Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     

EXXON MOBIL CORPORATION

(XOM)
  Rapport
Temps Différé Nyse  -  22:03 23/09/2022
85.75 USD   -5.32%
23/09Les actions pétrolières dégringolent alors que le WTI tombe sous les 80 dollars le baril
MT
23/09EXXON : la major ferme progressivement sa raffinerie de Fos-Sur-Mer, pour cause de grève
ZB
23/09FEDEX AUGMENTE, BERTELSMANN BRADE, MADE LICENCIE, BOEING PAYE : Planète Bourse du vendredi 23 septembre
ZB
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Wall Street cherche une direction, échaudée par de mauvais indicateurs chinois

15/08/2022 | 16:17

et américain

New York (awp/afp) - La Bourse de New York cherchait une direction lundi, froissée par de mauvais indicateurs chinois et américain, qui témoignent d'un ralentissement économique prononcé.

Vers 14H00 GMT, le Dow Jones cédait 0,01%, l'indice Nasdaq, à forte composition technologique, gagnait 0,08%, et l'indice élargi S&P 500, perdait 0,09%.

Wall Street a fraîchement accueilli la chute de l'indice d'activité manufacturière de la région de New York, qui est ressorti en nette contraction en août, à -31,3, alors que les économistes prévoyaient une expansion de 5 points.

"C'était assez spectaculaire", a commenté Karl Haeling, de LBBW, "mais la baisse" des indices "était déjà inscrite" avant la publication de cet indicateur, a-t-il souligné.

"Il semble ainsi que les nouvelles venues de Chine aient capté l'essentiel de l'attention du marché", selon lui.

La deuxième économie mondiale a ainsi publié lundi une série de mauvais chiffres, indiquant une moindre croissance de la production industrielle, des ventes de détail et de l'investissement.

"Ce ralentissement confirme l'hypothèse selon laquelle les bons chiffres de mai et juin correspondaient au rebond de la réouverture (après les confinements liés au Covid-19) et que désormais (...) les usines chinoises vont, de nouveau, tourner au ralenti", a commenté, dans une note, Craig Botham, de Pantheon Macroeconomics.

Ces nouveaux signes de fatigue de l'économie mondiale ont douché les investisseurs, dont une partie s'est replié sur le marché obligataire. Le rendement des emprunts d'Etat américains à 10 ans s'est détendu, à 2,77%, contre 2,83% vendredi.

Pour Patrick O'Hare, de Briefing.com, la mollesse de la place new-yorkaise tient aussi "à l'idée que le marché a été trop vite en besogne en intégrant un repositionnement plus accommodant de la Fed (banque centrale américaine)" pour tenir compte d'un reflux de l'inflation et de conditions économiques dégradées.

La probabilité d'une hausse d'un demi-point du taux directeur de la Fed en septembre, telle qu'évaluée par les investisseurs, est la plus élevée depuis des semaines, à 63%, selon le modèle de la Bourse CME, alors que la thèse d'un relèvement de 0,75 point de pourcentage, le troisième d'affilée, a longtemps été privilégiée.

Après un rebond prolongé depuis les plus bas de juin, Wall Street s'interroge sur la suite de sa trajectoire.

"Il y a un débat entre ceux qui parient sur une poursuite de la hausse (les "Bulls") et ceux qui croient à une baisse (les "Bears")", explique Karl Haeling. Le Nasdaq est récemment repassé en "Bull Market", ce qui signifie qu'il a gagné plus de 20% depuis son plancher du 16 juin (+23%), et le S&P 500 s'en approche (+17%).

"Je ne pense pas que le marché puisse continuer à monter sans discontinuer", estime l'analyste, pour qui certains seuils techniques pourraient de nouveau être testés à la baisse, "mais peut-être pas jusqu'aux plus bas de juin".

Alors que la saison des résultats touche à sa fin, la semaine sera placée sous le signe de la distribution, avec Walmart mardi, ainsi que Target et Lowe's mercredi.

Sur le même thème, les ventes de détail pour juillet donneront mercredi un aperçu encore plus complet du comportement des consommateurs, alors que s'annonce un ralentissement économique.

