Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
  1. Accueil Zonebourse
  2. Actions
  3. France
  4. Euronext Paris
  5. Lectra
  6. Actualités
  7. Synthèse
    LSS   FR0000065484

LECTRA

(LSS)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

LECTRA : 2019 : Résultats en ligne avec les objectifs révisés

11/02/2020 | 18:00
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

2019 : Résultats en ligne avec les objectifs révisés

  • Chiffre d’affaires : 280,0 millions d’euros (- 3 %)*
  • Résultat opérationnel : 40,9 millions d’euros (- 6 %)*
  • Résultat net : 29,3 millions d’euros (+ 2 %)
  • Cash-flow libre : 36,2 millions d’euros
  • Trésorerie nette : 120,6 millions d’euros
  • Maintien du dividende** : 0,40 € par action

             * Variations à données comparables
             ** Proposé à l’Assemblée générale annuelle du 30 avril 2020

En millions d’euros1er octobre – 31 décembre1er janvier – 31 décembre
 2019201820192018
Chiffre d’affaires74,275,0280,0282,6
Variation à données comparables (en %)(1)-2% -3% 
Résultat opérationnel(3) 11,212,040,940,2
Variation à données comparables (en %)(1)-10% -6% 
Marge opérationnelle (en % du CA)15,0%16,0%14,6%14,2%
Résultat net 8,08,629,328,7
Variation à données réelles (en %)-7% +2% 
Cash-flow libre(3)18,112,836,221,6
Capitaux propres(2)  183,0170,4
Trésorerie nette(2)(3)   120,6102,2
  • (1) Données comparables : chiffres 2019 traduits aux cours de change 2018
  • (2) Au 31 décembre
  • (3) La définition des indicateurs de performance figure dans le rapport financier au 31 décembre 2019 

Paris, le 11 février 2020. Le Conseil d’administration de Lectra, réuni ce jour sous la présidence de Daniel Harari, a examiné les comptes consolidés de l’exercice 2019. Les procédures d’audit ont été effectuées par les Commissaires aux comptes et le rapport de certification sera émis à l’issue du Conseil d’administration du 25 février 2020.

(Sauf indication contraire, les variations sont à données comparables. L’impact de l’acquisition de Retviews sur les comptes annuels n’étant pas significatif, les variations à données comparables neutralisent uniquement l’effet de la variation des parités de change).

Quatrième trimestre 2019

Dans un environnement qui est resté dégradé et peu propice à une reprise des décisions d’investissement de la part des clients de Lectra, les commandes de nouveaux systèmes (30,0 millions d’euros) diminuent de 9 % (- 8 % à données réelles) par rapport au quatrième trimestre 2018. Elles s’étaient élevées à 27,4 millions d’euros au premier trimestre, 26,5 millions d’euros au deuxième trimestre, puis 28,0 millions d’euros au troisième trimestre.

Le chiffre d’affaires (74,2 millions d’euros) recule de 2 % (- 1 % à données réelles).

Le résultat opérationnel (11,2 millions d’euros) est en diminution de 10 % (- 7 % à données réelles) et la marge opérationnelle (15,0 %) de 1,3 point.

Le résultat net (8,0 millions d’euros) baisse de 0,6 million d’euros (- 7 %) à données réelles.

Le cash-flow libre s’élève à 18,1 millions d’euros (12,8 millions d’euros au quatrième trimestre 2018).

Année 2019

Acquisition de la société Retviews

Lectra a réalisé le 15 juillet l’acquisition de la société belge Retviews.

Fondée en 2017, Retviews a développé une offre technologique innovante permettant aux marques de mode d’analyser en temps réel des données de marché et de prendre de meilleures décisions pour optimiser leurs collections, augmenter leurs ventes et améliorer leurs marges, grâce à des algorithmes d’intelligence artificielle.

