La Commission fédérale du commerce des États-Unis annoncera lundi qu'elle intente une action en justice pour bloquer l'accord de 24,6 milliards de dollars proposé par l'épicier Kroger pour racheter son petit rival Albertsons, a déclaré un journaliste de Semafor sur la plateforme de médias sociaux X.com, citant une source anonyme au fait de l'affaire.

L'opération, qui créerait un empire de l'épicerie avec plus de 4 000 magasins, a fait l'objet d'un examen minutieux de la part des législateurs et des groupes de consommateurs qui s'inquiètent de l'augmentation des prix des produits alimentaires, des pertes d'emplois, des fermetures de magasins et de la diminution du choix offert aux consommateurs.

La contestation de la FTC interviendrait avant l'expiration, le 28 février, d'un accord de non-clôture entre la FTC et les deux entreprises.

Les États du Colorado et de Washington ont déjà intenté une action en justice pour bloquer l'accord, qui a soulevé des préoccupations antitrust concernant l'augmentation des prix pour les consommateurs, les fermetures de magasins et les pertes d'emplois.

Kroger a déclaré que les géants de la distribution tels que Walmart et Amazon.com deviendraient "encore plus puissants et n'auraient plus de comptes à rendre" si sa fusion avec Albertsons était bloquée.

Les actions de Kroger ont chuté de 1 %.