Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

PFIZER, INC.

(PFE)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Le Japon prolonge l'état d'urgence à l'approche des JO, l'OMS homologue le

07/05/2021 | 21:23
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

vaccin Sinopharm

Ajoute déclarations de l'OMS, réouverture des plages privées en Grèce

TOKYO (awp/afp) - Le gouvernement japonais a prolongé vendredi jusqu'à fin mai l'état d'urgence dans plusieurs régions dont Tokyo qui doit accueillir les JO cet été, tandis que l'Inde reste confrontée à la plus forte flambée mondiale de coronavirus.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a par ailleurs donné son homologation d'urgence au vaccin contre le Covid Sinopharm. C'est le premier vaccin chinois à avoir reçu le feu vert de l'OMS, qui le recommande pour les personnes de 18 ans et plus.

L'OMS a également jugé qu'il ne fallait pas commencer à vacciner les enfants tant que tous les pays n'auront pas pu vacciner les personnes âgées et à risque.

"Nous aimerions vraiment insister à nouveau sur le fait que la priorité doit vraiment être de fournir des vaccins à tous les pays du monde pour les groupes les plus prioritaires avant de commencer à vacciner les groupes qui ont un risque beaucoup plus faible de contracter la maladie", a déclaré la docteure Kate O'Brien, le directrice du département immunisation et vaccins dans cette organisation internationale.

L'Inde, suivie par le Brésil et les Etats-Unis, bat actuellement des records de mortalité, avec plus de 3.900 morts par jour. Son bilan total, que les experts jugent largement sous-évalué, frôle les 235.000 décès et les 21,5 millions de cas.

Avec 789.500 contaminations enregistrées quotidiennement dans le monde cette semaine, l'indicateur a légèrement baissé (-4% par rapport à la semaine précédente) pour la première fois en 10 semaines, seule l'Asie connaissant une accélération (+10%) dans le sillage de l'Inde.

La pandémie ralentit ailleurs : -25% en Afrique, -24% en Europe, -13% au Moyen-Orient, -12% aux Etats-Unis/Canada, -12% en Océanie et -8% en Amérique latine/Caraïbes.

Les Japonais anti-JO

Au Japon, l'état d'urgence, rétabli le 25 avril à Tokyo et dans trois autres départements, y sera prolongé jusqu'au 31 mai, alors qu'il devait initialement prendre fin mardi prochain et sera réinstauré dans deux autres départements.

La pandémie demeure limitée dans l'archipel nippon mais épuise le système hospitalier, d'autant que la vaccination avance très lentement.

La nouvelle flambée de contaminations menace les Jeux olympiques de Tokyo (23 juillet-8 août), déjà reportés d'un an. Les spectateurs en provenance de l'étranger sont exclus et leurs organisateurs doivent encore trancher la question du public japonais.

Virus sur l'Everest

Toujours en Asie, des patients continuent de mourir en Inde aux portes d'hôpitaux submergés, malgré l'aide internationale.

Selon les spécialistes, le pire est encore à venir, avec un pic épidémique atteint seulement d'ici à plusieurs semaines.

La situation se dégrade également chez les voisins de ce géant d'1,3 milliard d'habitants.

Au Népal, qui affronte une hausse soudaine et massive des contaminations, le Covid-19 menace la saison d'alpinisme et sévit déjà sur "le toit du monde" même - ce que le gouvernement nie.

La semaine dernière, l'alpiniste américaine Gina Marie Han-Lee a préféré abandonner. "Après la première journée, j'ai pris un hélicoptère pour quitter l'EBC (camp de base de l'Everest) et rentrer à Katmandou. La situation du Covid sur l'EBC est un véritable merdier", a-t-elle expliqué sur Facebook.

Au Pakistan, les autorités, craignant une dégradation à l'indienne, ont renforcé les restrictions - écoles et restaurants fermés, horaires d'ouverture des magasins réduits, armée en renfort - et interdit les déplacements à l'approche de l'Aïd el-Fitr, la fête marquant la fin du mois de jeûne du ramadan.

Macron et les "Anglo-saxons"

La fracture continue de se creuser entre les nations déshéritées, à la peine, et les pays riches bien mieux fournis en vaccin.

Le patron de l'OMS a exhorté une nouvelle fois les pays riches membres du G7 à donner la priorité absolue à un accès équitable aux vaccins, estimant que la situation actuelle est "inacceptable".

"La chose la plus importante dont nous avons besoin maintenant ce sont les vaccins, l'équité vaccinale", a lancé Tedros Adhanom Ghebreyesus, après avoir rappelé que la pandémie continue de faire rage avec quelque 100.000 morts chaque semaine.

A l'occasion d'un sommet européen à Porto, le président français Emmanuel Macron a appelé vendredi "les Anglo-saxons" à arrêter de "bloquer" les exportations de vaccins et des ingrédients nécessaires pour les produire, ce qui permettrait de renforcer "la solidarité" mondiale.

