Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
  1. Accueil Zonebourse
  2. Actions
  3. Autriche
  4. Wiener Boerse
  5. OMV AG
  6. Actualités
  7. Synthèse
    OMV   AT0000743059

OMV AG

(OMV)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Nord Stream 2: le gazoduc controversé russo-allemand achevé après des années de

10/09/2021 | 21:01
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

tensions

Ajoute réaction américaine

MOSCOU (awp/afp) - La Russie a annoncé vendredi l'achèvement du gazoduc controversé Nord Stream 2, un tube de 1.230 kilomètres sous la mer Baltique rejoignant l'Allemagne qui, selon ses détracteurs, va accroître la dépendance européenne à l'égard de Moscou.

Communiquée sobrement par le géant gazier Gazprom, l'annonce a un goût de triomphe pour la Russie, les tensions diplomatiques engendrées par ce projet à 10 milliards d'euros ayant un temps été si fortes que certains pensaient qu'il ne verrait jamais le jour.

Pour ses détracteurs, en Europe comme aux Etats-Unis, le gazoduc va renforcer durablement la dépendance européenne aux hydrocarbures russes et constitue une trahison des intérêts de l'Ukraine, un allié occidental face à Moscou.

Vendredi, la présidence ukrainienne s'est empressée de proclamer que "l'Ukraine allait se battre contre ce projet politique russe jusqu'à son achèvement, après celui-ci et même après le commencement des livraisons".

"Nous continuons à nous opposer à ce gazoduc en tant que projet géopolitique russe", a aussi dit à la presse une porte-parole de la diplomatie américaine, Jalina Porter, sans toutefois dire comment.

Tandis que la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova a salué "l'une des plus grands constructions énergétiques au monde", le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, lui a appelé à sa mise en service "au plus vite".

Selon Nord Stream 2, qui a diffusé des images montrant les tous derniers raccords, les premiers approvisionnements pourraient intervenir avant la fin de l'année.

Le tube doit doubler les livraisons de gaz russe vers l'Allemagne et s'achève à un moment où les prix du gaz en Europe atteignent des records face à des stocks bas avant l'hiver.

Il se heurte néanmoins à de nouvelles règles de l'UE sur le transport du gaz, contre lesquelles Gazprom a lancé des recours.

Selon Dmitri Marintchenko, de l'agence de notation Fitch, Gazprom n'a pas augmenté dernièrement ses livraisons malgré cette forte demande européenne. Un moyen sans doute, estime l'analyste, de faire pression et "montrer que l'Europe sera confrontée à un marché du gaz plus restreint sans Nord Stream 2."

Ce tube d'une capacité de 55 milliards de m3 de gaz suit le même trajet que son jumeau Nord Stream 1, opérationnel depuis 2012.

Pendant des années, le projet a opposé Washington et Berlin mais aussi les Européens entre eux, ainsi que la Russie et l'Ukraine. Finalement, un surprenant revirement de Washington, après l'arrivée au pouvoir de Joe Biden, a permis l'élaboration d'un compromis germano-américain pour clore le litige.

Un des aspects les plus controversés de Nord Stream 2 est qu'en contournant la voie de livraison traditionnelle via l'Ukraine, il va priver cette dernière d'environ un milliard d'euros par an de frais de transit. Le Bélarus, la Slovaquie, la Pologne et la République tchèque pourraient également perdre de l'argent.

Kiev craint également que cela ne la rende plus vulnérable vis-à-vis de Moscou en lui ôtant un important levier d'influence.

Arme géopolitique

Critiquée sur ce dossier, la chancelière allemande Angela Merkel a souligné fin août en Ukraine que Berlin fera tout pour faire prolonger le contrat de transit russo-ukrainien expirant en 2024 et a soutenu que le gaz ne devait être utilisé par Moscou comme "une arme".

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a toutefois considéré Nord Stream 2 comme une "arme géopolitique dangereuse".

Exploité par Gazprom, le projet a été cofinancé par cinq groupes énergétiques européens (OMV, Engie, Wintershall Dea, Uniper, Shell).

L'Allemagne, son principal promoteur en Europe, le présente comme un gazoduc nécessaire pour accomplir sa transition énergétique et pérenniser les livraisons à toute l'Europe.

