Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     

META PLATFORMS, INC.

(META)
  Rapport
Temps Différé Nasdaq  -  22:00 26/09/2022
136.37 USD   -2.88%
26/09Réaction en Italie et à l'étranger au résultat des élections italiennes
ZR
26/09ORANGE, TELEFONICA, VODAFONE : les Telco appellent les géants de la tech à mettre la main à la poche
ZB
26/09Intel opte pour l'Italie, McDo augmente, Airbus maintient ses objectifs : Planète Bourse du lundi 26 septembre
ZB
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Les régulateurs bancaires prévoient des règles de fonds propres "prudentes" pour le bitcoin.

10/06/2021 | 13:25
FILE PHOTO: A banner is seen at a beach cafe on Punta Roca Beach in La Libertad

Les banques doivent mettre de côté suffisamment de capital pour couvrir intégralement les pertes sur les bitcoins qu'elles détiennent, ont proposé jeudi les régulateurs bancaires mondiaux, une mesure "prudente" qui pourrait empêcher l'utilisation à grande échelle de la crypto-monnaie par les principaux prêteurs.

Le Comité de Bâle sur le contrôle bancaire, composé de régulateurs des principaux centres financiers du monde, a proposé une double approche des exigences de fonds propres pour les cryptoactifs détenus par les banques dans sa première règle sur mesure pour ce secteur naissant.

Le Salvador est devenu le premier pays au monde à adopter le bitcoin comme monnaie légale, même si les banques centrales du monde entier ont averti à plusieurs reprises que les investisseurs dans cette crypto-monnaie devaient être prêts à perdre tout leur argent.

Les principales économies, dont la Chine et les États-Unis, ont signalé ces dernières semaines une approche plus stricte, tout en élaborant des plans pour développer leurs propres monnaies numériques de banque centrale.

Le comité de Bâle, basé en Suisse, a déclaré dans un document de consultation publique que si l'exposition des banques aux crypto-monnaies est limitée, leur croissance continue pourrait accroître les risques pour la stabilité financière mondiale si des exigences de fonds propres ne sont pas introduites.

Le bitcoin et les autres crypto-monnaies valent actuellement environ 1 600 milliards de dollars dans le monde, ce qui reste minuscule par rapport aux avoirs bancaires en prêts, produits dérivés et autres actifs majeurs.

Les règles de Bâle exigent des banques qu'elles attribuent des "pondérations de risque" aux différents types d'actifs qu'elles détiennent et qu'elles les additionnent pour déterminer les exigences globales en matière de fonds propres.

Pour les crypto-actifs, Bâle propose deux grands groupes.

Le premier comprend certains actifs traditionnels tokenisés et les stablecoins qui relèveraient des règles existantes et seraient traités de la même manière que les obligations, les prêts, les dépôts, les actions ou les matières premières.

Cela signifie que la pondération pourrait varier entre 0 % pour une obligation souveraine tokenisée et 1 250 % ou la valeur totale de l'actif couvert par le capital.

La valeur des stablecoins et autres crypto-actifs du groupe 1 est liée à un actif traditionnel, comme le dollar dans le cas du stablecoin Diem proposé par Facebook.

Néanmoins, étant donné que les crypto-actifs sont basés sur une technologie nouvelle et en évolution rapide comme la blockchain, cela pose une probabilité potentiellement accrue de risques opérationnels qui nécessitent une charge de capital "supplémentaire" pour tous les types, a déclaré Bâle.

DES RISQUES UNIQUES

Le deuxième groupe comprend les crypto-monnaies comme le bitcoin qui seraient soumises à un nouveau "traitement prudentiel conservateur" avec une pondération des risques de 1 250 % en raison de leurs "risques uniques".

Le bitcoin et les autres crypto-monnaies ne sont liés à aucun actif sous-jacent.

Selon les règles de Bâle, une pondération des risques de 1 250 % se traduit par le fait que les banques doivent détenir des fonds propres d'une valeur au moins égale à leurs expositions au bitcoin ou à d'autres cryptoactifs du groupe 2.