Son pays, qui se déconfine lentement avec de hauts niveaux de circulation du virus, a étendu à sept pays supplémentaires (Turquie, Bangladesh, Sri Lanka, Pakistan, Népal, Emirats arabes unis, Qatar) une quarantaine obligatoire de 10 jours pour les voyageurs en arrivant.

Au Royaume-Uni, le gouvernement a annoncé la levée de l'interdiction des voyages à l'étranger et la mise en place d'un système de restrictions classant les pays en trois catégories en fonction de leur situation sanitaire.

En Grèce, les plages privées seront rouvertes samedi et les musées la semaine prochaine, ont annoncé les responsables de la santé de ce pays qui se prépare à l'ouverture de la saison touristique le 15 mai.

Le soutien américain à une levée des brevets sur les vaccins contre le Covid a suscité un fort intérêt cette semaine, salué notamment par l'ONU, l'Union africaine, l'Organisation mondiale du commerce (OMC), l'Organisation mondiale de la santé, la France et la Russie.

L'Union européenne, jusqu'ici hostile à pareille initiative, s'est dite, par la voix de la présidente de la Commission Ursula von der Leyen, "prête à discuter".

Le Covid-19 a fait au moins 3.258.595 morts dans le monde et contaminé plus de 155.981.070 personnes depuis fin 2019, selon un bilan établi vendredi par l'AFP.

bur-mba/lpt/mm/bds


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ASTRAZENECA PLC -0.37%8352 Cours en différé.14.47%
DOW JONES AFRICA TITANS 50 INDEX -0.93%525.56 Cours en différé.-0.77%
FACEBOOK INC -2.04%329.66 Cours en différé.20.68%
JOHNSON & JOHNSON -1.96%161.98 Cours en différé.2.92%
PFIZER, INC. -1.70%38.81 Cours en différé.5.43%
S&P AFRICA 40 INDEX -1.27%168.56 Cours en différé.-2.69%
S&P GSCI CORN INDEX 5.05%476.7801 Cours en différé.19.32%
SINOPHARM GROUP CO., LTD. -4.25%22.55 Cours en clôture.19.57%
TWITTER, INC. 0.23%60.85 Cours en différé.12.37%
US DOLLAR / RUSSIAN ROUBLE (USD/RUB) -0.01%72.686 Cours en différé.-1.86%
US DOLLAR / TURKISH LIRA (USD/TRY) 0.00%8.7257 Cours en différé.17.35%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur PFIZER, INC.
07:28Revue de presse du dimanche 20 juin 2021
AW
19/06Manifestations au Brésil contre la gestion du Covid par Bolsonaro
RE
18/06COVID-19 : la pression continue de diminuer dans les hôpitaux
AW
17/06CORONAVIRUS : les USA allouent 3l2 milliards à la recherche d'antiviraux
AW
17/06COVID-19 : revers majeur pour le vaccin de l'allemand CureVac
AW
17/06PFIZER  : résultats positifs d'une étude sur le tofacitinib
CF
17/06Un médicament contre l'arthrite prometteur contre les formes sévères du Covid
AW
15/06UE et Canada lancent un "partenariat stratégique" sur les matières premières
AW
15/06Coronavirus-Le rappel vaccinal modulable en France pour faciliter les congés
RE
15/06PFIZER INC  : Berenberg toujours neutre sur le dossier
ZD
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur PFIZER, INC.
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 72 838 M - 61 419 M
Résultat net 2021 17 466 M - 14 728 M
Dette nette 2021 26 268 M - 22 150 M
PER 2021 13,2x
Rendement 2021 4,06%
Capitalisation 217 Mrd 217 Mrd 183 Mrd
VE / CA 2021 3,34x
VE / CA 2022 3,94x
Nbr Employés 78 500
Flottant 59,2%
Graphique PFIZER, INC.
Durée : Période :
Pfizer, Inc. : Graphique analyse technique Pfizer, Inc. | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique PFIZER, INC.
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreHaussièreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne CONSERVER
Nombre d'Analystes 24
Objectif de cours Moyen 42,34 $
Dernier Cours de Cloture 38,81 $
Ecart / Objectif Haut 36,6%
Ecart / Objectif Moyen 9,10%
Ecart / Objectif Bas -7,24%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Nom Titre
Albert Bourla Chairman, Chief Executive & Operating Officer
Frank A. D'Amelio Chief Financial Officer & EVP-Global Supply
Mikael Dolsten Chief Scientific Officer & Research President
Lidia L. Fonseca Executive VP, Chief Digital & Technology Officer
Aida Habtezion Chief Medical Officer
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
PFIZER, INC.5.43%217 246
JOHNSON & JOHNSON2.92%426 557
ROCHE HOLDING AG12.70%325 803
NOVARTIS AG2.47%208 642
ABBVIE INC.5.57%199 795
ELI LILLY AND COMPANY29.44%198 668