Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

MICHELIN (CGDE)

(ML)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

L'"humain", ingrédient le plus innovant dans la gastronomie

12/09/2021 | 12:10
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

PARIS (awp/afp) - Semaine de quatre jours, pâtisseries commandées en ligne et remises aux clients par la cheffe elle-même, ou cocktails sans alcool s'accordant à des plats étoilés: les acteurs engagés du monde de la gastronomie cherchent à humaniser les expériences.

"Extrémiste positif", le chef Florent Ladeyn avait déjà radicalisé sa démarche écoresponsable en refusant de servir dans ses établissements les ingrédients qui ne poussent pas dans le Nord, sa région, comme le café, le poivre ou l'huile d'olive.

Au sortir de la crise sanitaire qui "a forcé tout le monde à avoir un peu de temps" et lui a permis de "voir grandir sa fille", il a instauré une semaine de quatre jours pour le personnel de ses établissements.

Résultat: "J'ai des équipes qui ne sont pas fatiguées, payées à leur juste valeur et ont une vie à côté", raconte-t-il à l'AFP en marge du festival gastronomique Onmivore qui se tient à Paris jusqu'à lundi.

Une façon de prévenir "l'hémorragie" que connaît le secteur où 100.000 postes sont à pourvoir, véritable casse-tête pour les patrons.

Le fonctionnement de ces métiers "n'a pas changé depuis un siècle et l'érosion des collaborateurs est un vrai sujet (...) C'est à nous, les anciens, de se dire: notre modèle ne fonctionne plus", déclare à l'AFP le chef étoilé Thierry Marx.

"Vie sociale" pour tous

"On s'interroge comment on peut raviver la flamme", dit à l'AFP Romain Raimbault, directeur d'Omnivore réunissant des professionnels engagés et innovants autour des grands enjeux de l'alimentation. Cette édition s'ouvre au grand public avec débats, masterclass et dégustations.

L'Argentine Paz Levinson, cheffe sommelière exécutive du groupe d'Anne-Sophie Pic fait déguster aux convives un accord proposé dans les restaurants de la cheffe multiétoilée: cocktail sans alcool et fromage, les deux avec du mélilot, une plante légumineuse.

Le cocktail est une clarification de mélilot avec du thé, sirop et vinaigre de Xérès imprégné avec du lait "pour casser les caféines et tannins du thé" et lui donner une texture soyeuse.

"Quand j'étais enceinte, c'était angoissant d'aller au restaurant et rester à l'eau toute la soirée. Je voulais créer quelque chose d'exceptionnel" pour que tous les clients qui ne boivent pas d'alcool puissent profiter de leur "vie sociale".

Paz Levinson participe au festival pour encourager les sommelières à faire carrière et regrette que nombre d'entre elles renoncent quand elles ont des enfants. "Peut-être faut-il avoir des crèches de 15H00 à 24H00, ce serait idéal !".

Zéro pertes

Jeune mère, la cheffe pâtissière Nina Metayer fait participer ses deux filles à ses activités dont son dernier projet Delicatesserie, une boutique en ligne.

"Tout est en pré-vente, on a zéro perte en fin de la journée. J'utilise toute l'économie qu'on n'a pas mise à la poubelle pour acheter les meilleurs produits et avoir un maximum de travail d'artisans", explique-t-elle à l'AFP.

Le vendredi après-midi, c'est elle qui remet les commandes à ses clients. "Je les rencontre pour mettre un peu d'humain, j'ai plus de temps pour leur parler" qu'en boutique.

Thierry Marx, promoteur d'une gastronomie à impact social et environnemental élargit sa proposition vegan dans son restaurant Sur Mesure, 2 étoiles Michelin.

"Le flexitarisme est une réponse, certes modeste, à la surconsommation de la protéine animale qui entraîne la surconsommation d'eau", souligne-t-il en ajoutant que faire de la gastronomie durable "est beaucoup plus long que de le dire".

Avec le Covid, "beaucoup de monde est venu sur nos fermes avec des engagements de consommer plus local, faire vivre les gens autour de chez soi. (...) Il y a a peut-être 5 ou 10% des personnes qui ont gardé cette façon de voir les choses", constate Stéphanie Vanderhaeghe, agricultrice du Nord qui travaille avec des restaurateurs. Elle s'est lancée dans la transformation de graines et plantes et à la vente directe pour interpeller "les consommateurs qui donnent le +la+".

neo/may/tes


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur MICHELIN (CGDE)
16/10MICHELIN CGDE : Guide MICHELIN 2021 – Moscou – 9 restaurants étoilés MICHELIN ..
PU
15/10MICHELIN CGDE : Guide MICHELIN 2021 – Moscou
PU
14/10PORSCHE : pour l'extraction durable du caoutchouc à Sumatra
CF
14/10MICHELIN : plaide pour une production de caoutchouc durable
CF
13/10RESICARE : de nouvelles colles responsables trouvent des usages « Au-delà du pneu »
PU
12/10Just Kitchen chute de 2,6 % après l'acquisition des droits de marque virtuelle de deux ..
MT
10/10Comment la gastronomie danoise a atteint des sommets
AW
08/10MICHELIN : UBS réitère son opinion positive sur le titre
ZD
07/10MICHELIN : Stifel confirme sa note 'conserver'
CF
07/10MICHELIN : Stifel confirme sa note 'conserver'
CF
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur MICHELIN (CGDE)
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 22 859 M 26 516 M -
Résultat net 2021 1 808 M 2 097 M -
Dette nette 2021 2 994 M 3 473 M -
PER 2021 13,3x
Rendement 2021 3,26%
Capitalisation 23 917 M 27 746 M -
VE / CA 2021 1,18x
VE / CA 2022 1,09x
Nbr Employés 117 540
Flottant 94,2%
Graphique MICHELIN (CGDE)
Durée : Période :
Michelin (CGDE) : Graphique analyse technique Michelin (CGDE) | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique MICHELIN (CGDE)
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreNeutreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 18
Dernier Cours de Cloture 134,10 €
Objectif de cours Moyen 147,56 €
Ecart / Objectif Moyen 10,0%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Florent Menegaux Chief Executive Officer
Yves Chapot Chief Financial Officer & General Manager
Barbara Marguerite Dalibard Chairman-Supervisory Board
Eric Philippe Vinesse Executive Vice President-Research & Development
Jean-Pierre Duprieu Member-Supervisory Board
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
MICHELIN (CGDE)27.78%27 746
BRIDGESTONE CORPORATION57.06%32 784
THE GOODYEAR TIRE & RUBBER COMPANY72.69%5 298
NOKIAN RENKAAT OYJ10.37%5 101
SAILUN GROUP CO., LTD.107.28%4 904
KUMHO PETROCHEMICAL CO., LTD.24.14%4 081