Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

PORTUGAL TELECOM

SynthèseActualitésAgendaSociétéFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteur

Perquisition dans les locaux de Portugal Telecom

06/01/2015 | 18:33
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

(Actualisé avec commentaire de l'avocat de PT, cours de Bourse)

LISBONNE, 6 janvier (Reuters) - Le procureur général portugais a fait mener des perquisitions dans les bureaux de Portugal Telecom SGPS dans le cadre d'une enquête sur des soupçons de fraude liés aux investissements financiers de l'opérateur, a-t-on appris mardi auprès du parquet.

L'enquête est conduite en liaison avec le régulateur boursier portugais (CMVM), la police judiciaire et les autorités fiscales, précise le parquet dans un communiqué.

Paulo de Sa e Cunha, l'avocat de Portugal Telecom SGPS, a confirmé à la presse que "les enquêtes sont en cours". Il a toutefois ajouté que l'affaire était couverte par le secret de l'instruction, ce qui ne permettait pas de donner plus de précisions. Personne n'a commenté chez Portugal Telecom.

L'action Portugal Telecom a chuté de 6% à la Bourse de Lisbonne.

L'opérateur portugais a investi l'an dernier près de 900 millions d'euros dans la dette de Rioforte, l'une des holdings de l'empire financier déchu Espirito Santo.

Rioforte a depuis été placée en liquidation, ce qui a conduit à une révision des termes du rapprochement de Portugal Telecom avec l'opérateur brésilien Oi.

Le seul véritable actif de Portugal Telecom, outre la dette de Rioforte, est sa participation de 25,6% dans Oi à la suite de la fusion entre les deux sociétés qui, dans les faits, est en train d'être détricotée.

Les actionnaires de Portugal Telecom doivent se prononcer le 12 janvier sur la cession des actifs portugais de l'opérateur à Altice, seul en lice pour cette transaction après le retrait de son offre par la milliardaire Isabel dos Santos, fille du président angolais.

Banco Esperito Santo était, avant son effondrement en août, le principal actionnaire de Portugal Telecom et ce dernier détenait en retour une importante participation dans la banque. (Axel Bugge, Patrick Vignal et Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)


© Reuters 2015
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
888 HOLDINGS PLC -0.02%375.8 Cours en différé.31.77%
CE HOLDINGS CO., LTD. 3.76%580 Cours en clôture.2.29%
NI HOLDINGS, INC. 0.44%20.32 Cours en différé.23.75%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur PORTUGAL TELECOM
24/04A Lisbonne, des visites guidées pour démystifier la corruption
AW
11/03PHAROL SGPS S A : Notice of Judicial Administrators of the Insolvency Process of..
PU
05/02PHAROL SGPS S A : Report of Judicial Administrators in the insolvency process of..
PU
05/02PHAROL SGPS S A : Report of Judicial Administrators in the insolvency process of..
PU
2020PHAROL SGPS S A : Relatório dos Administradores Judiciais no processo de insolvê..
PU
2019TÉLÉCOMS : en Europe, le serpent de mer d'une consolidation transnationale
AW
2018Altice échoue à reprendre la télévision N.1 au Portugal
AW
2018Le rachat de Media Capital par Altice compromis après les réserves du régulat..
AW
2017Des milliers de salariés de Portugal Telecom protestent contre Altice
AW
2017Altice met la main sur la chaîne TV la plus regardée au Portugal
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur PORTUGAL TELECOM
Plus de recommandations
Dirigeants et Administrateurs
Secteur et Concurrence