1. Accueil Zonebourse
  2. Actions
  3. Royaume-Uni
  4. London Stock Exchange
  5. National Grid plc
  6. Actualités
  7. Synthèse
    NG.   GB00BDR05C01

NATIONAL GRID PLC

(NG.)
  Rapport
Temps Différé London Stock Exchange  -  17:35 07/07/2022
1078.00 GBX   -0.55%
17:11Les ADR européens sont en hausse jeudi
MT
15:20SSE s'attend à ce que la feuille de route britannique " Pathway to 2030 " soutienne la prévision de la valeur des actifs réglementés de 14 milliards de dollars.
MT
14:42National Grid dévoile une feuille de route de 65 milliards de dollars pour connecter les parcs éoliens offshore du Royaume-Uni
MT
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Cinq faits pour démarrer la semaine : Fed, Covid, M&A, inflation et pétrole

09/05/2022 | 08:48
FILE PHOTO: The Federal Reserve building is seen in Washington, DC

Comment réduire l'inflation sans freiner la croissance ? C'est la tâche délicate à laquelle sont confrontées les banques centrales. Mais alors que d'autres se débattent avec la flambée des prix, nous verrons à quel point les blocages du COVID de la Chine entravent le commerce et ralentissent son économie.

Et une autre complication : des opérations de fusion et d'acquisition d'une valeur de plus de 400 milliards de dollars attendent un financement, mais les coûts augmentent rapidement.

Voici votre semaine à venir dans les marchés de Lewis Krauskopf à New York, Tom Westbrook à Singapour, Andres Gonzalez à Madrid ; Dhara Ranasinghe et Karin Strohecker à Londres.

1/NOM DU JEU

L'inflation rougeoyante insuffle un sentiment d'urgence aux banquiers centraux. La Fed a procédé à sa plus importante hausse de taux en 22 ans, l'Australie a augmenté son taux plus que prévu et l'Inde a pris une décision en dehors de la réunion.

Mais la ruée vers le resserrement des politiques s'ajoute aux nuages de tempête qui s'amoncellent au-dessus de l'économie mondiale, frappée par la flambée des prix des denrées alimentaires et de l'énergie, la guerre en Ukraine et les restrictions de la Chine en matière de COVID. La Banque d'Angleterre, tout en relevant ses taux, a également signalé les risques de récession.

L'indice de confiance ZEW de l'Allemagne et les données préliminaires du PIB du Royaume-Uni pour le premier trimestre mettront en évidence les difficultés rencontrées par les banques centrales. Et sur les marchés émergents, le Mexique, le Pérou, la Malaisie et la Roumanie devraient confirmer la poursuite du cycle de relèvement des taux.

 

Le cycle de hausse des taux est en cours https://fingfx.thomsonreuters.com/gfx/mkt/myvmnyydgpr/Rates.PNG

 

2/STATIONS D'INFLATION

L'inflation américaine atteint-elle un pic après la hausse la plus rapide depuis plus de 40 ans ? L'indice des prix à la consommation d'avril, attendu mercredi, le montrera.

L'IPC de mars s'est établi à 8,5 % sur une base annualisée, le coût de l'essence ayant atteint des sommets. Sur une base mensuelle, l'IPC a bondi de 1,2 %, la plus forte hausse depuis septembre 2005.

Les premières prévisions tablent sur une hausse mensuelle de 0,2 %.

La poussée inflationniste de mars a probablement scellé la hausse des taux de 50 points de base de la Fed le 4 mai. L'impression d'inflation à venir pourrait influencer les attentes quant à la manière dont la politique monétaire sera ajustée à l'avenir.

 

Inflation des prix à la consommation aux États-Unis

 

3/ PANNE DE PRINTEMPS

Les lockdowns anti-COVID en Chine ont tout lieu de s'étendre jusqu'au printemps. Outre la pression exercée sur des dizaines de millions de personnes, les dégâts sur les perspectives économiques - en Chine et dans le monde - sont immenses.

Et la patience des marchés face à un soutien politique limité s'amenuise. Si les chiffres du commerce prévus lundi suivent la récente vague d'activité économique désastreuse, alors les prévisions de croissance mondiale, qui se détériorent déjà, deviendront encore plus sombres.

Les prix du minerai de fer, du pétrole et du cuivre vacillent déjà. Dans le contexte d'un cycle de hausse abrupte aux États-Unis, le ralentissement est également de mauvais augure pour le yuan chinois qui vacille et, par ricochet, pour les étrangers qui ont placé leur argent sur les marchés locaux.