Impact positif de l’évolution des devises

Avec une parité moyenne de 1,12 $ / 1 €, le dollar s’est apprécié en 2019 de 6 % face à l’euro, par rapport à 2018. Le yuan, de son côté, s’est apprécié de 1 % par rapport à l’euro.

L’évolution des devises a eu pour effet mécanique d’augmenter de 5,0 millions d’euros (+ 2 %) le chiffre d’affaires et de 3,0 millions d’euros (+ 8 %) le résultat opérationnel dans les chiffres exprimés à données réelles par rapport à ceux établis à données comparables.

Un environnement macroéconomique et géopolitique difficile

Dans un contexte d’incertitude et de crainte, l’année tout entière a été marquée par un attentisme très important de la part de nombreuses entreprises, notamment des secteurs de la mode et de l’automobile. Ce climat défavorable est pour l’essentiel la conséquence de la guerre commerciale entre les États-Unis d’un côté, le Mexique, la Chine et l’Europe de l’autre, ainsi que du ralentissement du secteur automobile, en particulier en Chine.

Résultats en ligne avec les objectifs révisés

Les commandes de nouveaux systèmes (111,9 millions d’euros) reculent de 10 % par rapport à 2018.

Le chiffre d’affaires (280,0 millions d’euros) diminue de 3 % (- 1 % à données réelles). Le chiffre d’affaires des licences de logiciels, des équipements et des services non récurrents (110,2 millions d’euros) diminue de 12 %, le chiffre d‘affaires récurrent (169,8 millions d’euros) augmente de 4 %.

Le résultat opérationnel atteint 40,9 millions d’euros et la marge opérationnelle 14,6 %, en diminution respectivement de 2,4 millions d’euros (- 6 %) et 0,4 point. À données réelles, le résultat opérationnel progresse de 2 % et la marge opérationnelle de 0,4 point.

Ces résultats sont conformes aux anticipations du Groupe, telles que précisées le 29 juillet.

Le résultat net atteint 29,3 millions d’euros, en hausse de 0,6 million d’euros (+ 2 %) à données réelles, et le cash-flow libre 36,2 millions d’euros (+ 14,6 millions d’euros).

Impact accru de la vente de logiciels sous forme d’abonnement

Comme anticipé, le volume et le poids des ventes de logiciels réalisées sous forme d’abonnement (SaaS) ont augmenté en 2019.

Ce changement de modèle de commercialisation contribuera au développement à long terme de ses activités et renforcera son chiffre d’affaires récurrent. Son impact sur le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel est toutefois négatif à court terme, le chiffre d’affaires des abonnements logiciels étant reconnu progressivement, sur plusieurs années.

Si les ventes de logiciels réalisées en 2019 sous forme d’abonnement l’avaient été sous forme de licences perpétuelles, avec leurs contrats de maintenance associés, le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel auraient été supérieurs respectivement de 2,8 millions et 2,9 millions d’euros. Ainsi, à données réelles, le chiffre d’affaires aurait été stable, le résultat opérationnel aurait progressé de 9 %, et la marge opérationnelle aurait atteint 15,5 %.

Un modèle économique qui démontre une nouvelle fois toute sa force

Avec un faible recul du résultat opérationnel et une marge opérationnelle record de 14,6 %, malgré la diminution des commandes de nouveaux systèmes et l’effet de la part croissante de logiciels vendus sous forme d’abonnement, les résultats de 2019 démontrent la puissance du modèle économique de Lectra, qui provient notamment du chiffre d’affaires récurrent et du taux de marge brute qu’il dégage.

Par ailleurs, la performance remarquable sur le cash-flow libre (36,2 millions d’euros) confirme également la force du modèle économique dans sa capacité à générer un cash-flow libre important, généralement supérieur au résultat net, en raison d’un besoin en fonds de roulement structurellement négatif.

Un bilan particulièrement solide

Au 31 décembre 2019, les capitaux propres s’établissent à 183,0 millions d’euros et la trésorerie disponible et la trésorerie nette atteignent 120,6 millions d’euros, après paiement du dividende de 12,8 millions d’euros au titre de l’exercice 2018, et le décaissement de 8,0 millions d’euros au titre de l’acquisition de la société Retviews.

