Le syndicat IG Metall a l'intention de demander une augmentation de salaire de sept pour cent sur douze mois pour les quelque 3,9 millions de salariés de l'industrie métallurgique et électrique lors des prochaines négociations salariales.

Les indemnités de formation devraient être augmentées de 170 euros par mois, a annoncé le syndicat lundi après une réunion du comité directeur. En outre, une composante sociale devrait soulager la pression sur les bas salaires dans les entreprises. "Les entreprises disposent d'un carnet de commandes confortable, les salariés doivent travailler dur", a déclaré Nadine Boguslawski, responsable de la négociation collective. Les carnets de commandes sont plus remplis que la normale depuis plus d'un mois. "Les paiements uniques effectués par les employeurs lors de la dernière convention collective ont été engloutis par l'inflation".

Avant de formuler sa recommandation de revendications, IG Metall avait consulté 318.000 salariés du secteur. Cette recommandation, émise par le comité exécutif, est maintenant discutée dans les sections régionales du syndicat. Le comité exécutif d'IG Metall décidera de la revendication finale le 9 juillet.

(Rapport de Christina Amann, rédigé par Ralf Banser. Pour toute question, veuillez contacter la direction de la rédaction à l'adresse frankfurt.newsroom@thomsonreuters.com)