 

Les

blocages freinent la croissance de la Chine

 

4/ LE PÉTROLE ET LA FIERTÉ

Interdire les importations de pétrole russe semble être une question de quand, et non de si, pour l'Union européenne. Le bloc est sur le point d'adopter son sixième et plus féroce train de sanctions contre Moscou pour avoir envahi l'Ukraine, selon le plus haut diplomate du bloc.

La pièce maîtresse de ce train de mesures est un embargo progressif sur le pétrole russe, qui représente plus d'un quart des importations de l'UE. Cette mesure va pousser les raffineries européennes dans une course pour trouver de nouveaux fournisseurs de brut et laisser les automobilistes avec des factures plus élevées à la pompe, à un moment où la crise du coût de la vie met à mal les consommateurs du monde entier.

Entre-temps, la Russie organisera le 9 mai à Moscou la fête annuelle de la Victoire pour marquer l'anniversaire du triomphe de l'Union soviétique sur l'Allemagne nazie. Le Kremlin a rejeté les spéculations selon lesquelles le président Vladimir Poutine prévoyait de déclarer la guerre à l'Ukraine et une mobilisation nationale lors de cette journée hautement symbolique.

 

Les principaux producteurs de pétrole du monde https://fingfx.thomsonreuters.com/gfx/mkt/znpnemoozvl/Global%20oil%20producers.PNG

 

5/ATTENTE D'ARGENT

Les transactions mondiales reprennent après un effondrement au premier trimestre causé par l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

Les fusions et acquisitions du mois d'avril ont augmenté de 30 % par rapport à mars pour atteindre 387 milliards de dollars, avec des méga transactions telles que le rachat de Twitter par Elon Musk pour 44 milliards de dollars et l'offre de 58 milliards d'euros (61,04 milliards de dollars) d'un consortium pour l'opérateur italien d'aéroports et d'autoroutes Atlantia.

Le marché des fusions et acquisitions est maintenant confronté à un autre défi : le financement.

À l'échelle mondiale, des transactions d'une valeur de plus de 400 milliards de dollars ont été annoncées depuis janvier mais n'ont pas été conclues, selon les données de Refinitiv.

Les opérations de fusion et d'acquisition comprennent généralement un "financement de base", un ensemble de mesures préétablies proposées aux acheteurs potentiels pour financer l'acquisition. Une fois l'accord conclu, l'acheteur peut syndiquer le financement, en invitant d'autres banques à se joindre à lui. Il peut également faire appel aux marchés des obligations ou des actions.

Mais les coûts de financement ont grimpé en flèche depuis que les accords ont été conclus. Les rendements moyens des dettes d'entreprises mondiales ont grimpé de 100 points de base depuis l'invasion du 24 février, et de 150 points de base pour les entreprises américaines notées "junk", selon les indices ICE BofA.

Cela a laissé en suspens d'énormes transactions. Elles comprennent l'achat d'Activision Blizzard par Microsoft, l'acquisition de Twitter par Musk et un investissement de Macquarie et de British Columbia Investment Management dans le réseau national britannique.

 


Les 10 principales opérations de fusion et d'acquisition en suspens (en milliards de dollars)

 

 

 


