Sega a rejeté les spéculations selon lesquelles il pourrait être la cible d'acquéreurs, y compris Microsoft (MSFT), alors que le studio derrière Sonic The Hedgehog a souligné qu'il avait l'intention de continuer à faire partie d'un plus grand conglomérat de divertissement japonais. Shuji Utsumi, co-chef de l'exploitation, a déclaré que si l'éditeur de jeux entretient des relations étroites avec Microsoft, il n'est pas ouvert à des négociations d'acquisition.

(MT Newswires) 

Vidéos Bloomberg