1. Accueil Zonebourse
  2. Actions
  3. France
  4. Euronext Paris
  5. Ipsos
  6. Actualités
  7. Synthèse
    IPS   FR0000073298

IPSOS

(IPS)
  Rapport
Temps réel Euronext Paris  -  17:35 01/07/2022
43.65 EUR   -1.13%
01/07IPSOS : Détachement de dividende final
FA
28/06IPSOS : Citigroup dépasse les 5% de capital
CF
19/06LÉGISLATIVES : Macron perd sa majorité absolue, poussée historique du RN
AW
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

L'Australie aux urnes, les travaillistes favoris pour revenir au pouvoir

21/05/2022 | 00:37

SYDNEY (awp/afp) - Les Australiens ont commencé à voter samedi pour élire leur parlement, un scrutin qui s'annonce serré et pourrait marquer le retour au pouvoir des travaillistes après neuf ans de gouvernement conservateur.

Les bureaux de vote ont ouvert à 08h00 locales (22H00 GMT) et fermeront à 18h00.

Les plus de 17,2 millions d'électeurs choisissent les 151 sièges de la Chambre des représentants pour un mandat de trois ans. Quarante des 76 sièges du Sénat sont également renouvelés pour six ans. Le parti ou la coalition qui emportera la majorité à la chambre basse sera automatiquement chargé de former le gouvernement.

Le leader de l'opposition travailliste Anthony Albanese, favori dans les sondages pour devenir le prochain Premier ministre, a dit s'attendre à un résultat "serré".

Ces derniers jours, le chef du gouvernement Scott Morrison, au pouvoir depuis 2018 et qui brigue un nouveau mandat, semble avoir réduit l'avance des travaillistes dans les sondages, même s'il apparaît toujours à la traîne.

Un sondage Ipsos publié jeudi dernier donnait aux travaillistes une avance de 53-47% sur la coalition au pouvoir. Un sondage Essential publié la veille indiquait une avance plus étroite des travaillistes, de 48-46%.

Les deux camps tentent de séduire les électeurs qui s'inquiètent de l'augmentation du coût de la vie, avec une inflation annuelle de 5,1% et des salaires qui ne suivent pas en termes réels.

Enjeu climatique

Dans un pays marqué par des inondations, des incendies et des sécheresses de plus en plus graves, les travaillistes promettent de faire davantage pour l'environnement.

M. Morrison soutient les industries du charbon et du gaz, et a résisté aux appels mondiaux en faveur d'une réduction des émissions de carbone hormis l'engagement actuel de -28% d'ici 2030.

Le vote est obligatoire en Australie, et les abstentionnistes s'exposent à une amende de 20 dollars australiens (13 euros).

Les responsables électoraux ont modifié à la dernière minute les règles afin de permettre à un plus grand nombre de personnes positives au Covid-19 de voter par téléphone, lors de ce premier scrutin fédéral depuis le début de la pandémie.

Le Premier ministre Morrison, qui a défié les sondages il y a trois ans lors de ce qu'il a appelé une élection "miracle", martèle le message qui a fonctionné la dernière fois: on ne peut pas faire confiance aux travaillistes en matière d'économie.

Il s'est vanté des nouvelles données montrant que le taux de chômage australien est tombé à 3,9% en avril, son niveau le plus bas en 48 ans, comme d'une "réussite extraordinaire" qui montre que son plan fonctionne.

Il a qualifié M. Albanese d'"élément fragile" en raison de ses gaffes très médiatisées, notamment son oubli du taux de chômage national devant la presse.

"C'est le genre de choses que les Premiers ministres doivent savoir", a déclaré M. Morrison dans une interview vendredi. "Nous avons vu qu'il n'est pas à la hauteur de la tâche et que cela le dépasse".

"Gouvernement de pacotille"

M. Albanese a quant à lui promis une action ferme contre la corruption, après l'échec du gouvernement Morrison à mettre en place un gendarme fédéral anticorruption.

Il a qualifié l'administration Morrison de "gouvernement de pacotille le moins ouvert et le moins équitable de l'histoire politique australienne".

Outre l'économie, les six semaines de campagne électorale ont été fortement axées sur la confiance.

L'honnêteté de M. Morrison a été mise en doute par ses propres ministres et même par le président français Emmanuel Macron, qui a dit avoir été trompé par la décision de l'Australie de rompre un lucratif contrat français de sous-marins.

M. Morrison a admis qu'il pouvait être un "bulldozer". "Je sais qu'il y a des choses qui vont devoir changer dans ma façon de faire", a-t-il reconnu.

bur-djw/arb/mlb/roc/ybl


© AWP 2022
Toute l'actualité sur IPSOS
01/07IPSOS : Détachement de dividende final
FA
28/06IPSOS : Citigroup dépasse les 5% de capital
CF
19/06LÉGISLATIVES : Macron perd sa majorité absolue, poussée historique du RN
AW
19/06LÉGISLATIVES : les macronistes d'Ensemble! perdent la majorité absolue
AW
19/06LÉGISLATIVES : Macron, en tête, perd sa majorité absolue, poussée du RN
AW
15/06IPSOS : Oddo remonte son objectif de cours
CF
14/06POINT SUR LES FORTES VARIATIONS DU J : Atos ne voit pas le bout du tunnel
14/06Ipsos vise une croissance organique comprise entre 5% et 7% par an de 2023 à 2025
DJ
14/06IPSOS : résiste en Bourse grâce à ses objectifs à horizon 2025
AO
14/06IPSOS : objectifs fixés à horizon 2025
CF
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur IPSOS
Plus de recommandations
Données financières
CA 2022 2 306 M 2 398 M -
Résultat net 2022 199 M 207 M -
Dette nette 2022 158 M 164 M -
PER 2022 9,73x
Rendement 2022 2,89%
Capitalisation 1 939 M 2 017 M -
VE / CA 2022 0,91x
VE / CA 2023 0,79x
Nbr Employés 17 366
Flottant 86,2%
Graphique IPSOS
Durée : Période :
Ipsos : Graphique analyse technique Ipsos | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique IPSOS
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreHaussièreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 6
Dernier Cours de Clôture 43,65 €
Objectif de cours Moyen 58,13 €
Ecart / Objectif Moyen 33,2%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Ben Charles Page Chief Executive Officer & Director
Whitney Krause President
Dan Lévy Chief Financial Officer
Didier Michel Truchot Chairman
Neville Rademeyer Global Chief Information Officer
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
IPSOS5.82%2 017
FOCUS MEDIA INFORMATION TECHNOLOGY CO., LTD.-19.17%14 268
OMNICOM GROUP., INC.-13.18%13 231
PUBLICIS GROUPE SA-21.32%12 280
THE INTERPUBLIC GROUP OF COMPANIES, INC.-25.74%10 948
WPP PLC-26.34%10 765