1. Accueil Zonebourse
  2. Actions
  3. Canada
  4. Toronto Stock Exchange
  5. Mdf commerce inc.
  6. Actualités
  7. Synthèse
    MDF   CA55283M1032

MDF COMMERCE INC.

(MDF)
  Rapport
Temps Différé Toronto Stock Exchange  -  19:28 10/08/2022
1.600 CAD   -2.44%
03/08mdf commerce annonce la tenue d'un appel conférence sur les résultats du premier trimestre de l'exercice 2023
GL
21/07Banque Nationale avec Technologie Q2 2022 Preview
MT
04/07BMO Research abaisse les prévisions sur mdf commerce
MT
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteur

mdf commerce présente ses résultats financiers pour le quatrième trimestre et l'ensemble de l'exercice 2022

30/06/2022 | 01:13

Les revenus annuels ont augmenté de 27,8 % d’un exercice à l’autre, pour se chiffrer à 108,3 millions $ pour l’exercice 2022, comparativement à 84,7 millions $ pour l’exercice 2021.

  • Le total des revenus a atteint 30,0 millions $ au quatrième trimestre de l’exercice 2022, par rapport à 22,0 millions $ à l’exercice précédent, ce qui représente une hausse de 36 % d’un exercice à l’autre.
  • Les revenus récurrents1 ont augmenté de 36,4 % d’un exercice à l’autre, passant de 64,4 millions $ à 87,9 millions $ pour l’exercice 2022.
  • Les revenus récurrents1 pour le quatrième trimestre de l’exercice 2022 ont augmenté de 63 % d’un exercice à l’autre, passant de 16,0 millions $ à 26,1 millions $, ou 78,9 % du total des revenus.
  • La Société annonce la nomination d’un nouveau président du conseil d’administration ainsi que d’un nouveau membre.

MONTRÉAL, 29 juin 2022 (GLOBE NEWSWIRE) -- mdf commerce inc. (la « Société ») (TSX : MDF), un leader des technologies de commerce électronique de type logiciel-service (« SaaS »), a présenté ses résultats financiers pour le quatrième trimestre de l’exercice 2022, soit le trimestre et l’exercice terminés le 31 mars 2022. Les données financières sont exprimées en dollars canadiens, sauf indication contraire.

« L’exercice 2022 a été une autre année de transformation pour mdf commerce, sans doute l’une des plus importantes de l’histoire de la Société. L’acquisition de Periscope fait de mdf commerce un acteur dominant sur le marché de l’approvisionnement électronique des gouvernements en Amérique du Nord », a déclaré Luc Filiatreault, président et chef de la direction de mdf commerce. « Sur une base annuelle, l’approvisionnement électronique représente maintenant près de 50 % du total des revenus consolidés et il a connu une croissance de 61,4 %, pour s’établir à 52,8 millions $, comparativement à 32,7 millions $ à l’exercice précédent. Depuis l’acquisition de Periscope le 31 août 2021, la Société a intégré plus de 100 agences gouvernementales et a signé 17 ententes de gestion du cycle de vie des contrats. Ce rendement a été réalisé en dépit des défis macroéconomiques considérables auxquels nous avons dû faire face au cours de la seconde moitié de l’exercice. »

Résultats financiers du quatrième trimestre de l’exercice 2022

Le total des revenus pour le quatrième trimestre de l’exercice 2022 a atteint 30,0 millions $, en hausse de 7,9 millions $, ou 36 %, comparativement à 22,0 millions $ au quatrième trimestre de l’exercice 2021. Selon un taux de change constant2, le total des revenus a augmenté de 8,2 millions $, ou 38 %, par rapport au quatrième trimestre de l’exercice 2021. Il s’agit du deuxième trimestre complet incluant les résultats de Periscope.

Le total des revenus du quatrième trimestre de l’exercice 2022 a subi l’incidence d’un ajustement de la juste valeur des revenus différés à la date de clôture de l’acquisition de Periscope, lequel a entraîné une diminution des revenus de 1,9 million $ pour le trimestre.

Les revenus récurrents1 ont représenté 26,1 millions $, ou 78,9 %1 du total des revenus au quatrième trimestre de l’exercice 2022, soit une hausse de 10,1 millions $ par rapport à 16,0 millions $, ou 72 %1 du total des revenus au quatrième trimestre de l’exercice 2021.

