Le groupe français de luxe, qui affirme "disposer d'une trésorerie suffisante", déclare aussi qu'il va maintenir le salaire de base de ses 15.500 employés en France et dans le monde "sans avoir recours aux aides publiques exceptionnelles", notamment le dispositif du chômage partiel en France.

Hermès dit enfin qu'il effectuera un don de 20 millions d'euros à l'Assistance Publique Hôpitaux de Paris (AP-HP).

(Sarah White et Bertrand Boucey)