AT&T a déclaré lundi qu'il prévoyait d'utiliser la technologie ORAN pour 70 % du trafic de son réseau sans fil aux États-Unis d'ici à la fin de 2026 et qu'il passerait de deux fournisseurs de télécommunications à un seul.

La technologie ORAN (open radio access network) promet de réduire radicalement les coûts pour les opérateurs de télécommunications, car elle utilise des logiciels basés sur le cloud et des équipements provenant de nombreux fournisseurs, au lieu de s'appuyer sur des équipements propriétaires fournis par une poignée d'entreprises qui ne fonctionnent pas entre elles.

Bien que cette technologie ait été testée par plusieurs fournisseurs de télécommunications, elle n'a pas encore été largement adoptée. La volonté d'AT&T d'adopter cette technologie devrait donner un coup de fouet à l'Open RAN.

L'entreprise américaine de télécommunications pourrait dépenser près de 14 milliards de dollars sur la durée du contrat de cinq ans conclu avec ce seul fournisseur, a déclaré la société. Ericsson et Nokia fournissent tous deux AT&T. (Reportage de Supantha Mukherjee à Stockholm, édition de Matthew Lewis)