L’apport de nos deux principales plateformes, soit la plateforme d’approvisionnement électronique et la plateforme de commerce unifié, à la croissance des revenus pour le quatrième trimestre se détaille comme suit :

  • La plateforme d’approvisionnement électronique a généré des revenus de 15,8 millions $, une augmentation de 7,1 millions $, ou 81,5 %, comparativement à 8,7 millions $ pour le quatrième trimestre de l’exercice 2021. Puisque Periscope exerce surtout ses activités aux États-Unis, les revenus tirés par la Société de l’approvisionnement électronique aux États-Unis ont augmenté de 153,4 %, ou 6,7 millions $, pour s’établir à 11,1 millions $ au quatrième trimestre de l’exercice 2022, comparativement à 4,3 millions $ au trimestre correspondant de l’exercice précédent.

    Les revenus mensuels récurrents1 de la plateforme d’approvisionnement électronique ont représenté 90,4 % des revenus de la plateforme pour le quatrième trimestre de l’exercice 2022, un résultat stable par rapport au quatrième trimestre de l’exercice 2021.
  • La plateforme de commerce unifié, qui englobe des solutions de commerce électronique et de collaboration dans la chaîne d’approvisionnement, a généré des revenus de 9,8 millions $ pour le quatrième trimestre de l’exercice 2022, en hausse de 0,2 million $, ou 1,7 %, comparativement aux revenus de 9,7 millions $ pour le quatrième trimestre de l’exercice 2021.

    Les revenus mensuels récurrents1 de la plateforme de commerce unifié ont représenté 59 % des revenus de la plateforme pour le quatrième trimestre de l’exercice 2022, comparativement à 62 % pour le quatrième trimestre de l’exercice 2021.
  • La plateforme des places de marché électroniques a généré des revenus de 4,3 millions $ pour le quatrième trimestre de l’exercice 2022, soit une hausse de 0,7 million $, ou 18,5 %, comparativement aux revenus de 3,7 millions $ pour le quatrième trimestre de l’exercice 2021. La croissance des revenus tirés des places de marché électroniques est principalement attribuable à The Broker Forum, un marché de pièces électroniques sur lequel les volumes ont augmenté en raison des pénuries dans la chaîne d’approvisionnement mondiale.

La marge brute a atteint 16,6 millions $, ou 55,5 %, au quatrième trimestre de l’exercice 2022, comparativement à 13,5 millions $, ou 61,1 %, au quatrième trimestre de l’exercice 2021. Cette diminution du pourcentage de marge brute est principalement attribuable à la hausse de la charge salariale totale liée à l’augmentation des coûts liés aux salaires, à l’augmentation des honoraires pour soutenir les mises en œuvre et les déploiements pour des clients, dont les marges sont moins élevées que les revenus tirés des droits d’utilisation, et à la hausse des coûts liés à l’hébergement et aux licences découlant directement de la transition de la Société vers une stratégie infonuagique.

Le total des charges d’exploitation s’est établi à 23,6 millions $ au quatrième trimestre de l’exercice 2022, en hausse de 41,3 % par rapport à 16,7 millions $ au quatrième trimestre de l’exercice 2021. Au quatrième trimestre de l’exercice 2022, les frais généraux et frais d’administration ont totalisé 7,4 millions $, les frais de vente et de commercialisation se sont chiffrés à 8,0 millions $, et les charges liées à la technologie se sont établies à 8,2 millions $ par rapport à 5,3 millions $, à 5,8 millions $ et à 5,6 millions $, respectivement, au quatrième trimestre de l’exercice 2021. Ces changements reflètent l’attention soutenue que la direction accorde à l’amélioration des produits, à la migration infonuagique et aux ventes afin de soutenir les efforts visant à générer des revenus.

Le total des charges d’exploitation a augmenté en raison de l’acquisition de Periscope, des charges salariales et des charges connexes, de la charge d’amortissement additionnelle liée à l’acquisition de Periscope et de l’augmentation des coûts liés à l’hébergement en raison de la transition de la Société vers une stratégie infonuagique. Les charges d’exploitation pour le quatrième trimestre de l’exercice précédent comprenaient une subvention salariale fédérale dans le contexte de la COVID-19 de 0,5 million $, alors qu’aucune subvention n’a été demandée au quatrième trimestre de l’exercice 2022.

