Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     

META PLATFORMS, INC.

(META)
  Rapport
Temps Différé Nasdaq  -  22:00 29/09/2022
136.41 USD   -3.67%
29/09Meta va geler les embauches et continuer de se réorganiser - Bloomberg
RE
29/09Meta va geler les embauches et continuer de se réorganiser - Bloomberg
RE
29/09Point marchés-Wall Street clôture en forte baisse
RE
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

La France veut un accord avec Washington sur la taxation du numérique d'ici fin

27/07/2019 | 17:16

août

Ajoute déclarations de Macron

PARIS (awp/afp) - Sous le feu des critiques de Donald Trump, qui a menacé la France de représailles douanières sur le vin, le gouvernement souhaite parvenir d'ici la fin août à un accord avec Washington sur la taxation des géants du numérique.

"Nous souhaitons travailler étroitement avec nos amis américains à une taxation universelle des activités digitales", a déclaré samedi le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, ajoutant vouloir parvenir à un tel accord d'ici au G7 des chefs d'Etat à Biarritz fin août.

Il réagissait aux attaques de Donald Trump, qui avait dénoncé la veille la "stupidité" d'Emmanuel Macron à propos de cette taxe votée début juillet par le Parlement et menacé de rétorsions le vin français, qui jouit selon lui de conditions douanières plus favorables aux Etats-Unis que le vin américain en Europe.

"Nous ne pensons pas qu'il soit de bonne politique de mélanger ces deux sujets" qui "n'ont rien à voir", a rétorqué le ministre français de l'Economie, invitant à laisser "de côté la question des tarifs douaniers" qui est "totalement différente".

"Ce que je constate c'est que ces tarifs douaniers n'ont pas empêché depuis vingt ans une très forte augmentation de la consommation de vin américain en Europe et en France puisque le volume a augmenté de plus de 30% au cours des dix dernières années", a rappelé M. Le Maire.

Dans la ligne de mire, les exportateurs français de vin et spiritueux (FEVS) ont espéré samedi que France et Etats-Unis trouveront un accord "pour éviter que ces menaces ne se matérialisent et viennent restreindre l'accès des vins français au marché américain".

Le ministre français a insisté sur le fait que la taxe française sur les géants du numérique, souvent qualifiée de "taxe Gafa" (pour Google, Amazon, Facebook et Apple), qui sera mise en oeuvre dès cette année, ne concernait pas exclusivement les entreprises américaines.

"Il n'y a de notre part aucune volonté de cibler spécifiquement les entreprises américaines", a déclaré à plusieurs reprises le ministre, assurant qu'il n'y avait "absolument aucune discrimination dans la taxe nationale française".

Entretien avec Mnuchin

Emmanuel Macron, a lui confirmé qu'il s'était entretenu "longuement" par téléphone vendredi avec Donald Trump. "Nous allons continuer à travailler ensemble en vue du G7. Nous parlerons des sujets de taxation internationale, des sujets de commerce et des sujets de sécurité collective", a déclaré le chef de l'Etat, en marge d'une visite à Bormes-les-Mimosas.

Décidé à faire pression, Washington a lancé une enquête sur les effets de cette taxe décidée par la France dans l'attente d'un accord au niveau international. En fonction de ses conclusions, eil pourrait y avoir des représailles.

"Des multinationales américaines, européennes ou chinoises ont une activité digitale, parfois sans présence physique dans un territoire, et ne paient que peu ou pas d'impôts", a rappelé le ministre de l'Economie.

"Cette situation n'est pas acceptable et c'est notre intérêt collectif de parvenir à une juste taxation des activités digitales dans le monde", a-t-il souligné.

A cette fin, Bruno Le Maire doit s'entretenir à 17H00 avec son homologue américain, le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin, dans l'espoir d'avancer vers un accord au niveau du G7.

L'objectif est d'aboutir à un accord global, à l'échelle de l'OCDE cette fois, d'ici la fin 2020.

