24 juin (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent sur une note hésitante lundi, au lancement d'une semaine marquée par la publication de données clef sur l'inflation dans plusieurs pays de la zone euro ainsi qu'aux Etats-Unis, vendredi, et par le premier tour des élections législatives anticipées en France.

Le début de séance est aussi marqué par la baisse des cours des métaux qui pèse sur le compartiment des ressources de base

(-0,36%) et sur la Bourse de Londres, où les valeurs minières sont fortement représentées.

À Paris, le CAC 40 gagne 0,26% à 7.648,63 points vers 07h40 GMT. A Francfort, le Dax avance de 0,13% tandis qu'à Londres, le FTSE 100 perd 0,12%.

L'indice EuroStoxx 50 est en hausse de 0,36%, le Stoxx 600 prend 0,1% et le FTSEurofirst 300 recule de 0,06%.

Les données préliminaires sur l'inflation dans plusieurs pays de la zone euro (France, Italie et Espagne) pour le mois de juin seront publiées vendredi avant celles de l'ensemble du bloc monétaire le 2 juillet. Elles fourniront un premier aperçu de l'évolution des prix, une statistique essentielle pour les traders qui tentent d'anticiper le rythme de la réduction des taux de la Banque centrale européenne (BCE) cette année.

Aux valeurs, Valneva gagne 4,3% après l'approbation de son vaccin contre le chikungunya au Canada, tandis qu'argenx

prend 6,4% après avoir annoncé samedi l'approbation par la FDA américaine du Vyvgart Hytrulo contre la polyneuropathie inflammatoire démyélinisante chronique.

Zalando abandonne 5% après que Morgan Stanley a abaissé se recommandation sur le titre à "pondération en ligne", tandis que Hochtief prend 7,2% sur un relèvement de Jefferies à "acheter".

A Paris, la cotation d'Eurofins a été suspendue après une chute de 15% en raison d'une note de la société de recherche financière Muddy Waters qui recommande une position vendeuse ("short") sur l'action.

(Rédigé par Augustin Turpin, édité par Blandine Hénault)