La Société a comptabilisé une perte d’exploitation de 7,0 millions $ au quatrième trimestre de l’exercice 2022, comparativement à une perte d’exploitation de 3,3 millions $ au quatrième trimestre de l’exercice 2021.

La perte nette s’est établie à 8,7 millions $, ou une perte nette par action de base et diluée de 0,21 $, pour le quatrième trimestre de l’exercice 2022, comparativement à une perte nette de 2,9 millions $, ou une perte nette par action de base et diluée de 0,12 $, pour le quatrième trimestre de l’exercice 2021.

La perte de BAIIA ajusté3 s’est chiffrée à 0,8 million $ pour le quatrième trimestre de l’exercice 2022, comparativement à un BAIIA ajusté3 de 0,2 million $ pour le quatrième trimestre de l’exercice 2021.

La comptabilisation selon la méthode de l’acquisition de l’ajustement de la juste valeur des revenus différés en date de l’acquisition de Periscope a eu pour effet de réduire les revenus de 1,9 million $ au quatrième trimestre de l’exercice 2022, ce qui a eu un impact défavorable sur la marge brute, la perte d’exploitation, la perte nette, le BAIIA ajusté3 et la perte par action (de base et diluée) du quatrième trimestre de l’exercice 2022.

Résultats de l’ensemble de l’exercice 2022

Pour l’ensemble de l’exercice 2022, les revenus ont totalisé 108,3 millions $, soit une hausse de 27,8 % par rapport à 84,7 millions $ pour l’exercice 2021. Sur la base d’un taux de change constant2, le total des revenus a augmenté de 25,2 millions $, ou 30,3 %, par rapport à l’exercice 2021.

Le total des revenus de l’exercice 2022 a subi l’incidence de la comptabilisation d’un ajustement de la juste valeur des revenus différés à la date de clôture de l’acquisition de Periscope, lequel a entraîné une diminution de 5,4 millions $ pour la durée de sept mois durant laquelle Periscope a été incluse dans l’exercice.

Les revenus récurrents1 pour l’ensemble de l’exercice 2022 ont représenté 87,9 millions $, ou 77 % du total des revenus, pour l’exercice 2022, comparativement à 64,4 millions $, ou 76 % du total des revenus, pour l’exercice 2021.

L’apport de nos deux principales plateformes, soit la plateforme d’approvisionnement électronique et la plateforme de commerce unifié, à la croissance des revenus pour l’exercice 2022 se détaille comme suit :

  • La plateforme d’approvisionnement électronique a généré des revenus de 52,8 millions $, une augmentation de 61,4 % par rapport à 32,7 millions $ pour l’exercice 2021. L’exercice 2022 comprend les revenus pour une période de sept mois à la suite de l’acquisition de Periscope. Les solutions d’approvisionnement électronique américaines, qui comprennent Bidnet, CBI et Periscope, ont fourni un apport de 34,9 millions $, comparativement à 15,7 millions $ pour l’exercice 2021, soit une augmentation de 19,2 millions $, ou 122,9 %. Pour l’exercice 2022, les revenus du réseau américain ont représenté 66,5 % du total des revenus tirés de l’approvisionnement électronique. Les revenus comptabilisés pour Periscope ont subi l’incidence négative d’un ajustement de la juste valeur des revenus différés totalisant 5,4 millions $ à la date de clôture de l’acquisition de Periscope pour la période de sept mois terminée le 31 mars 2022.
  • La plateforme de commerce unifié a généré des revenus de 39,6 millions $ pour l’exercice 2022, en hausse de 2,3 millions $, ou 6,2 %, comparativement aux revenus de 37,3 millions $ pour l’exercice précédent. Les solutions de commerce électronique de notre plateforme de commerce unifié sont passés de 24,2 millions $ à 26,1 millions $, soit une augmentation de 7,9 %, et les solutions de chaîne d’approvisionnement ont connu une croissance de 2,8 %, passant de 13,1 millions $ à 13,4 millions $.
  • La plateforme des places de marché électroniques a généré des revenus de 15,9 millions $ pour l’exercice 2022, une augmentation de 1,2 million $, ou 7,8 %, comparativement à des revenus de 14,7 millions $ pour l’exercice précédent.