© Zonebourse avec Reuters 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ACTIVISION BLIZZARD, INC. 0.10%78.44 Cours en différé.17.80%
ATLANTIA SPA 0.45%22.34 Cours en différé.27.41%
AUSTRALIAN DOLLAR / CHINESE YUAN RENMINBI (AUD/CNY) 0.65%4.580462 Cours en différé.-0.96%
AUSTRALIAN DOLLAR / US DOLLAR (AUD/USD) 0.82%0.68373 Cours en différé.-6.42%
BRITISH POUND / CHINESE YUAN RENMINBI (GBP/CNY) 0.58%8.045123 Cours en différé.-6.54%
BRITISH POUND / US DOLLAR (GBP/USD) 0.76%1.20124 Cours en différé.-11.67%
CANADIAN DOLLAR / CHINESE YUAN RENMINBI (CAD/CNY) 0.26%5.1603 Cours en différé.2.67%
CANADIAN DOLLAR / US DOLLAR (CAD/USD) 0.41%0.77006 Cours en différé.-2.99%
EURO / CHINESE YUAN RENMINBI (EUR/CNY) -0.37%6.805 Cours en différé.-4.59%
EURO / US DOLLAR (EUR/USD) -0.26%1.01571 Cours en différé.-9.80%
INDIAN RUPEE / CHINESE YUAN RENMINBI (INR/CNY) -0.21%0.084699 Cours en différé.-0.63%
INDIAN RUPEE / US DOLLAR (INR/USD) -0.11%0.012641 Cours en différé.-6.06%
MACQUARIE GROUP LIMITED 0.58%170.65 Cours en différé.-17.40%
MEXICO IPC 0.24%47700.04 Cours en temps réel.-10.69%
MICROSOFT CORPORATION 0.58%267.875 Cours en différé.-20.85%
MSCI SINGAPORE (GDTR) -0.42%5352.98 Cours en temps réel.-14.38%
NATIONAL GRID PLC -0.55%1078 Cours en différé.2.28%
NEW ZEALAND DOLLAR / US DOLLAR (NZD/USD) 0.41%0.61739 Cours en différé.-9.83%
S&P GSCI COPPER INDEX 2 4.93%559.1996 Cours en temps réel.-21.28%
S&P GSCI PETROLEUM INDEX 5.56%390.6212 Cours en temps réel.35.10%
S&P GSCI SILVER INDEX 0.11%936.5235 Cours en temps réel.-18.12%
TESLA, INC. 5.52%733.8747 Cours en différé.-34.22%
UNITED STATES DOLLAR (B) / CHINESE YUAN IN HONG KONG (USD/CNH) -0.29%6.6934 Cours en différé.5.61%
US DOLLAR / CHINESE YUAN RENMINBI (USD/CNY) -0.10%6.7005 Cours en différé.5.78%
US DOLLAR / RUSSIAN ROUBLE (USD/RUB) 1.99%64.05 Cours en différé.-17.60%
Toute l'actualité sur NATIONAL GRID PLC
17:11Les ADR européens sont en hausse jeudi
MT
15:20SSE s'attend à ce que la feuille de route britannique " Pathway to 2030 " soutienne la ..
MT
14:42National Grid dévoile une feuille de route de 65 milliards de dollars pour connecter le..
MT
06:00Drax maintiendra deux unités au charbon ouvertes après que le Royaume-Uni ait prolongé ..
MT
05/07Wärtsilä fournit une batterie de 50 MW pour le site hybride d'EDF en Grande-Bretagne
MT
05/07L'unité d'Enersense obtient un contrat pour fournir des mesures de maintenance au résea..
MT
01/07MACQUARIE : l'UE autorise une acquisition conjointe
CF
01/07La Commission européenne approuve le contrôle conjoint de National Grid Gas par Nationa..
MT
30/06MISE À JOUR SECTORIELLE : Les actions du secteur de l'énergie terminent près de leur plus ..
MT
30/06MISE À JOUR SECTORIELLE : Les actions du secteur de l'énergie chutent à nouveau alors que ..
MT
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur NATIONAL GRID PLC
Plus de recommandations
Données financières
CA 2023 18 281 M 21 763 M 21 378 M
Résultat net 2023 4 432 M 5 277 M 5 183 M
Dette nette 2023 41 444 M 49 337 M 48 464 M
PER 2023 10,4x
Rendement 2023 4,96%
Capitalisation 39 563 M 47 098 M 46 264 M
VE / CA 2023 4,43x
VE / CA 2024 4,32x
Nbr Employés 29 292
Flottant 93,2%
Graphique NATIONAL GRID PLC
Durée : Période :
National Grid plc : Graphique analyse technique National Grid plc | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique NATIONAL GRID PLC
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreBaissièreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne CONSERVER
Nombre d'Analystes 13
Dernier Cours de Clôture 1 084,00 GBX
Objectif de cours Moyen 1 169,02 GBX
Ecart / Objectif Moyen 7,84%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
John Mark Pettigrew Chief Operating Officer-UK Gas Distribution
Andrew Jonathan Agg Chief Financial Officer & Executive Director
Paula Rosput Reynolds Chairman
Adriana Karaboutis Group Chief Information & Digital Officer
Lisa M. Lambert Chief Technology & Innovation Officer
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
NATIONAL GRID PLC2.28%47 098
SEMPRA ENERGY11.12%46 347
ABU DHABI NATIONAL ENERGY COMPANY PJSC-8.33%37 037
ELECTRICITÉ DE FRANCE-9.04%34 167
PUBLIC SERVICE ENTERPRISE GROUP, INC.-6.25%31 443
ACWA POWER COMPANY75.71%28 747