Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

META PLATFORMS, INC.

(FB)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Autonomie de la Guadeloupe: les élus locaux demandent la venue d'une délégation

27/11/2021 | 23:35
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

interministérielle

Actualisé avec communiqué des élus locaux

POINTE-À-PITRE (awp/afp) - Les élus de Guadeloupe ont demandé samedi la venue d'une délégation interministérielle au sujet des "compétences de l'Etat" après que le gouvernement a mis sur la table la question de l'autonomie de l'île, secouée comme sa voisine la Martinique par une explosion sociale qui a de nouveau occasionné des violences.

"S'agissant des compétences de l'État, ils exigent la venue en Guadeloupe d'une délégation interministérielle permettant d'apporter des réponses aux problèmes des Guadeloupéens, en lien avec les propositions des élus", ont indiqué les élus Guadeloupéens dans un communiqué.

"(...) Les élus rappellent que la question de la domiciliation locale du pouvoir de décision doit être abordée de manière concertée", ont-ils ajouté.

Vendredi, dans une allocution télévisée aux Guadeloupéens, le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu a affirmé que le gouvernement était "prêt" à évoquer la question de davantage d'autonomie si cela pouvait permettre de "résoudre les vrais problèmes du quotidien des Guadeloupéens".

Selon lui, la question a été posée "en creux" par "certains élus" lors des négociations des derniers jours à la suite de l'éruption, il y a une dizaine de jours, d'un mouvement de contestation émaillé de violences, dégradations, pillages, incendies et blocages routiers.

Né du refus de l'obligation vaccinale des soignants et pompiers, il a embrassé des revendications multiples, sociales, économiques et identitaires.

La proposition de Sébastien Lecornu a été immédiatement pilonnée par l'opposition de droite et d'extrême droite qui ont dénoncé un recul ou un lâchage, voire une tentative "d'acheter les indépendantistes radicaux" pour la candidate RN à la présidentielle de 2022 Marine Le Pen.

A gauche, Jean-Luc Mélenchon (LFI) a jugé "stupéfiante" la "réponse de Macron" et appelé à ne parler statut que "le moment venu", la résolution de l'"urgence sociale et sanitaire" étant prioritaire selon lui.

La question de l'autonomie est "hors sujet", a de son côté tranché Elie Domota, porte-parole du collectif syndical LKP, sur LCI, soulignant que les manifestants n'ont "jamais été entendus" sur leur revendication de "négociations sur l'obligation vaccinale et sur le pass sanitaire".

Le ministre "fait ça pour nous faire peur, pour qu'on reste tranquille! Nous on ne lui a jamais parlé d'autonomie!" même si "les décideurs locaux (doivent pouvoir) prendre des décisions sans passer par la France" a critiqué de son côté Danielle, 63 ans.

"Car ce qui est bon pour la France n'est pas forcément bon ici, et vice-et-versa", résume-t-elle, rencontrée samedi dans une nouvelle manifestation, partie du CHU de Pointe-à-Pitre, pour demander la levée totale de l'obligation vaccinale pour les soignants et pompiers.

2.000 à 3.000 personnes étaient présentes, certaines brandissant des pancartes "La liberté ne s'injecte pas", "Fouté nou la Pé" ou encore "Liberté".

La mobilisation s'est donc poursuivie au lendemain des annonces du gouvernement qui, pour sortir de cette crise, a reporté au 31 décembre l'application de l'obligation vaccinale.

Il a aussi proposé la levée de la suspension des personnels non vaccinés et de leur rémunération pour ceux qui acceptent un "accompagnement personnel", en vue notamment d'un reclassement.

En Guadeloupe comme en Martinique, distante de 120 km et qui a été gagnée par la contagion, la situation reste instable avec des barrages filtrants ou hermétiques, parfois démontés par les forces de l'ordre avant d'être remontés par les manifestants, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Les forces de l'ordre ont de nouveau essuyé des tirs par arme à feu en Guadeloupe dans la nuit de vendredi à samedi, sans qu'il n'y ait de blessés, selon la préfecture.

La préfecture de Martinique a recensé des "évènements d'une particulière intensité à Schoelcher et Fort-de-France (destruction d'une station service ainsi que celle d'un bureau de poste)". "Quatre gendarmes ont été blessés, notamment au visage, par des tirs de plombs", selon le parquet de Fort-de-France.

"Des individus ont pénétré à la police municipale de Fort-de-France et ont volé des gilets pare-balles, donc très clairement aujourd'hui nous savons que certaines personnes cherchent à se protéger, face à nous, et nous craignons le pire maintenant", s'inquiète Jimmy Hellénis, secrétaire départemental Unité SGP Police FO.

Douze arrestations ont eu lieu en Martinique et quatre en Guadeloupe, selon les préfectures. Les deux îles restent sous couvre-feu.

bur-ggy-nk/or


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur META PLATFORMS, INC.
13:14Les futures du Nasdaq dégringolent, la hausse des rendements provoquant la déroute du s..
ZR
12:18FB Financial annonce une baisse de ses bénéfices ajustés et de son chiffre d'affaires a..
MT
12:09PLANÈTE BOURSE : La revue de presse du mardi 18 janvier 2022
12:02Earnings Flash (FBK) FB FINANCIAL CORPORATION affiche un chiffre d'affaires de 143 mill..
MT
08:31EN DIRECT DES MARCHES : Vivendi, Sodexo, EDF, Arkema, ADP, Rio Tinto, Lindt, Activision, T..
07:55BOURSE DE PARIS : Wall Street revient dans la danse
17/01COVID : la fortune des 10 plus riches a doublé, le reste du monde s'est appauvri
AW
17/01BOURSE DE PARIS : La Chine à contre-courant ?
17/01EN DIRECT DES MARCHES : Orange, Renault, EDF, Air France, Neoen, Unilever, Eni, Stadler
17/01Le preneur d'otages dans une synagogue du Texas identifié, Biden parle de terrorisme
RE
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur META PLATFORMS, INC.
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 118 Mrd - 103 Mrd
Résultat net 2021 39 933 M - 35 067 M
Tréso. nette 2021 65 033 M - 57 109 M
PER 2021 23,8x
Rendement 2021 -
Capitalisation 923 Mrd 923 Mrd 811 Mrd
VE / CA 2021 7,29x
VE / CA 2022 6,08x
Nbr Employés 68 177
Flottant 84,5%
Graphique META PLATFORMS, INC.
Durée : Période :
Meta Platforms, Inc. : Graphique analyse technique Meta Platforms, Inc. | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique META PLATFORMS, INC.
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreBaissièreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 52
Dernier Cours de Cloture 331,90 $
Objectif de cours Moyen 402,57 $
Ecart / Objectif Moyen 21,3%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Mark Elliot Zuckerberg Chairman & Chief Executive Officer
David M. Wehner Chief Financial Officer
Michael Todd Schroepfer Chief Technology Officer
Atish Banerjea Chief Information Officer
Sheryl Kara Sandberg Chief Operating Officer & Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
META PLATFORMS, INC.-1.32%923 266
KUAISHOU TECHNOLOGY20.96%47 510
MATCH GROUP, INC.-8.39%34 296
TWITTER, INC.-11.06%30 680
BUMBLE INC.-1.80%4 297
NEW WORK SE0.23%1 372