Microsoft ne lancera pas "Recall", une fonction d'intelligence artificielle qui suit l'utilisation de l'ordinateur, avec ses nouveaux ordinateurs la semaine prochaine et la présentera plus tard en avant-première à un groupe plus restreint, a déclaré le géant de la technologie jeudi, en raison de préoccupations concernant les risques pour la vie privée.

La fonction Recall permet de suivre la navigation sur le web et les conversations vocales, créant ainsi un historique stocké sur l'ordinateur que l'utilisateur peut consulter lorsqu'il a besoin de se souvenir de quelque chose qu'il a fait, même des mois plus tard.

Recall ne sera disponible qu'en avant-première dans le cadre du programme Windows Insider (WIP) dans les semaines à venir, au lieu d'être largement disponible pour les utilisateurs de PC Copilot+ le 18 juin, a indiqué Microsoft dans un billet de blog.

La décision est "ancrée dans notre engagement à fournir une expérience fiable, sécurisée et robuste à tous les clients et à rechercher des commentaires supplémentaires avant de rendre la fonctionnalité disponible pour tous les utilisateurs de PC Copilot+", a déclaré la société basée à Redmond, Washington.

Les PC Copilot+ sont une catégorie d'ordinateurs personnels dotés de fonctions d'intelligence artificielle (IA) qui ont été dévoilés en mai.

Le WIP est un programme public de test de logiciels qui permet à des millions de "plus grands fans de Windows" de tester en avant-première les fonctionnalités à venir du système d'exploitation.

L'entreprise a déclaré qu'elle prévoyait de rendre l'aperçu Recall disponible pour tous les PC Copilot+ prochainement, après avoir reçu les commentaires de la communauté WIP.

Des inquiétudes concernant la protection de la vie privée ont été exprimées peu après l'annonce de cette fonctionnalité, certains utilisateurs de médias sociaux craignant qu'elle ne permette l'espionnage, tandis que le milliardaire Elon Musk l'a qualifiée d'"épisode de Black Mirror", faisant des comparaisons avec la série de Netflix qui explore les effets néfastes de la technologie de pointe.