Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

FACEBOOK INC

(FB)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Un nouveau lanceur d'alerte accuse aussi Facebook de tous les maux (presse)

22/10/2021 | 23:30
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

SAN FRANCISCO (awp/afp) - Un nouveau lanceur d'alerte accuse Facebook de faire passer les profits avant la modération des contenus problématiques, d'après le Washington Post, alors que le géant des réseaux sociaux peine à s'extirper du scandale causé par les révélations de son ancienne ingénieure Frances Haugen.

Selon un article du quotidien américain paru vendredi, ce deuxième lanceur d'alerte est aussi un ancien membre de l'équipe de Facebook chargée de l'intégrité civique de la plateforme, qui a fait une déposition auprès de la SEC, l'autorité boursière.

Dans ce document, l'ex-employé du groupe relate notamment des propos tenus en 2017, quand l'entreprise décidait de la meilleure façon de gérer la polémique liée à l'interférence de la Russie dans l'élection présidentielle américaine de 2016 via sa plateforme.

"Ce sera un feu de paille. Des élus vont râler. Et d'ici quelques semaines, ils seront passés à autre chose. En attendant on imprime de l'argent au sous-sol et tout va bien", aurait alors déclaré Tucker Bounds, un membre de l'équipe de communication de Facebook.

Le deuxième lanceur d'alerte a signé sa déposition le 13 octobre, une semaine après le témoignage retentissant de Frances Haugen devant le Congrès américain.

Cette ancienne informaticienne de Facebook, qualifiée d'"héroïne" par un sénateur démocrate, a répété que les dirigeants du groupe californien, Mark Zuckerberg en tête, "financent leurs profits avec notre sûreté".

Elle avait auparavant fait fuiter au Wall Street Journal des documents internes qui jettent une lumière nouvelle sur des dérives connues des réseaux sociaux, comme les problèmes psychologiques des adolescentes surexposées aux vies et corps apparemment "parfaits" des influenceuses sur Instagram.

D'après le Washington Post, la déposition auprès de la SEC de cette nouvelle personne assure que les managers de Facebook sapaient régulièrement les efforts de lutte contre la désinformation, les discours haineux et autres contenus problématiques par peur de mettre en colère l'ancien président américain Donald Trump et ses alliés politiques, et pour ne pas risquer de perdre l'attention des utilisateurs, essentielle à ses volumineux profits.

Sollicitée par l'AFP, Erin McPike, une porte-parole de Facebook, a déclaré que cet article était "inférieur aux standards du Washington Post, qui pendant les cinq dernières années n'a écrit qu'après avoir enquêté sur le fond et trouvé des sources multiples."

La firme californienne enchaîne les polémiques depuis des années, de sa modération des contenus, notamment en temps d'élection, à sa stratégie économique, perçue comme enfreignant les règles de la concurrence par de nombreux gouvernements.

juj/vmt/dax


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur FACEBOOK INC
07:50Wall Street : séance dominée par l'aversion au risque
CF
30/11Wall Street chute, ébranlée par Omicron et des propos de la Fed
AW
30/11L'autorité de régulation britannique ordonne aux méta-plates-formes de vendre Giphy pou..
MT
30/11TRACKINSIGHT : L'univers des ETF sur le Metaverse s'étend avec un double lancement canadie..
TI
30/11META PLATFORMS : Londres demande à Facebook de céder Giphy
CF
30/11Le régulateur britannique ordonne à Facebook de vendre le fabricant de GIFs Giphy.
ZR
30/11Facebook doit vendre Giphy, ordonne un régulateur britannique
AW
30/11Selon Wedbush, le changement de direction de Twitter ne devrait pas permettre d'atteind..
MT
30/11La Grande-Bretagne ordonne à Facebook de vendre le fabricant de GIF Giphy
ZR
30/11Facebook déclare ne pas être d'accord avec la décision du Royaume-Uni concernant l'acco..
ZR
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur FACEBOOK INC
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 118 Mrd - 104 Mrd
Résultat net 2021 39 871 M - 35 218 M
Tréso. nette 2021 69 121 M - 61 054 M
PER 2021 23,3x
Rendement 2021 -
Capitalisation 903 Mrd 903 Mrd 797 Mrd
VE / CA 2021 7,09x
VE / CA 2022 5,85x
Nbr Employés 68 177
Flottant 84,5%
Graphique FACEBOOK INC
Durée : Période :
Facebook Inc : Graphique analyse technique Facebook Inc | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique FACEBOOK INC
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreNeutreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 52
Dernier Cours de Cloture 324,46 $
Objectif de cours Moyen 403,70 $
Ecart / Objectif Moyen 24,4%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Mark Elliot Zuckerberg Chairman & Chief Executive Officer
David M. Wehner Chief Financial Officer
Michael Todd Schroepfer Chief Technology Officer
Atish Banerjea Chief Information Officer
Sheryl Kara Sandberg Chief Operating Officer & Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
FACEBOOK INC18.78%902 570
KUAISHOU TECHNOLOGY0.00%45 681
MATCH GROUP, INC.-14.02%36 798
TWITTER, INC.-18.86%35 070
BUMBLE INC.0.00%4 428
GREE, INC.64.96%1 693