Bilan de la feuille de route stratégique 2017-2019

Privilégiant toujours une stratégie de long terme, le Groupe a lancé en février 2017 sa nouvelle stratégie Lectra 4.0. Objectif : faire de Lectra un acteur incontournable de l’Industrie 4.0.

Cette nouvelle stratégie s’est accompagnée d’une feuille de route pour 2017-2019, première étape décisive dans l’évolution de Lectra au cours des dix prochaines années, qui lui permettra en outre de conforter son leadership mondial, d’assurer une croissance durable et de préserver sa rentabilité.

Les objectifs stratégiques que s’était fixés Lectra sont globalement atteints.

Le bilan détaillé de cette feuille de route figure dans le rapport financier au 31 décembre 2019 publié le 11 février 2020 auquel il convient de se référer.

Maintien du dividende à 0,40 € par action

Le Conseil d’administration proposera à l’Assemblée générale mixte du 30 avril 2020 de maintenir le dividende à 0,40 € par action au titre de l’exercice 2019, représentant un taux de distribution de 44 % du résultat net consolidé et un rendement de 1,8 % sur la base du cours de clôture de l’action au 31 décembre 2019.

Une nouvelle feuille de route stratégique pour 2020-2022

Une vision de long terme

Partout dans le monde, les clients de Lectra dans la mode, l’automobile et l’ameublement sont confrontés à la fois à des mutations de leur environnement et à l’évolution des comportements des consommateurs. Ces derniers expriment notamment de nouvelles attentes en matière d’expérience et de personnalisation et exigent de plus en plus de transparence, d’authenticité et d’engagement éthique de l’ensemble des acteurs de la chaîne de valeur.

Par ailleurs, l’Industrie 4.0 impose une nouvelle organisation des usines reposant sur l’intercommunication entre les différents acteurs et outils de production – appelés à devenir de plus en plus flexibles – et une meilleure utilisation des ressources disponibles.

Initiée en 2017, la stratégie Lectra 4.0, qui a pour objectif de positionner d’ici 2030 le Groupe comme un acteur incontournable de l’Industrie 4.0 sur ses marchés, repose sur quatre piliers :

  • un positionnement premium ;
  • une concentration de l’activité sur trois marchés stratégiques – la mode, l’automobile et l’ameublement – ;
  • l’intégration des clients au cœur des activités du Groupe ;
  • la mise sur le marché progressive de nouveaux services 4.0 qui combineront analyse des données, expertise de Lectra et intelligence artificielle.

Accélération vers l’Industrie 4.0

Lectra poursuivra la mise en œuvre de sa stratégie au cours des trois prochaines années. Comme anticipé dès 2017, l’objectif du Groupe est de saisir tout le potentiel de ses nouvelles offres pour l’Industrie 4.0, tout en assurant une croissance durable et rentable de son activité. Afin d’atteindre cet objectif, le Groupe s’est fixé quatre priorités stratégiques.

Premièrement, accélérer la croissance organique. Pour cela, Lectra va renforcer dans le même temps ses actions de prospection, en vue d’accroître ses parts de marché, et ses actions de ventes de nouvelles lignes de produits à ses clients existants, afin d’augmenter le chiffre d’affaires par client. En parallèle, le Groupe s’efforcera de saisir l’ensemble des opportunités sur ses marchés, en particulier la mutation de l’écosystème chinois, l’automatisation de la découpe du cuir dans l’automobile et l’ameublement et la multiplication du nombre d’airbags produits.

Deuxièmement, renforcer les relations avec les clients. Le Groupe repensera ses activités à partir de l’usage de ses solutions, afin de mieux anticiper les attentes de ses clients et de personnaliser leurs interactions avec lui. En particulier, des équipes Customer Success seront progressivement déployées, pays par pays, afin de rendre les clients aussi performants que possible.

