Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     

FEDEX CORPORATION

(FDX)
  Rapport
Temps réel estimé Cboe BZX  -  15:31 01/12/2022
182.92 USD   +0.38%
29/11FedEx Corporation : Deutsche Bank Securities réitère son opinion positive sur le titre
ZM
25/11WALMART, MACY'S, FEDEX : ralentissement dans les embauches, hausse des candidatures
ZB
25/11Atlantia sort, Adidas enquête sur Kanye, SSE vend, JPMorgan en justice : Planète Bourse du vendredi 25 novembre
ZB
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Wall Street termine en baisse, l'avertissement de FedEx renforce la crainte de

16/09/2022 | 22:37

récession

New York (awp/afp) - La Bourse de New York a terminé en baisse vendredi, à son plus bas niveau depuis deux mois, apeurée par l'avertissement sur résultats de FedEx et la perspective d'une série de nouvelles fortes hausses de taux d'intérêt qui font douter de la capacité de l'économie américaine à atterrir en douceur.

Le Dow Jones a perdu 0,45%, à 30.822,43 points, l'indice Nasdaq s'est replié de 0,90%, à 11.448,40 points, et l'indice S&P 500 a lâché 0,72%, à 3.873,33 points.

Depuis son pic estival de mi-août, le S&P 500 a perdu près de 11% et affiche un recul de 19% depuis le début de l'année.

"Les marchés restent nerveux", ont commenté les analystes de Schwab, dans une note, un état "qui a été exacerbé par le tableau abominable dressé par FedEx."

Le groupe de messageries a publié jeudi, après Bourse et de façon anticipée, des résultats inférieurs aux attentes. Le titre FedEx a été tronçonné, perdant 21,39% sur une séance, à 161,04 dollars.

Le directeur général Raj Subramaniam a évoqué une détérioration de l'environnement macroéconomique en fin de trimestre comptable, achevé fin août. "Nous observons une baisse des volumes sur tous les segments, dans le monde entier", a affirmé le dirigeant, dans un entretien à la chaîne CNBC.

Il a indiqué s'attendre à ce que l'économie mondiale traverse prochainement une récession. Compte tenu de l'incertitude sur la conjoncture, le groupe a retiré ses prévisions annuelles.

"L'avertissement de FedEx a été un facteur majeur aujourd'hui", a abondé Tom Cahill, de Ventura Wealth Management.

Pour lui, il s'ajoute à une série d'indicateurs macroéconomiques en demi-teinte, notamment les ventes de détail jeudi, qui sont ressorties en recul de 0,3% sur un mois hors ventes de voitures et de pièces détachées.

"La tendance des données va dans le mauvais sens", estime Tom Cahill. "Il semble que les consommateurs commencent à lever le pied" sur leurs dépenses.

Or la consommation pèse plus des deux tiers du produit intérieur brut (PIB) américain, une proportion considérablement plus élevée que dans tous les autres grands pays développés.

L'humeur du jour n'a pas été améliorée par l'indice de confiance des consommateurs, publié par l'université du Michigan, qui s'est affiché en hausse par rapport à août, mais a déçu les analystes.

Wall Street observe avec anxiété la remontée des taux obligataires, qui a pris de la vitesse cette semaine avec le recalibrage des attentes des opérateurs en matière de politique monétaire, convaincus que la banque centrale américaine (Fed) va frapper encore plus fort que prévu.

Le rendement des emprunts d'Etat américains à 10 ans se tendait légèrement, à 3,45%, contre 3,44% la veille.

Bâties sur un modèle de croissance soutenue, les entreprises technologiques sont très sensibles aux conditions de financement, qui se sont nettement durcies avec la hausse des taux directeurs de la Fed.

Plusieurs des navires amiraux de la tech sont descendus vendredi à leur plus bas niveau de l'année, comme Alphabet (-0,26%) ou Meta (-2,18%), qui n'avait plus connu ces niveaux de valorisation depuis le début de la pandémie de coronavirus.

A l'opposé, des valeurs dites défensives, c'est-à-dire moins sensibles à la conjoncture économique, tiraient leur épingle du jeu, notamment le câblo-opérateur Comcast (+1,53%), McDonald's (+0,57%), Johnson and Johnson (+1,53%) ou Merck (+1,12%).

