Le régulateur britannique de la santé a déclaré mercredi qu'il avait retiré l'autorisation conditionnelle de mise sur le marché d'Adakveo, un médicament de Novartis contre la drépanocytose.

Cette décision fait suite à la décision du fabricant suisse de rappeler un lot du médicament après que l'Agence de réglementation des médicaments et des produits de santé (MHRA) a déclaré qu'elle ne considérait plus le rapport bénéfices/risques du traitement comme favorable.

La drépanocytose est une maladie génétique dans laquelle des cellules sanguines difformes provoquent des accidents vasculaires cérébraux, des lésions organiques, des douleurs intenses et une mort prématurée.

L'Agence européenne des médicaments (EMA) a également annulé l'approbation du médicament l'année dernière. (Reportage d'Eva Mathews à Bengaluru ; Rédaction de Shinjini Ganguli)