A la cote, malmené la semaine dernière, le laboratoire Moderna se reprenait lundi (+4,19% à 178,36 dollars), aidé par l'autorisation de mise sur le marché de son nouveau vaccin anti-Covid ciblant le variant Omicron par le régulateur britannique du médicament.

Lestées par la perspective d'une moindre demande liée à la conjoncture économique et la dégringolade des cours de l'or noir lundi, les valeurs pétrolières étaient sanctionnées, que ce soit ExxonMobil (-4,28%), Chevron (-3,48%) ou ConocoPhillips (-3,96%).

Le fabriquant de piles à hydrogène Plug Power (+0,41% à 29,66 dollars) profitait de l'adoption au Congrès du plan pour le climat et la santé, qui prévoit des investissements dans les énergies renouvelables et des primes pour les ménages qui s'équiperont.

tu/as


© AWP 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ATOS SE -6.06%7.282 Cours en temps réel.-80.52%
CHEVRON CORPORATION -6.53%144.77 Cours en différé.23.37%
CONOCOPHILLIPS -8.60%100.59 Cours en différé.39.36%
DOW JONES INDUSTRIAL -1.62%29590.41 Cours en temps réel.-18.57%
EXXON MOBIL CORPORATION -5.32%85.75 Cours en différé.48.01%
LOWE'S COMPANIES, INC. 0.01%188.13 Cours en différé.-27.22%
NASDAQ 100 -1.66%11311.24 Cours en temps réel.-30.69%
TARGET CORPORATION -0.23%152.61 Cours en différé.-33.91%
WALMART INC. -2.50%130.06 Cours en différé.-7.81%
Toute l'actualité sur EXXON MOBIL CORPORATION
23/09Les actions pétrolières dégringolent alors que le WTI tombe sous les 80 dollars le bari..
MT
23/09EXXON : la major ferme progressivement sa raffinerie de Fos-Sur-Mer, pour cause de grève
ZB
23/09FEDEX AUGMENTE, BERTELSMANN BRADE, M : Planète Bourse du vendredi 23 septembre
ZB
23/09La grève oblige Exxon Mobil à fermer une raffinerie française
MT
22/09Exxon Mobil déclare que la production pétrolière et pétrochimique française est affecté..
MT
21/09L'Argentine prépare un projet de loi pour faire progresser le secteur de l'énergie, y c..
ZR
21/09Valero, Marathon sont les principaux bénéficiaires des rejets d'urgence de pétrole aux ..
ZR
21/09Exxon et Shell seraient proches de la vente de l'entreprise californienne de pétrole et..
CI
20/09Chevron's TCO va détourner 200 000 t de pétrole vers Batumi en octobre dans le cadre de..
ZR
19/09Exclusif-Les entreprises allemandes de services publics sont proches d'accords à long t..
ZR
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur EXXON MOBIL CORPORATION
Plus de recommandations
Données financières
CA 2022 445 Mrd - 458 Mrd
Résultat net 2022 51 230 M - 52 690 M
Dette nette 2022 15 277 M - 15 713 M
PER 2022 7,12x
Rendement 2022 4,15%
Capitalisation 357 Mrd 357 Mrd 368 Mrd
VE / CA 2022 0,84x
VE / CA 2023 0,88x
Nbr Employés 63 000
Flottant 51,9%
Graphique EXXON MOBIL CORPORATION
Durée : Période :
Exxon Mobil Corporation : Graphique analyse technique Exxon Mobil Corporation | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique EXXON MOBIL CORPORATION
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreNeutreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 29
Dernier Cours de Clôture 85,75 $
Objectif de cours Moyen 105,00 $
Ecart / Objectif Moyen 22,4%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Darren W. Woods Chairman & Chief Executive Officer
Kathryn A. Mikells Chief Financial Officer & Senior Vice President
Ursula M. Burns Independent Director
Angela F. Braly Independent Director
Susan K. Avery Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
EXXON MOBIL CORPORATION48.01%357 375
CHEVRON CORPORATION23.37%283 378
RELIANCE INDUSTRIES LTD3.01%191 030
BP PLC31.04%87 873
CHINA PETROLEUM & CHEMICAL CORPORATION-2.48%71 400
MARATHON PETROLEUM CORPORATION42.91%45 599