La marge brute de l’exercice 2022 a atteint 61,3 millions $, ou 56,7 %, comparativement à 54,7 millions $, ou 64,5 %, pour l’exercice 2021.

Le total des charges d’exploitation s’est établi à 86,9 millions $ pour l’exercice 2022, compte tenu de Periscope pour une durée de sept mois, comparativement à 61,5 millions $ pour l’exercice 2021. Pour l’exercice 2022, les frais généraux et frais d’administration ont totalisé 29,0 millions $, les frais de vente et de commercialisation se sont chiffrés à 29,1 millions $, et les charges liées à la technologie se sont établies à 28,8 millions $ par rapport à 18,1 millions $, à 20,4 millions $ et à 23,0 millions $, respectivement, pour l’exercice 2021. Les charges d’exploitation de l’exercice 2022 incluent une subvention salariale fédérale dans le contexte de la COVID-19 de 0,7 million $, comparativement à 2,4 millions $ pour l’exercice 2021.

La perte d’exploitation s’est chiffrée à 25,5 millions $ pour l’exercice 2022, comparativement à une perte d’exploitation de 6,8 millions $ pour l’exercice 2021.

La perte nette s’est établie à 23,9 millions $, ou une perte nette par action de base et diluée de 0,64 $, pour l’exercice 2022, comparativement à une perte nette de 7,6 millions $, ou une perte nette par action de base et diluée de 0,38 $, pour l’exercice 2021. Au cours de l’exercice 2022, l’acquisition de Periscope a donné lieu à une hausse des coûts de restructuration liés à l’acquisition, à une charge liée à l’augmentation de la juste valeur de la contrepartie conditionnelle du prix d’achat et à une augmentation de la charge d’amortissement des actifs incorporels d’acquisition et des actifs au titre de droits d’utilisation.

La perte de BAIIA ajusté3 a totalisé 2,0 millions $ pour l’exercice 2022, comparativement à un BAIIA ajusté3 de 5,7 millions $ pour l’exercice 2021. La baisse du BAIIA ajusté est liée aux investissements essentiels continus, à la croissance de l’effectif dans les secteurs de la vente, du marketing et des ressources humaines pour favoriser notre croissance et aux services professionnels associés aux stratégies de croissance, facteurs contrebalancés par les efficiences opérationnelles et les réductions de coût réalisées.

La comptabilisation selon la méthode de l’acquisition de l’ajustement de la juste valeur des revenus différés en date d’acquisition, qui a eu pour effet de réduire les revenus de 5,4 millions $ à l’exercice 2022, a également eu un impact défavorable sur la marge brute, la perte d’exploitation, la perte nette, le BAIIA ajusté3 et la perte par action (de base et diluée) de l’exercice 2022.

Sommaire des résultats consolidés

 Trimestres terminés lesExercices terminés les
 31 mars
2022
31 mars
2021
31 mars
2022
31 mars
2021
En milliers de dollars canadiens, sauf les montants par action$$$$
Revenus29 954 22 030 108 259 84 719 
Perte d’exploitation(6 964)(3 284)(25 540)(6 791)
Perte nette(8 672)(2 858)(23 938)(7 591)
(Perte de) BAIIA ajusté3(803)221 (1 977)5 746 
Perte ajustée4(8 672)(2 858)(23 938)(7 591)
Perte par action (de base et diluée)(0,21)(0,12)(0,64)(0,38)
Perte ajustée par action4 (de base et diluée)(0,21)(0,12)(0,64)(0,38)
Nombre moyen pondéré d’actions en circulation de base et dilué (en milliers)43 971 23 874 37 368 19 752 

Rapprochement de la perte nette, du BAIIA et du BAIIA ajusté (perte de BAIIA ajusté)