Troisièmement, étendre les offres pour l’Industrie 4.0. Ces dernières, sous forme de nouvelles lignes de produits ou de compléments des logiciels et équipements existants, représentent un fort potentiel de développement pour Lectra.

Quatrièmement enfin, développer de nouveaux axes de croissance. Dans la continuité de sa précédente feuille de route, le Groupe compte intensifier les opérations de croissance externe et favorisera l’open innovation, notamment en multipliant les partenariats.

Une croissance durable et rentable

Afin d’assurer une croissance durable dans un environnement macroéconomique et géopolitique incertain, le Groupe a l’ambition d’accroître le chiffre d’affaires récurrent de 20 % en trois ans. Son poids devrait ainsi représenter plus de 60 % du chiffre d’affaires total du Groupe en 2022, avec comme objectifs :

  • un chiffre d’affaires des logiciels vendus en mode SaaS supérieur à 13 millions d’euros ;
  • une croissance de 4 % par an du chiffre d’affaires des contrats de maintenance des logiciels de CFAO et de PLM, des équipements et de leurs logiciels ;
  • une croissance de 5 % par an du chiffre d’affaires des consommables et pièces.

Le Groupe utilisera la croissance de la marge générée par le chiffre d’affaires récurrent pour financer son développement, avec notamment la poursuite de ses investissements soutenus en R&D et le renforcement de sa force commerciale et de services. Son ratio de sécurité sera ainsi maintenu à 90 % – son niveau de 2019 – pendant la période 2020-2022 : la croissance des frais fixes continuera ainsi d’être maîtrisée.

Le Groupe se fixe pour objectif de maintenir sa politique de rémunération des actionnaires par le versement de dividendes qui devraient représenter, sur la période de la feuille de route, un taux de distribution de 40 à 50 % du résultat net (hors éléments exceptionnels).

Lectra consacrera sa trésorerie disponible à financer de futures acquisitions ciblées. Dans le cas d’acquisitions d’envergure ou d’opportunités se présentant à des conditions favorables, le Groupe pourrait s’endetter à hauteur de la moitié de ses capitaux propres.

Perspectives 2020

Lectra a abordé 2020 avec des fondamentaux opérationnels et une structure financière particulièrement solides, et une offre de produits et de services enrichie, maintenant disponible dans le monde entier, permettant à ses clients de mettre en œuvre les principes de l’Industrie 4.0.

Impact de la vente de logiciels sous forme d’abonnement

Le Groupe a décidé de commercialiser ses nouveaux logiciels en mode SaaS uniquement et le volume des logiciels vendus sous forme d’abonnement devrait continuer à progresser en 2020.

Ce changement de modèle de commercialisation aura un impact positif sur le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel de la société à moyen terme. Toutefois, il aura un impact négatif sur les résultats 2020 du Groupe en réduisant de 1 à 2 points le chiffre d’affaires et la marge opérationnelle, par rapport aux chiffres qui auraient été obtenus si les logiciels qui seront vendus sous forme d’abonnement en 2020 l’avaient été sous forme de licences perpétuelles, avec leurs contrats de maintenance associés.

Un environnement macroéconomique et géopolitique incertain, auquel est venue s’ajouter récemment l’épidémie de coronavirus

L’année s’annonce encore imprévisible, compte tenu de la persistance des incertitudes liées aux facteurs géopolitiques et au ralentissement du secteur automobile, qui pourraient continuer de peser sur les décisions d’investissement des entreprises.

L’épidémie de coronavirus, dont les conséquences sur l’activité du Groupe et de ses clients est difficile à appréhender à ce jour, rajoute un élément d’incertitude important.

De ce fait, la société a décidé, à ce stade, de ne pas formuler de perspectives chiffrées pour l’exercice, dans l’attente d’une meilleure visibilité.

