Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
  1. Accueil Zonebourse
  2. Actions
  3. France
  4. Euronext Paris
  5. ENGIE
  6. Actualités
  7. Synthèse
    ENGI   FR0010208488

ENGIE

(ENGI)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Une nouvelle marche vers le rachat de Suez par Veolia

29/06/2021 | 20:17
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Paris (awp/afp) - Le conseil d'administration de Suez a recommandé mardi son rachat par Veolia, nouvelle étape dans l'accord trouvé entre les deux géants de l'eau et des déchets au terme de huit mois de bataille épique.

Les deux frères ennemis se sont accordés en avril pour que Veolia reprenne une grande partie de son rival historique, avec en contrepartie le maintien d'un Suez indépendant bien qu'amputé de l'essentiel de ses activités internationales.

Ce 29 juin était le dernier délai pour formaliser l'entente, Suez devant tenir au plus tard son assemblée générale annuelle ce mercredi 30. Les acteurs de la saga auront ainsi utilisé tout le temps imparti pour négocier les contours exacts des deux groupes et valoriser au mieux leurs actifs.

Le consortium repreneur du futur Suez a ainsi remis mardi son offre ferme de reprise, qui concerne environ 40% du Suez actuel et évalue la future entité à 10,4 milliards d'euros. Le conseil d'administration de Suez a dans la foulée recommandé à ses actionnaires d'apporter leurs titres à l'offre publique de Veolia, au prix de 20,50 euros par action.

Une fois passées les fourches des autorités de la concurrence, puis le lancement formel de l'OPA probablement en octobre, la création des deux nouvelles entités, Veolia renforcé et "nouveau Suez", devrait être actée d'ici à la fin 2021, espèrent les protagonistes.

"La finalisation concrète et opérationnelle du rapprochement n'est plus qu'une question de quelques mois: toutes les équipes de Veolia ont hâte d'accueillir leurs collègues de Suez", a assuré Antoine Frérot, le PDG de Veolia, mardi.

Les chiffres et l'humain

L'opération verra son groupe, numéro un mondial de l'eau et de la propreté, récupérer dans son escarcelle des actifs qu'il juge "stratégiques" : eau aux Etats-Unis, Espagne, Chili, déchets en Grande-Bretagne et Australie... Le groupe passera à 230.000 salariés, pour 37 milliards d'euros de chiffre d'affaires (26 milliards en 2020).

Concomitamment, il devra revendre 40% des activités de l'actuel Suez à un consortium: les fonds Meridiam et GIP prendront 39% chacun de ce nouveau Suez, la Caisse des dépôts/CNP Assurances 19%, le reste allant à l'actionnariat salarié. Pour un prix "en cohérence" avec les 20,50 euros.

Ce nouveau Suez gardera tous ses actifs France, et une petite partie à l'étranger, dans l'activité eau, son coeur de métier.

Parmi les premières tâches de ces nouveaux actionnaires, il y aura la désignation du nouveau directeur général, l'actuel patron du groupe, Bertrand Camus, pendant des mois incarnation du refus de l'OPA, ayant annoncé qu'il ne poursuivrait pas "l'aventure".

Suez a longtemps ferraillé pour contrarier l'offensive de Veolia, jusqu'à un armistice conclu mi-avril sous les auspices de son ancien patron historique, Gérard Mestrallet, et d'un cabinet de médiation.

Veolia détenait depuis octobre 29,9% des parts de son rival, rachetées à Engie, et comptait bien acquérir le reste, pour créer "le champion mondial" du secteur, Suez criant de son côté à la casse industrielle et sociale.

Le groupe d'Antoine Frérot, qui réalise là une acquisition déjà tentée en 2006 puis 2012, a promis le maintien de l'emploi pour quatre ans. Le consortium s'est engagé sur cinq ans.

"L'accord confirmé mardi est créateur de valeur pour les actionnaires de Suez, garantit l'emploi et permet l'émergence d'un nouvel acteur des services essentiels grâce à la création du nouveau Suez", a commenté Bertrand Camus.

Le consortium assure porter "un projet industriel ambitieux", vouloir notamment "accélérer les investissements dans les solutions innovantes", dit Thierry Déau, de Méridiam.

Les représentants des salariés, qu'ils aillent chez l'un ou chez l'autre, se montrent pour leur part prudents voire méfiants.

"Jusque-là, on a beaucoup parlé de chiffres. Maintenant, on parle de l'humain, de qui reste, qui part", souligne Jérémy Chauveau, un porte-parole de l'union syndicale. "Tous ceux qui travaillent sur l'international vont partir chez Veolia mais on veut garder des forces vives!"

"On a revu le consortium puis Veolia", explique Franck Reinhold van Essen, secrétaire CGT du CCE. "On attend de voir une réelle capacité d'investir. On les sent motivés. (...) Veolia aimerait récupérer l'informatique, Suez ne veut pas. Il y a des ressources rares et d'autres plus communes".

afp/rp


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CNP ASSURANCES 1.04%13.635 Cours en temps réel.3.45%
ENGIE 1.10%11.758 Cours en temps réel.-6.09%
SUEZ 0.18%19.705 Cours en temps réel.21.49%
VEOLIA ENVIRONNEMENT 3.16%27.71 Cours en temps réel.43.63%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur ENGIE
22/09BOURSE DE PARIS : Evergrande détend (un peu) l'atmosphère avant la Fed
22/09EN DIRECT DES MARCHES : Airbus, Legrand, JCDecaux, Iliad, Altamir, Fedex, Entain, Disney....
21/09BOURSE DE PARIS : Attention, fragile !
21/09EN DIRECT DES MARCHES : Vivendi / UMG, Alstom, Atos, Royal Dutch Shell, Novartis, Stagecoa..
20/09ENGIE : n° 1 mondial des énergies propres
PU
20/09ENGIE À LA CLIMATE WEEK DE NYC : comment décarboner ensemble ?
PU
20/09ENGIE : Morgan Stanley optimiste sur le dossier
ZD
20/09ENGIE : lance Ellipse, plateforme de décarbonation la plus élaborée au monde
PU
16/09ENGIE : Les 4 orientations d'ENGIE en matière de mobilité durable
PU
16/09EN DIRECT DES MARCHES : Vivendi, Veolia, Engie, Rothschild, Nestlé, Solvay, Chevron, Everg..
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur ENGIE
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 60 056 M 70 499 M -
Résultat net 2021 2 608 M 3 062 M -
Dette nette 2021 23 023 M 27 027 M -
PER 2021 11,1x
Rendement 2021 6,17%
Capitalisation 28 417 M 33 349 M -
VE / CA 2021 0,86x
VE / CA 2022 0,85x
Nbr Employés 171 000
Flottant 72,4%
Graphique ENGIE
Durée : Période :
ENGIE : Graphique analyse technique ENGIE | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique ENGIE
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreNeutreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 21
Dernier Cours de Cloture 11,76 €
Objectif de cours Moyen 15,16 €
Ecart / Objectif Moyen 28,9%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Catherine MacGregor Chief Executive Officer
Judith Hartmann CFO, Executive VP-United Kingdom & Ireland
Jean-Pierre Clamadieu Chairman
Yves Le Gélard Chief Information & Digital Officer
Shankar Krishnamoorthy EVP-Strategy Innovation & Industrial Development
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
ENGIE-7.11%32 994
NATIONAL GRID PLC9.48%46 788
SEMPRA2.40%41 781
ELECTRICITÉ DE FRANCE-18.03%39 171
E.ON SE21.03%33 575
PUBLIC SERVICE ENTERPRISE GROUP INCORPORATED4.67%30 850