 Trimestres terminés lesExercices terminés les
 31 mars
2022
31 mars
2021
31 mars
2022
31 mars
2021
En milliers de dollars canadiens$$$$
Perte nette(8 672)(2 858)(23 938)(7 591)
(Recouvrement) charge d’impôts777 (704)(2 916)(1 618)
Amortissement des immobilisations corporelles et des actifs incorporels1 038 1 155 4 040 4 217 
Amortissement des actifs incorporels d’acquisition2 963 1 014 8 102 3 815 
Amortissement des actifs au titre de droits d’utilisation598 437 2 195 1 735 
Amortissement des frais de financement reportés84 57 368 135 
Intérêts sur les obligations locatives29 91 386 381 
Intérêts sur la dette à long terme607 9 967 536 
Autres frais financiers(54) 101  
Revenus d’intérêts(7)(50)(517)(61)
BAIIA(2 637)(849)(11 212)1 549 
Perte (gain) de change286 171 (285)1 427 
Rémunération fondée sur des actions247 124 1 072 467 
Coûts de restructuration800 723 3 191 1 966 
Frais connexes à l’acquisition501 52 5 257 337 
BAIIA ajusté3(perte de BAIIA ajusté)(803)221 (1 977)5 746 

Rapprochement de la perte nette, de la perte ajustée et de la perte ajustée par action (de base et diluée)

 Trimestres terminés les Exercices terminés les
En milliers de dollars canadiens31 mars
2022
31 mars
2021
31 mars
2022
31 mars
2021
Perte nette(8 672)(2 858)(23 938)(7 591)
Perte nette ajustée4(8 672)(2 858)(23 938)(7 591)
Perte nette par action (de base et diluée)(0,21)(0,12)(0,64)(0,38)
Perte nette ajustée par action4 (de base et diluée)(0,21)(0,12)(0,64)(0,38)

Rapprochement des revenus selon un taux de change constant1

Quatrième trimestre de l’exercice 2022 par rapport au quatrième trimestre de l’exercice 2021

En milliers de dollars canadiensTrimestre
terminé le
31 mars 2022
Trimestre
terminé le
31 mars 2021
Variation en
dollars
Variation en
pourcentage
 
Revenus 29 95422 030 7 92436%
Incidence selon un taux de change constant(324)324 
Revenus selon un taux de change constant129 95421 706 8 24838%

Quatrième trimestre de l’exercice 2022 par rapport au troisième trimestre de l’exercice 2022

En milliers de dollars canadiensTrimestre
terminé le
31 mars 2022
Trimestre
terminé le
31 déc. 2021
Variation en
dollars
Variation en
pourcentage
 
Revenus 29 95430 652(698)(2)%
Incidence selon un taux de change constant32(32)  
Revenus selon un taux de change constant129 95430 684(730)(2)%

Exercice 2022 par rapport à l’exercice 2021

En milliers de dollars canadiens Exercice
terminé le
31 mars 2022
Exercice
terminé le
31 mars 2021
Variation en
dollars
Variation en
pourcentage
Revenus 108 25984 719 23 54028%
Incidence selon un taux de change constant(1 646)1 646 
Revenus selon un taux de change constant1108 25983 073 25 18630%

1. Les revenus récurrents et les revenus mensuels récurrents (les « RMR ») sont des indicateurs de performance clés. Se reporter à la rubrique « Mesures financières non conformes aux IFRS et indicateurs de performance clés ».

2. Certaines données sur les revenus et variations par rapport à la période précédente sont analysées et présentées selon un taux de change constant et sont calculées en convertissant les revenus de la période correspondante de l’exercice précédent libellés en devises aux taux de change de la période considérée. La Société est d’avis que cette mesure financière non conforme aux IFRS est utile pour comparer sa performance en excluant certains éléments de volatilité. Se reporter à la rubrique « Mesures financières non conformes aux IFRS et indicateurs de performance clés ».

3. Le BAIIA ajusté et la marge du BAIIA ajusté sont des mesures non conformes aux IFRS. Au quatrième trimestre de l’exercice 2021, la définition du BAIIA ajusté a été modifiée, et certains chiffres comparatifs ont été retraités afin que leur présentation soit conforme à celle de la période considérée. Se reporter à la rubrique « Mesures financières non conformes aux IFRS et indicateurs de performance clés ».

4. La perte ajustée et la perte ajustée par action (de base et diluée) sont des mesures financières non conformes aux IFRS. Se reporter à la rubrique « Mesures financières non conformes aux IFRS et indicateurs de performance clés ».