Confiance dans les perspectives de croissance à moyen terme

Les nouveaux produits lancés en 2018 et 2019 et ceux qui le seront au cours des prochaines années devraient apporter une contribution de plus en plus forte à cette croissance.

Conforté par la solidité de son modèle économique et l’adéquation de sa feuille de route aux exigences de l’Industrie 4.0, le Groupe est confiant sur ses perspectives à moyen terme.

Le rapport du Conseil d’administration et les états financiers du quatrième trimestre et de l’exercice 2019 sont disponibles sur lectra.com. Les résultats financiers du premier trimestre 2020 seront publiés le 29 avril 2020. L’Assemblée générale annuelle mixte se réunira le 30 avril 2020.


Pour les entreprises qui insufflent la vie à nos dressings, intérieurs de voitures, meubles et plus, Lectra façonne des technologies premium qui facilitent la transformation digitale de leur industrie. Son offre donne aux marques et aux fabricants les moyens de leurs ambitions, du design à la production, mais aussi la reconnaissance et la sérénité qu’ils méritent. Fondée en 1973, Lectra dispose de 34 filiales à l’international et sert ses clients dans plus de 100 pays. Forte de près de 1 800 collaborateurs, Lectra a réalisé un chiffre d’affaires de 280 millions d’euros en 2019 et est cotée sur Euronext (LSS).

Pour plus d’informations sur Lectra : lectra.com


Lectra – World Headquarters et siège social : 16–18, rue Chalgrin • 75016 Paris • France
Tél. +33 (0)1 53 64 42 00 – lectra.com
Société anonyme au capital de 31 885 155 € • RCS Paris B 300 702 305


Pièce jointe

share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur LECTRA
13/09LECTRA : intègre le programme Brand & Retail de Plug and Play
CF
07/09LES MARCHÉS EN RÉFLEXION : Emission du 7 septembre 2021
07/09BOURSE DE PARIS : L'Europe se reprend, l'Amérique se réveille, l'Asie se rebiffe
07/09EN DIRECT DES MARCHES : Engie, EDF, Valeo, ALD, McPhy, Ryanair, Allianz, Partner..
07/09La société française Lectra va racheter le groupe roumain de logiciels de mod..
MT
06/09LECTRA : annonce l'acquisition de Gemini CAD Systems
PU
06/09LECTRA : Lectra annonce l'acquisition de Gemini CAD Systems
GL
29/07PREMIER SEMESTRE 2021 : forte progression du chiffre d'affaires et des résultats
PU
29/07LECTRA : Premier semestre 2021 : forte progression du chiffre d'affaires et des ..
GL
29/07LECTRA : Mise à disposition du rapport sur l'activité et les comptes consolidés ..
GL
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur LECTRA
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 378 M 443 M -
Résultat net 2021 24,9 M 29,1 M -
Dette nette 2021 15,1 M 17,7 M -
PER 2021 60,1x
Rendement 2021 0,91%
Capitalisation 1 335 M 1 567 M -
VE / CA 2021 3,58x
VE / CA 2022 2,74x
Nbr Employés 2 400
Flottant 82,2%
Graphique LECTRA
Durée : Période :
Lectra : Graphique analyse technique Lectra | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique LECTRA
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreHaussièreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 4
Dernier Cours de Cloture 35,45 €
Objectif de cours Moyen 37,38 €
Ecart / Objectif Moyen 5,43%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Daniel Harari Chairman & Chief Executive Officer
Olivier du Chesnay Chief Financial Officer
Laurent Alt Director-Software Research & Development
Alexandra Boisson General Counsel & Compliance Officer
Anne Binder Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
LECTRA41.80%1 567
ACCENTURE PLC28.40%212 689
TATA CONSULTANCY SERVICES LTD.33.71%192 171
INTERNATIONAL BUSINESS MACHINES CORPORATION8.38%121 209
SNOWFLAKE INC.14.71%97 131
INFOSYS LIMITED34.68%96 186