Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     

LONDON STOCK EXCHANGE PLC

(LSE)
  Rapport
Temps réel estimé Cboe Europe  -  11:07:46 06/02/2023
7619.00 GBX   -0.33%
03/02Marula Mining, cotée à l'AQSE, cherche à s'inscrire à l'AIM du LSE
MT
03/02Doric Nimrod Air One est retiré du segment des fonds spécialisés de la Bourse de Londres
MT
02/02Mitsubishi Electric se retire du marché principal de la LSE
MT
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Séance calme pour les Bourses mondiales qui attendent l'emploi américain

02/12/2022 | 13:23

Paris (awp/afp) - Les marchés boursiers mondiaux étaient globalement orientés à la baisse vendredi avant les chiffres de l'emploi aux États-Unis, dernier événement marquant avant la prochaine réunion monétaire de la banque centrale américaine le 14 décembre.

Les places boursières européennes étaient divisées: vers 11H55 GMT, Paris perdait 0,19%, Londres 0,21% et Milan 0,12% tandis que Francfort gagnait 0,28% après une ouverture dans le rouge.

Wall Street devrait ouvrir en baisse selon les contrats à terme des trois principaux indices de New York: le Dow Jones reculait de 12%, le Nasdaq de 0,17% et le S&P 500 de 0,10%.

Les marchés attendent la publication du rapport de l'emploi américain à 13H30 GMT.

Les analystes tablent sur un taux de chômage stable aux États-Unis en novembre, à 3,7%, avec cependant des créations d'emplois moins nombreuses qu'en octobre, à 200'000 contre 261'000.

Ils regarderont "particulièrement les salaires" puisque c'est ce qui intéresse davantage la Fed, a noté Craig Erlam, analyste d'Oanda.

Ces chiffres devraient permettre de voir comment réagit la première économie mondiale à la hausse des taux d'intérêt et à l'inflation élevée et "devraient nous donner un peu plus d'informations sur les réelles intentions monétaires de la Réserve fédérale américaine", selon Plassard.

La Fed se fonde en partie sur la vigueur de l'emploi pour calibrer sa politique monétaire. Un marché du travail tendu dans un contexte de forte hausse des prix lui donne des arguments pour durcir sa politique monétaire afin de contrôler de nouveau l'inflation.

Mercredi, Jerome Powell, le président de la banque centrale américaine a annoncé un ralentissement du resserrement monétaire dès la prochaine réunion monétaire à la mi-décembre, confirmant le scénario d'une hausse des taux de 50 points de base (un demi-point de pourcentage), contre 75 points de base lors des quatre hausses précédentes.

Le président de la Fed a aussi estimé qu'un atterrissage en douceur de l'activité économique américaine était "très plausible", ce qui veut dire que l'inflation aux États-Unis pourrait être domptée sans faire plonger le pays dans la récession.

Dans ce contexte, si les chiffres de l'emploi sont "au-dessus des attentes des analystes, cela devrait stimuler l'appétit pour le risque sur les marchés, mais s'ils sont trop élevés", la Fed sera tentée de reprendre un discours plus dur sur les hausses des taux, "ce qui ferait baisser les marchés pour la dernière clôture de la semaine", selon Ipek Ozkardeskaya de Swissquote.

Par ailleurs, "la semaine s'annonce creuse en événements marquants", soulignent les analystes d'Oddo. Pour cause: "jusqu'à leur réunion du 14 décembre, les membres du comité monétaire de la Fed seront en période de silence", malgré quelques indicateurs: "ISM-services (5 décembre), prix à la production (9 décembre), indice de confiance des ménages de l'Université du Michigan (9 décembre)", a listé Oddo.

Coup de projecteur sur Cineworld

L'action du groupe britannique de salles obscures Cineworld, en difficulté, était en forte hausse vendredi à la Bourse de Londres après des propos du patron de la chaîne de cinémas rivale Vue, qui se dit en faveur d'une consolidation dans le secteur.

Le titre bondissait de 10,73% à 5,10 pence, vers 11H55 GMT à la Bourse de Londres, après ces déclarations interprétées par les investisseurs comme une marque d'intérêt pour Cineworld.

Du côté des devises et du pétrole

Le dollar se stabilisait contre l'euro (+0,08% à 1,0528 dollar pour un euro) après avoir atteint plus tôt dans la séance un plus bas depuis juin à 1,0545 dollar.

Les prix du pétrole stagnaient: vers 11H50 GMT, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février, grapillait 0,05%, à 86,92 dollars et son équivalent américain, le WTI, pour livraison en janvier, baissait de 0,14%, à 81,33 dollars.