Annonces relatives au conseil d’administration

Comme il a été annoncé en février 2022, Gilles Laporte, président du conseil d’administration de la Société, ne se représentera pas aux élections lors de la prochaine assemblée annuelle de la Société. Après un processus de recherche exhaustif et à la suite de recommandations unanimes du comité de recherche, composé de membres indépendants du conseil et de Boyden, un cabinet de recherche de cadres, mdf commerce est heureux d’accueillir deux nouveaux membres du conseil pour pourvoir les postes vacants, Pierre Chadi et Lester Fernandes. Le conseil d’administration a approuvé leur nomination le 29 juin 2022.

M. Chadi possède plus de 30 ans d’expérience dans le domaine de la technologie, en particulier au sein de sociétés offrant des solutions de type logiciel-service. Président et membre de plusieurs conseils d’administration au sein de sociétés de capital de risque, il apporte de grandes connaissances sur la gestion et l’expansion de sociétés offrant des solutions de type logiciel-service. M. Chadi a également été élu à titre de nouveau président du conseil d’administration, avec prise d’effet le 29 juin 2022. Afin d’assurer une transition efficace et harmonieuse, M. Laporte demeurera un membre actif du conseil jusqu’à la prochaine assemblée annuelle de la Société, en septembre 2022. 

« Je me sens honoré d’assumer ce rôle au sein de mdf commerce. L’équipe de direction et le conseil d’administration ont travaillé assidûment pour donner une orientation opérationnelle à mdf commerce et établir les fondations nécessaires pour accélérer la croissance. Je suis heureux de pouvoir contribuer à la prochaine étape de mise en œuvre du plan stratégique quinquennal », a déclaré M. Chadi.

M. Lester Fernandes, chef de la direction de Segovia Capital Ltd., auparavant co-fondateur et chef des finances de Nuvei Corporation, possède plus de 30 ans d’expérience au sein de sociétés à croissance rapide offrant des technologies de type logiciel-service et des services bancaires d’investissement dont il fera profiter le Conseil. M. Fernandes a commencé sa carrière dans le domaine des services bancaires d’investissement à la Banque de Montréal, pour ensuite se joindre, en 2001, à Pivotal, une société en démarrage à cette époque. Son apport a été déterminant dans la croissance de cette société, qui est devenue Nuvei, un important fournisseur de services de traitement des paiements en Amérique du Nord et une société ouverte avec une capitalisation boursière de plus de 10 milliards $.

À propos de mdf commerce inc.

mdf commerce inc. (TSX : MDF) rend le commerce fluide en fournissant un large éventail de solutions de type logiciel-service (« SaaS ») qui optimisent et accélèrent les interactions commerciales entre acheteurs et vendeurs. Nos plateformes et services outillent les entreprises à travers le monde et leur offrent la possibilité de générer des milliards de dollars de transactions annuellement. Nos plateformes d’approvisionnement électronique et de commerce unifié et nos places de marché électroniques sont soutenues par une équipe solide et dévouée d’environ 800 employés au Canada, aux États-Unis, au Danemark, en Ukraine et en Chine. Pour plus d’informations, consultez notre site Web au mdfcommerce.com, suivez-nous sur LinkedIn ou appelez au 1 877 677-9088.

Déclarations prospectives

Dans le présent communiqué, « mdf commerce », la « Société » ou les termes « nous » et « notre/nos » désignent, selon le contexte, mdf commerce inc. seule ou mdf commerce inc. collectivement avec ses filiales et les entités dans lesquelles elle détient une participation économique. Tous les montants sont exprimés en dollars canadiens, à moins d’indication contraire.

Le présent communiqué est daté du 29 juin 2022 et, à moins d’indication contraire, l’information fournie aux présentes l’est en date du 31 mars 2022 et pour le quatrième trimestre et l’exercice terminés à cette date.

