Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Paris  >  Kering SA    KER   FR0000121485

KERING SA

(KER)
  Rapport
Cours en temps réel. Temps réel Euronext Paris - 25/09 17:35:27
566 EUR   -0.63%
25/09KERING SA : Prises de bénéfices sur Kering (+21%)
25/09KERING : Goldman Sachs maintient sa recommandation à l'achat
ZD
21/09KERING : MainFirst relève son objectif de cours
CF
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Un mariage entre Kering et Richemont remis au goût du jour

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
13/12/2019 | 09:57

Luca Solca, le spécialiste des valeurs du luxe chez Bernstein, exhume ce matin une étude datée du 29 avril 2009 qui examinait un mariage entre Richemont et PPR (Kering n'avait pas encore changé de nom) pour "jouer dans la même division que LVMH". Il y a dix ans, le groupe de Bernard Arnault était, déjà, la référence sectorielle.

L'idée d'un rapprochement entre Compagnie Financière Richemont et Kering, qui donnerait un destion commun à Cartier et Gucci, les marques emblématiques de chacune des deux entreprises, n'est donc pas nouvelle. Mais elle est d'autant plus au goût du jour depuis que LVMH a jeté son dévolu sur Tiffany, explique Solca. Redorer le blason de la marque américaine et la développer au point de s'attaquer au pré carré de Richemont (Cartier, Van Cleef, Bucellati, Bodino) ne sera pas aisée, mais LVMH a l'expérience et les capacités pour réussir. L'analyste n'a pas d'indications quelconque d'un projet entre Richemont et Kering, mais l'hypothèse l'intéresse. 

De son point de vue, il faut que les outsiders réagissent. Un rapprochement Richemont-Kering, plus que tout autre, est séduisant. Il créerait un numéro deux incontestable dans une industrie où la taille est très importante. La complémentarité est évidente entre le "hard luxury" du Suisse (Montres, Joaillerie) et le "soft luxury" du Français (maroquinerie, accessoires, prêt-à-porter). Enfin, le duo pourrait transformer YNAP en une vraie branche, qui pourrait jouer un rôle identique à celui de Sephora et DFS chez LVMH.

L'état du secteur en cas de rapprochement entre Kering et Richemont : deux géants généralistes se détacheraient

Surtout, le Kering de 2019 est bien plus sexy que le PPR de 2009. Les actifs généralistes ont été cédé, Puma a été vendu et le recentrage sur le luxe est finalisé. De surcroît, "Kering a beaucoup fait pour mériter plus de crédit dans le secteur", estime Solca, non seulement par ses choix stratégiques mais aussi par sa capacité à redresser des maisons qui n'avaient plus le vent en poupe. Ce paramètre pourrait faire sauter quelques réticences chez Richemont. Mais la plus importante barrière risque d'être celle des égos et des actionnaires principaux, d'autant que, par rapport à 2009, la valeur de Kering a été découplée alors que celle de Richemont a "seulement" quadruplé. "L'un des éléments clefs sera la façon dont seraient rémunérés les droits de vote majoritaires de la famille Rupert d'une façon qui soit suffisamment intéressante pour les Rupert et acceptable pour les autres actionnaires", précise Luca Solca. Pour éviter un fiasco à la Saint Gobain / Sika.

Sur 10 ans, le décollage de Kering mi-2016 a été fatal à Richemont en matière de valorisation

Grâce à son formidable développement de la dernière décennie, Kering pèse l'équivalent de 77 Mds$, largement plus que Richemont et ses 43 Mds$. Les analystes de Bernstein estiment que sur la base des cours actuels et dans l'hypothèse où le rapport de force entre les Rupert (environ 10% du capital mais un peu plus de 50% des droits de vote de Richemont) et les Pinault (40,9% du capital et 57,8% des droits de vote de Kering) resterait inchangé, les Pinault détiendraient 26% du capital et 37% des droits de vote de la nouvelle entité et les Rupert 3% du capital et 18% des droits de vote.

Les Rupert et les Pinault seront-ils en mesure de s'entendre ? Ce pourrait être l'un des thèmes de l'année 2020 dans un secteur qui continue à séduire. Pour les autres scénarios, référez-vous à notre état de lieux dressé il y a un an. Depuis, l'opération LVMH / Tiffany s'est concrétisée, mais d'autres pistes existent. Et pour en savoir plus sur la saga Pinault, ne ratez pas notre vidéo :

 

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
COMPAGNIE FINANCIÈRE RICHEMONT SA -0.39%60.6 Cours en différé.-20.33%
KERING SA -0.63%566 Cours en temps réel.-3.28%
LVMH MOËT HENNESSY - LOUIS VUITTON SE -0.40%400.2 Cours en temps réel.-3.38%
SAINT-GOBAIN SEKURIT INDIA LIMITED 2.11%58.05 Cours en clôture.15.98%
SIKA AG 0.45%221.7 Cours en différé.21.91%
TIFFANY & CO. -0.42%115.65 Cours en différé.-13.47%

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur KERING SA
25/09KERING : Goldman Sachs maintient sa recommandation à l'achat
ZD
21/09KERING : MainFirst relève son objectif de cours
CF
18/09En bourse, des sorcières pour le goûter
16/09KERING : parmi les plus fortes hausses du CAC 40 à la clôture du mercredi 16 sep..
AO
16/09Les prévisions de SALVATORE FERRAGAMO profitent au luxe
AO
16/09KERING : parmi les plus fortes hausses du CAC 40 à la mi-séance du mercredi 16 s..
AO
15/09BOURSE DE PARIS : Paris optimiste avant la Fed
AW
15/09Ferrari en première ligne malgré la crise, selon Amplegest
RE
15/09BOURSE DE PARIS : Paris confirme sa hausse
AW
15/09HERMES, plus forte hausse du CAC 40 à la mi-séance du mardi 15 septembre -
AO
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur KERING SA
Plus de recommandations
Données financières
CA 2020 13 209 M 15 366 M -
Résultat net 2020 1 790 M 2 082 M -
Dette nette 2020 2 696 M 3 136 M -
PER 2020 38,8x
Rendement 2020 1,35%
Capitalisation 70 758 M 82 210 M -
VE / CA 2020 5,56x
VE / CA 2021 4,64x
Nbr Employés 32 685
Flottant 58,9%
Graphique KERING SA
Durée : Période :
Kering SA : Graphique analyse technique Kering SA | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique KERING SA
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 26
Objectif de cours Moyen 572,30 €
Dernier Cours de Cloture 566,00 €
Ecart / Objectif Haut 28,3%
Ecart / Objectif Moyen 1,11%
Ecart / Objectif Bas -29,7%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
François Jean Henri Pinault Chairman & Chief Executive Officer
Jean-Marc Duplaix Group Chief Financial Officer
Baudouin Prot Director
Jean-François Edmond Robert Palus Director & Group Managing Director
Yseulys Costes Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
KERING SA-3.28%82 210
INDUSTRIA DE DISEÑO TEXTIL, S.A.-25.53%84 748
FAST RETAILING CO., LTD.-0.31%62 628
ROSS STORES, INC.-24.47%31 304
HENNES & MAURITZ AB-22.72%26 676
ZALANDO SE68.75%22 153