Mi-juillet, au G7 Finances de Chantilly, les sept économies les plus avancées sont parvenues à un consensus, présenté par la présidence française comme "une avancée", sur la taxation des activités des multinationales même quand elles n'ont pas de "présence physique" dans le pays concerné.

"Depuis 24 mois, il y a des pas de géant qui ont été faits, maintenant il reste de tous derniers pas, c'est le plus difficile, celui d'un accord des sept chefs d'Etat au G7 de Biarritz", a dit M. Le Maire.

"Si nous sommes capables de franchir ce dernier pas (...), nous aurons ouvert la voie à un accord au niveau de l'OCDE et à une décision pour la fin de l'année 2020", selon lui. La France mettra alors fin à sa taxe.

La taxe dite Gafa crée une imposition des grandes entreprises du secteur non pas sur le bénéfice, souvent consolidé dans des pays à très faible fiscalité comme l'Irlande, mais à hauteur de 3% du chiffre d'affaires réalisé en France, notamment sur la publicité ciblée en ligne, la vente de données à des fins publicitaires et la mise en relation des internautes par les plateformes.

jra/ef/cb


© AWP 2019
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ALPHABET INC. -2.63%97.42 Cours en différé.-30.93%
AMAZON.COM, INC. -2.72%114.8 Cours en différé.-29.22%
APPLE INC. -4.91%142.48 Cours en différé.-14.54%
META PLATFORMS, INC. -3.67%136.41 Cours en différé.-57.90%
Toute l'actualité sur META PLATFORMS, INC.
29/09Meta va geler les embauches et continuer de se réorganiser - Bloomberg
RE
29/09Meta va geler les embauches et continuer de se réorganiser - Bloomberg
RE
29/09Point marchés-Wall Street clôture en forte baisse
RE
29/09Wall street termine en forte baisse ; les investisseurs s'inquiètent de l'économie
ZR
29/09Les plateformes Meta gèleraient les embauches et restructureraient les équipes pour réd..
MT
29/09Wall street termine en forte baisse ; les investisseurs s'inquiètent de l'économie
ZR
29/09La Chambre des représentants des États-Unis vote en faveur d'un projet de loi antitrust..
ZR
29/09Les marques critiquent Twitter pour ses publicités liées à des comptes de pornographie ..
ZR
29/09Wall Street ouvre en baisse, le risque de récession domine
RE
29/09La sénatrice Warren et d'autres parlementaires demandent à la FTC de bloquer l'accord i..
ZR
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur META PLATFORMS, INC.
Plus de recommandations
Données financières
CA 2022 118 Mrd - 121 Mrd
Résultat net 2022 26 659 M - 27 293 M
Tréso. nette 2022 39 915 M - 40 865 M
PER 2022 13,9x
Rendement 2022 -
Capitalisation 367 Mrd 367 Mrd 375 Mrd
VE / CA 2022 2,77x
VE / CA 2023 2,38x
Nbr Employés 83 553
Flottant 84,4%
Graphique META PLATFORMS, INC.
Durée : Période :
Meta Platforms, Inc. : Graphique analyse technique Meta Platforms, Inc. | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique META PLATFORMS, INC.
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreBaissièreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 55
Dernier Cours de Clôture 136,41 $
Objectif de cours Moyen 221,59 $
Ecart / Objectif Moyen 62,4%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Mark Elliot Zuckerberg Chairman & Chief Executive Officer
David M. Wehner Chief Financial Officer
Atish Banerjea Chief Information Officer
Andrew Bosworth Chief Technology Officer
Rajeev Rajan Vice President & Head-Engineering
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
META PLATFORMS, INC.-57.90%380 584
TWITTER, INC.0.07%33 045
KUAISHOU TECHNOLOGY-27.62%29 177
MATCH GROUP, INC.-63.28%13 742
TENCENT MUSIC ENTERTAINMENT GROUP-39.42%7 035
BUMBLE INC.-34.52%2 873