Certaines déclarations qui figurent dans le présent communiqué et dans les documents intégrés par renvoi constituent des déclarations prospectives. Ces déclarations se rapportent à des événements à venir ou à la performance financière future de la Société et elles sous-tendent des risques, des incertitudes et d’autres facteurs, connus ou non, qui pourraient faire en sorte que les résultats, les niveaux d’activité, la performance ou les réalisations réels de mdf commerce ou du secteur de la Société diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés ou sous-entendus dans ces déclarations prospectives de la Société. Ces facteurs peuvent inclure, notamment, les risques et incertitudes qui sont décrits plus en détail à la rubrique « Facteurs de risque et incertitudes » de la notice annuelle de la Société en date du 31 mars 2022 ainsi que dans la section « Risques et incertitudes » du rapport de gestion pour le quatrième trimestre et l’exercice terminés le 31 mars 2022 et ailleurs dans les documents que la Société dépose auprès des autorités canadiennes en valeurs mobilières. Les déclarations prospectives sont habituellement signalées par des expressions comme « pouvoir », « devoir », « s’attendre à », « planifier », « anticiper », « avoir l’intention de », « croire », « estimer », « prévoir », « potentiel » ou « continuer » ou la forme négative de ces mots, ou par des variantes similaires. Ces déclarations ne constituent que des prévisions. Les déclarations prospectives se fondent sur les estimations, les attentes et les hypothèses actuelles de la direction, que cette dernière estime être raisonnables à la date des présentes, et elles sont intrinsèquement assujetties à d’importantes incertitudes et éventualités d’ordre commercial, économique, concurrentiel et autres en ce qui a trait aux événements futurs; par conséquent, elles sont susceptibles de changer après cette date. Le lecteur ne doit pas se fier indûment à ces déclarations prospectives, et l’information qu’elles contiennent pourrait ne pas être pertinente à toute autre date. Les événements et les résultats réels peuvent différer de manière significative. Nous ne pouvons garantir les résultats, les niveaux d’activité, la performance ou les réalisations futurs. Nous n’avons pas l’intention ni l’obligation de mettre à jour ces déclarations prospectives, sauf si les lois sur les valeurs mobilières en vigueur l’exigent.

Des renseignements additionnels sur mdf commerce, y compris les plus récents états financiers consolidés annuels audités au 31 mars 2022 et au 31 mars 2021 et pour les exercices terminés à ces dates et le rapport de gestion pour le quatrième trimestre terminé le 31 mars 2022 de la Société ainsi que sa dernière notice annuelle au 31 mars 2022, sont disponibles sur le site Web de la Société au www.mdfcommerce.com et ils ont été déposés sur le site SEDAR au www.sedar.com.

Mesures financières non conformes aux IFRS et indicateurs de performance clés

Les états financiers consolidés audités annuels de la Société pour les exercices terminés le 31 mars 2022 et le 31 mars 2021 ont été préparés conformément aux Normes internationales d’information financière (« IFRS »).

La Société présente des mesures de la performance financière non conformes aux IFRS et des indicateurs de performance clés pour évaluer la performance opérationnelle. La Société présente le résultat (la perte) ajusté, le résultat (la perte) ajusté par action, le résultat net (la perte nette) avant intérêts, impôts et amortissement (le « BAIIA »), le BAIIA ajusté, la marge du BAIIA ajusté et certains revenus présentés selon un taux de change constant à titre de mesures non conformes aux IFRS, ainsi que les revenus récurrents et les revenus mensuels récurrents à titre d’indicateurs de performance clés. Ces mesures non conformes aux IFRS et ces indicateurs de performance clés n’ont aucune signification normalisée en vertu des IFRS et ils pourraient ne pas être comparables à des mesures semblables présentées par d’autres sociétés. Le lecteur est avisé que la présentation de ces mesures vise à compléter, et non remplacer, l’analyse des résultats financiers conformément aux IFRS. La direction a recours tant aux mesures conformes aux IFRS qu’aux mesures non conformes aux IFRS dans le cadre de la planification, de la surveillance et de l’évaluation de la performance de la Société. Certaines informations à présenter additionnelles, y compris les définitions liées aux mesures non conformes aux IFRS, un rapprochement avec les mesures conformes aux IFRS les plus comparables, ainsi que les indicateurs de performance clés, ont été intégrées par renvoi et elles se trouvent dans le rapport de gestion pour le quatrième trimestre et l’exercice terminés le 31 mars 2022, dans la rubrique « Mesures financières non conformes aux IFRS et indicateurs de performance clés ». Le rapport de gestion pour le quatrième trimestre et l’exercice terminés le 31 mars 2022 est accessible sur SEDAR, à l’adresse www.sedar.com, ainsi que sur le site Web de la Société, mdfcommerce.com, sous l’onglet Investisseurs.

