JetBlue Airways et Spirit Airlines ont demandé lundi à une cour d'appel américaine d'annuler la décision d'un juge qui a bloqué leur fusion de 3,8 milliards de dollars à la demande du ministère américain de la Justice.

Dans un mémoire, les compagnies aériennes ont déclaré à la Cour d'appel du 1er circuit de Boston que le juge avait eu tort d'empêcher leur fusion tout en reconnaissant qu'elle "améliorerait la concurrence, et donc réduirait les prix, pour la grande majorité des consommateurs". (Reportage de Nate Raymond à Boston, édition de Chris Reese)