Johnson & Johnson (J&J) fait savoir que les données à long terme d'une étude de phase 1/2 ont montré qu'après un suivi médian de 20 à 30 mois, Talvey (talquetamab-tgvs) avait maintenu des taux de réponse durables et élevés chez les patients atteints de myélome multiple récidivant ou réfractaire (MMRR).

Ces résultats ont été obtenus chez les patients, qu'ils aient ou non reçu un traitement antérieur de redirection des lymphocytes.

' Les résultats de l'étude continuent de montrer des niveaux de réponse plus profonds et une durée de réponse plus longue chez les patients traités avec l'une ou l'autre des options posologiques approuvées de talquetamab, alors que la survie globale médiane n'a pas encore été atteinte à deux ans ', a souligné le Dr . Leo Rasche, médecin traitant du service myélome de l'hôpital universitaire de Würzburg (Allemagne).

Copyright (c) 2024 CercleFinance.com. Tous droits réservés.