Au quatrième trimestre de l’exercice 2021, la Société a modifié la définition du BAIIA ajusté de manière à ce qu’il tienne compte des frais connexes à l’acquisition et des coûts de restructuration. Le BAIIA ajusté est calculé comme le résultat (la perte) avant intérêts, impôts et amortissement (le « BAIIA »), ajusté pour tenir compte du gain (de la perte) de change, du gain (de la perte) sur cession d’une filiale, de la rémunération fondée sur des actions, des frais connexes à l’acquisition et des coûts de restructuration. Se reporter à la rubrique « Mesures financières non conformes aux IFRS et indicateurs de performance clés » du rapport de gestion pour le quatrième trimestre et l’exercice terminés le 31 mars 2022.

Conférence téléphonique portant sur les résultats financiers du quatrième trimestre et l’exercice 2022

Date : jeudi 30 juin 2022 
Heure : 8h30, heure avancée de l’Est
Numéro à composer : 833 732-1201 (sans frais) ou 720 405-2161 (international)

Webdiffusion en direct : enregistrez-vous ici

Pour plus d’informations :

mdf commerce inc.
Luc Filiatreault, président et chef de la direction
Sans frais : 1 877 677-9088, poste 2004
Courriel : luc.filiatreault@mdfcommerce.com

Deborah Dumoulin, chef de la direction financière
Sans frais : 1 877 677-9088, poste 2134
Courriel : deborah.dumoulin@mdfcommerce.com

André Leblanc, vice-président, Marketing et affaires publiques
Sans frais : 1 877 677-9088, poste 8220
Courriel : andre.leblanc@mdfcommerce.com


Primary Logo


© GlobeNewswire 2022
Toute l'actualité sur MDF COMMERCE INC.
03/08mdf commerce annonce la tenue d'un appel conférence sur les résultats du premier trimes..
GL
21/07Banque Nationale avec Technologie Q2 2022 Preview
MT
04/07BMO Research abaisse les prévisions sur mdf commerce
MT
30/06MDF Commerce chute de près de 19 % alors que la perte du quatrième trimestre fiscal se ..
MT
30/06MDF Commerce élargit sa perte au quatrième trimestre de l'exercice financier par rappor..
MT
30/06mdf commerce présente ses résultats financiers pour le quatrième trimestre et l'ensembl..
GL
30/06mdf commerce présente ses résultats financiers pour le quatrième trimestre et l'ensembl..
GL
30/06Mdf commerce inc. annonce ses résultats pour le quatrième trimestre se terminant le 31 ..
CI
29/06Mdf commerce inc. annonce ses résultats pour l'année complète se terminant le 31 mars 2..
CI
23/06mdf commerce annonce la tenue d'un appel conférence sur les résultats du quatrième trim..
GL
Plus d'actualités
Données financières
CA 2023 131 M 102 M 99,3 M
Résultat net 2023 -11,5 M -8,92 M -8,73 M
Dette nette 2023 44,9 M 34,8 M 34,1 M
PER 2023 -5,21x
Rendement 2023 -
Capitalisation 72,1 M 56,0 M 54,7 M
VE / CA 2023 0,89x
VE / CA 2024 0,82x
Nbr Employés 800
Flottant 99,3%
Graphique MDF COMMERCE INC.
Durée : Période :
mdf commerce inc. : Graphique analyse technique mdf commerce inc. | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique MDF COMMERCE INC.
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreBaissièreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 5
Dernier Cours de Clôture 1,64 CAD
Objectif de cours Moyen 3,80 CAD
Ecart / Objectif Moyen 132%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Luc Filiatreault President, Chief Executive Officer & Director
Deborah Dumoulin Chief Financial Officer
Pierre Chadi Chairman
Patrick Boisvert Vice President-Information Technology
Catherine Roy Independent Director & Executive VP-Operations
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
MDF COMMERCE INC.-70.92%56
TENCENT HOLDINGS LIMITED-34.76%362 142
NETFLIX, INC.-61.83%102 256
PROSUS N.V.-14.63%89 358
AIRBNB, INC.-31.26%73 184
UBER TECHNOLOGIES, INC.-25.92%61 496