Nike a annoncé la suppression d'environ 2% de ses effectifs, soit plus de 1600 emplois, sur fond d'affaiblissement de la demande, rapporte le Wall Street Journal. Le géant des vêtements de sport vise à réduire ses coûts après avoir enregistré des bénéfices plus faibles cette année. La firme américaine avait présenté en décembre un plan d'économie de 2 milliards de dollars sur les trois prochaines années, prévoyant notamment de resserrer l'approvisionnement de certains produits et de réduire les niveaux de gestion.

Nike devrait payer environ 400 à 450 millions de dollars d'indemnités de licenciement.