Washington le voit d'un mauvais oeil, considérant qu'il renforce les intérêts russes, alors que les Américains veulent aussi vendre aux Européens leur gaz de schiste.

L'UE est elle divisée. La Pologne ou les pays Baltes s'inquiètent de voir les Européens plier devant les ambitions russes.

Sous la présidence de Donald Trump, les Etats-Unis avaient adopté en 2019 une loi imposant des sanctions contre les entreprises impliquées dans sa construction.

Entamé en avril 2018, le chantier a, de ce fait, été interrompu en décembre 2019 alors qu'il ne restait que 150 kilomètres à poser, avant de reprendre un an plus tard.

Joe Biden a renoncé à le bloquer, estimant qu'il valait mieux miser sur l'alliance avec l'Allemagne, dont Washington souhaite s'assurer la coopération dans d'autres dossiers.

apo/rco/abx/fff/els


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ENGIE 1.56%12.002 Cours en temps réel.-5.61%
GAZPROM 0.78%10.38 Cours en différé.84.13%
GAZPROM 0.00%Cours en différé.0.00%
LONDON BRENT OIL 0.32%85.45 Cours en différé.62.71%
OMV AG 1.29%55 Cours en différé.64.55%
PUBLIC JOINT STOCK COMPANY GAZPROM 0.55%367 Cours en clôture.72.55%
PUBLIC JOINT STOCK COMPANY GAZPROM NEFT -1.67%516.25 Cours en clôture.62.88%
UNIPER SE 2.14%38.18 Cours en différé.32.37%
US DOLLAR / RUSSIAN ROUBLE (USD/RUB) -0.02%70.7991 Cours en différé.-3.53%
WTI 0.64%83.048 Cours en différé.71.11%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur OMV AG
15/10BP : le titre progresse après une note de Berenberg
CF
15/10BOURSE DE PARIS : Tout est au mieux dans le meilleur des mondes possible
15/10AVIS D'ANALYSTES DU JOUR : ArcelorMittal, Danone, ASML, TotalEnergies, Siemens, OMV, Lufth..
08/10BOURSE DE PARIS : Mitch et Vlad sauvent le monde
08/10EN DIRECT DES MARCHES : EssilorLuxottica, Stellantis, Cnova, Samsung, Cigna, GSK, tesla..
04/10AVIS D'ANALYSTES DU JOUR : Prosus, Scout24, Eutelsat, BE Semi, Siemens, Swatch, Sika, Solu..
04/10BOURSE DE PARIS : Pendant qu'Evergrande dégraisse, Biden caviarde
17/09OMV Petrom livre du gaz naturel liquéfié à un chantier naval roumain
MT
17/09BOURSE DE PARIS : Même pas peur des quatre sorcières
17/09AVIS D'ANALYSTES DU JOUR : TotalEnergies, Renault, Rothschild, Lonza, Ferrari, Galp, Ryana..
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur OMV AG
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 30 524 M 35 547 M -
Résultat net 2021 2 571 M 2 994 M -
Dette nette 2021 7 024 M 8 180 M -
PER 2021 7,02x
Rendement 2021 3,86%
Capitalisation 17 757 M 20 676 M -
VE / CA 2021 0,81x
VE / CA 2022 0,72x
Nbr Employés 23 530
Flottant 43,5%
Graphique OMV AG
Durée : Période :
OMV AG : Graphique analyse technique OMV AG | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique OMV AG
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 19
Dernier Cours de Cloture 54,30 €
Objectif de cours Moyen 55,46 €
Ecart / Objectif Moyen 2,13%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Alfred Stern Chief Executive Officer
Reinhard Florey Chief Financial Officer
Mark Garrett Chairman-Supervisory Board
Thomas Hölzl Head-Compliance
Alyazia Ali Saleh Al-Kuwaiti Deputy Chairman-Supervisory Board
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
OMV AG64.55%20 662
EXXON MOBIL CORPORATION54.05%268 831
RELIANCE INDUSTRIES LTD37.60%231 246
CHEVRON CORPORATION32.27%216 018
BP PLC42.05%99 377
CHINA PETROLEUM & CHEMICAL CORPORATION15.85%81 009