Le bitcoin gagnait 0,43% à 17,002 dollars.

afp/ck


© AWP 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AUSTRALIAN DOLLAR / US DOLLAR (AUD/USD) -0.30%0.68974 Cours en différé.1.53%
BITCOIN (BTC/EUR) -1.53%21270.3 Cours en clôture.37.24%
BITCOIN (BTC/USD) -1.68%22940.8 Cours en clôture.38.08%
BRENT OIL -0.10%79.97 Cours en différé.-7.24%
BRITISH POUND / US DOLLAR (GBP/USD) -0.02%1.20391 Cours en différé.-0.35%
CAC 40 -1.44%7130.88 Cours en temps réel.11.74%
CANADIAN DOLLAR / US DOLLAR (CAD/USD) -0.21%0.7439 Cours en différé.1.00%
CDAX -0.14%1381.41 Cours en différé.13.62%
CINEWORLD GROUP PLC 0.86%4.2002 Cours en différé.15.32%
DOW JONES INDUSTRIAL -0.38%33926.01 Cours en temps réel.2.35%
EURO / US DOLLAR (EUR/USD) -0.18%1.07708 Cours en différé.0.85%
INDIAN RUPEE / US DOLLAR (INR/USD) -0.56%0.0121 Cours en différé.0.62%
LONDON STOCK EXCHANGE PLC -0.42%7612 Cours en différé.7.12%
NASDAQ 100 -1.79%12573.36 Cours en temps réel.14.93%
NASDAQ COMPOSITE -1.59%12006.95 Cours en temps réel.14.72%
NEW ZEALAND DOLLAR / US DOLLAR (NZD/USD) -0.22%0.6312 Cours en différé.-0.37%
S&P GSCI CRUDE OIL INDEX 0.19%403.4308 Cours en temps réel.-5.35%
S&P GSCI PETROLEUM INDEX 0.13%285.4031 Cours en temps réel.-5.54%
SWISSQUOTE GROUP HOLDING LTD -1.20%173.5 Cours en différé.31.54%
WTI -0.70%73.513 Cours en différé.-8.79%
Toute l'actualité sur LONDON STOCK EXCHANGE PLC
03/02Marula Mining, cotée à l'AQSE, cherche à s'inscrire à l'AIM du LSE
MT
03/02Doric Nimrod Air One est retiré du segment des fonds spécialisés de la Bourse de Londre..
MT
02/02Mitsubishi Electric se retire du marché principal de la LSE
MT
02/02Les gestionnaires d'actifs et les banques demandent à l'UE d'évaluer le coût de son pro..
ZR
01/02Le nouvel actionnaire Bestway augmente la participation de Sainsbury's à 4,5 % - Dépôt ..
AN
01/02Citigroup réduit Persimmon ; HSBC relève Asos
AN
01/02Le bénéfice de GSK augmente grâce à l'objectif du tout premier vaccin contre le VRS app..
AN
31/01L'acquisition de Micro Focus International par Open Text devient effective
MT
31/01Kelso Group mise sur le THG "sous-évalué" pour son premier investissement
AN
31/01Ossiam élargit sa gamme Shiller avec le lancement d’un ETF actions mondiales
AO
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur LONDON STOCK EXCHANGE PLC
Plus de recommandations
Données financières
CA 2022 7 606 M 9 199 M 8 477 M
Résultat net 2022 1 424 M 1 722 M 1 587 M
Dette nette 2022 5 355 M 6 476 M 5 968 M
PER 2022 30,7x
Rendement 2022 1,36%
Capitalisation 42 236 M 51 082 M 47 072 M
VE / CA 2022 6,26x
VE / CA 2023 5,67x
Nbr Employés 23 261
Flottant 59,1%
Graphique LONDON STOCK EXCHANGE PLC
Durée : Période :
London Stock Exchange plc : Graphique analyse technique London Stock Exchange plc | Zonebourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique LONDON STOCK EXCHANGE PLC
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreBaissièreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 18
Dernier Cours de Clôture 7 644,00 GBX
Objectif de cours Moyen 9 476,99 GBX
Ecart / Objectif Moyen 24,0%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
David Adam Schwimmer Group Chief Executive Officer & Executive Director
Anna Olive Magdelene Manz Chief Financial Officer & Director
Donald Austin Robert Chairman
Anthony McCarthy Chief Information Officer
David Shalders Chief Operating & Integration Officer
Secteur et Concurrence