Uber a reculé nettement (-3,62% à 31,93 dollars) après que le groupe a fait état d'un "incident de cybersécurité". Selon le New York Times, un pirate informatique de 18 ans se serait infiltré dans le réseau interne de la plateforme de réservation de véhicules et aurait eu notamment accès au code source et aux courriels.

Les déboires de son concurrent sur le marché des voitures avec chauffeur (VTC) ont aussi pénalisé Lyft (-4,24%).

De la même façon, UPS a été associé à la chute de FedEx et a cédé 4,48%, à 176,71 dollars.

General Electric a pâti (-3,66% à 66,39 dollars) des déclarations de sa directrice financière, Carolina Dybeck, qui a indiqué que le conglomérat continuait à souffrir de problèmes d'approvisionnement et de chaîne logistique, ce qui pourrait limiter les bénéfices du groupe.

L'action de l'agence de photos Getty Images s'est effondrée (-36,40% à 8,49 dollars) après la publication d'un document préalable à une augmentation de capital auprès de l'autorité de régulation des marchés, la SEC.

tu/eb


© AWP 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
DOW JONES INDUSTRIAL -0.11%34560.04 Cours en temps réel.-6.84%
FEDEX CORPORATION 2.47%182.22 Cours en différé.-29.55%
INTEL CORPORATION 4.05%30.07 Cours en différé.-43.88%
JOHNSON & JOHNSON 1.08%178 Cours en différé.4.05%
LYFT, INC. 4.28%11.22 Cours en différé.-73.74%
MCDONALD'S CORPORATION 0.51%272.79 Cours en différé.1.25%
NASDAQ 100 -0.05%12028.81 Cours en temps réel.-26.29%
PEPSICO, INC. 1.60%185.51 Cours en différé.5.11%
UBER TECHNOLOGIES, INC. 4.97%29.14 Cours en différé.-30.50%
UNITED PARCEL SERVICE INC. 2.62%189.73 Cours en différé.-13.74%
Toute l'actualité sur FEDEX CORPORATION
29/11FedEx Corporation : Deutsche Bank Securities réitère son opinion posit..
ZM
25/11WALMART, MACY'S, FEDEX : ralentissement dans les embauches, hauss..
ZB
25/11Atlantia sort, Adidas enquête sur Kanye, SSE vend, ..
ZB
25/11Atlantia sort, Adidas enquête sur Kanye, SSE vend, ..
ZB
20/11Factbox : Les fusillades de masse aux États-Unis, du Club Q à la boîte de nuit P..
ZR
18/11FedEx Corp. Déclare un dividende trimestriel en espèces, payable le 3 janvier 2023
CI
17/11FEDEX : Credit Suisse à l'achat
ZD
16/11FedEx et Cart.com forment un partenariat pour stimuler le commerce électronique
MT
14/11La division Fret de FedEx prévoirait de licencier des employés
MT
14/11Les résultats de Walmart et Target montreront à quel point les fêtes pourraient être so..
ZR
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur FEDEX CORPORATION
Plus de recommandations
Données financières
CA 2023 94 619 M - 91 752 M
Résultat net 2023 3 525 M - 3 418 M
Dette nette 2023 15 968 M - 15 485 M
PER 2023 13,4x
Rendement 2023 2,52%
Capitalisation 47 417 M 47 417 M 45 981 M
VE / CA 2023 0,67x
VE / CA 2024 0,65x
Nbr Employés 446 000
Flottant 75,6%
Graphique FEDEX CORPORATION
Durée : Période :
FedEx Corporation : Graphique analyse technique FedEx Corporation | Zonebourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique FEDEX CORPORATION
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreBaissièreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 31
Dernier Cours de Clôture 182,22 $
Objectif de cours Moyen 196,48 $
Ecart / Objectif Moyen 7,83%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Rajesh Subramaniam President, Chief Executive Officer & Director
Michael C. Lenz Chief Financial Officer & Executive Vice President
Frederick Wallace Smith Executive Chairman
Robert B. Carter Chief Information Officer & Executive VP
Susan C. Schwab Independent Director
Secteur et Concurrence