Michelin annonce l'arrêt progressif de la production de ses sites allemands de Karlsruhe et Trèves, ainsi que de la production de pneus neufs et de produits semi-finis à Hombourg. Le fabricant de pneumatiques transférera également vers la Pologne son Centre de Services Clients aujourd’hui basé à Karlsruhe. Au total, 1 532 employés du groupe sont concernés par ces opérations qui devraient être achevées d'ici à la fin de 2025. Michelin invoque la concurrence croissante des pneus poids lourd à bas prix et une dégradation de la compétitivité de ses activités allemandes à l'export.

Michelin annonce qu'il enregistrera une provision d'environ 425 millions d'euros dans ses résultats financiers consolidés pour l'année 2023.

Déjà en 2019, le groupe a décidé de cesser l'activité de l'usine de Bamberg, créé en 1971 et comptant 858 salariés qui produisait majoritairement des pneumatiques Premium pour les véhicules de tourisme de dimension 16 pouces, "un segment de marché qui se caractérise à la fois par une forte baisse de la demande globale et par une concurrence extrêmement forte des fabricants asiatiques", expliquait Michelin.