"Les fonds propres seront suffisants pour absorber une radiation complète des expositions aux cryptoactifs sans exposer les déposants et autres créanciers de premier rang des banques à une perte", ajoute le rapport.

Rares sont les autres actifs qui bénéficient d'un traitement aussi conservateur dans le cadre des règles existantes de Bâle. Il s'agit notamment d'investissements dans des fonds ou de titrisations pour lesquels les banques ne disposent pas d'informations suffisantes sur les expositions sous-jacentes.

La valeur du bitcoin a connu de fortes fluctuations, atteignant un niveau record d'environ 64 895 dollars à la mi-avril, avant de chuter à environ 36 834 dollars jeudi.

L'appétit des banques pour les crypto-monnaies varie, HSBC déclarant qu'elle n'a pas l'intention de créer un bureau de négociation de crypto-monnaies car les pièces numériques sont trop volatiles. Goldman Sachs a redémarré son bureau de négociation de crypto-monnaies en mars.

Bâle a déclaré que, compte tenu de l'évolution rapide des crypto-actifs, une nouvelle consultation publique sur les exigences de fonds propres est probable avant la publication des règles définitives.

Les monnaies numériques des banques centrales ne sont pas incluses dans ses propositions.

Bâle Crypto Graphic https://fingfx.thomsonreuters.com/gfx/mkt/qzjpqrdqevx/Basel%20Crypto%20Graphic.PNG


© Zonebourse avec Reuters 2021
Toute l'actualité sur META PLATFORMS, INC.
26/09Réaction en Italie et à l'étranger au résultat des élections italiennes
ZR
26/09ORANGE, TELEFONICA, VODAFONE : les Telco appellent les géan..
ZB
26/09Intel opte pour l'Italie, McDo augmente, Airbus mai..
ZB
25/09Comment Netflix et Disney vont chambouler le monde de la publicité télévisée
AW
24/09Le Cambodge recherche toujours au moins 10 Chinois disparus dans un bateau coulé
ZR
23/09L'Arménie et l'Azerbaïdjan s'accusent mutuellement d'avoir rompu le cessez-le-feu
RE
23/09Une reine de beauté du Myanmar dans les limbes de l'aéroport thaïlandais, craignant d'ê..
ZR
22/09Wall Street clôture en baisse, craint la récession après la Fed
AW
22/09Meta dit être au courant de la panne d'Instagram affectant certains utilisateurs
MT
22/09Instagram en panne pour des milliers d'utilisateurs - Downdetector.com
ZR
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur META PLATFORMS, INC.
Plus de recommandations
Données financières
CA 2022 118 Mrd - 122 Mrd
Résultat net 2022 26 681 M - 27 658 M
Tréso. nette 2022 39 915 M - 41 376 M
PER 2022 13,9x
Rendement 2022 -
Capitalisation 367 Mrd 367 Mrd 380 Mrd
VE / CA 2022 2,76x
VE / CA 2023 2,37x
Nbr Employés 83 553
Flottant 84,4%
Graphique META PLATFORMS, INC.
Durée : Période :
Meta Platforms, Inc. : Graphique analyse technique Meta Platforms, Inc. | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique META PLATFORMS, INC.
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreBaissièreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 55
Dernier Cours de Clôture 136,37 $
Objectif de cours Moyen 222,69 $
Ecart / Objectif Moyen 63,3%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Mark Elliot Zuckerberg Chairman & Chief Executive Officer
David M. Wehner Chief Financial Officer
Atish Banerjea Chief Information Officer
Andrew Bosworth Chief Technology Officer
Rajeev Rajan Vice President & Head-Engineering
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
META PLATFORMS, INC.-59.46%377 359
TWITTER, INC.-3.79%31 769
KUAISHOU TECHNOLOGY-22.83%29 969
MATCH GROUP, INC.-64.23%13 385
BUMBLE INC.-37.30%2 751
GREE, INC.1.18%1 036