L'opérateur IndiGo, Interglobe Aviation, a déclaré vendredi qu'il recevrait une compensation de Pratt & Whitney, par l'intermédiaire de sa filiale, pour les problèmes de poudre métallique qui ont cloué au sol certains de ses avions.

Interglobe n'a pas révélé le montant de la compensation.