QUANTUM ENERGY, INC.

(QEGY)
Temps Différé OTC Markets  -  18:45 01/07/2022
0.3548 USD   -6.52%
11/04QUANTUM ENERGY, INC. (OTCPK : QEGY) annonce un rachat d'actions pour une valeur de 2 millions de dollars de ses actions.
CI
08/04Quantum Energy, Inc. autorise un plan de rachat.
CI
28/03Quantum Energy, Inc. annonce des changements de direction
CI
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésSociétéFinancesDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteur

La flambée du pétrole offre aux fonds d'investissement privés la possibilité de se retirer des entreprises énergétiques canadiennes en difficulté.

15/09/2021 | 17:51
FILE PHOTO: A TORC Oil & Gas pump jack near Granum, Alberta, in Canada

Par Shariq Khan et Nia Williams

15 septembre (Reuters) - Un grand nombre de sociétés pétrolières et gazières financées par des capitaux privés ont été mises en vente dans le secteur de l'énergie au Canada, la hausse des prix du brut incitant les sociétés de rachat à se retirer et à libérer une partie de leur capital qui était bloqué depuis bien plus longtemps que prévu.

Les ventes offrent des opportunités intéressantes pour les sociétés pétrolières canadiennes de petite et moyenne capitalisation de renforcer leurs opérations, améliorant ainsi leurs chances d'accéder aux marchés de la dette et des capitaux et de réduire les coûts grâce aux économies d'échelle.

Une source de l'industrie, actuellement à la recherche de cibles de rachat, a déclaré qu'au moins une douzaine d'actifs pétroliers et gaziers canadiens financés par des capitaux privés, d'une valeur allant de 50 millions de dollars canadiens (39,5 millions de dollars) à 500 millions de dollars canadiens, sont en vente.

Parmi ces actifs figure Corex Resources, soutenu par Azimuth Capital, le deuxième plus grand producteur de pétrole du Manitoba, qui pourrait être évalué à environ 300 millions de dollars canadiens, ont déclaré des sources à Reuters. Une autre société du portefeuille d'Azimuth, TimberRock, et Fire Sky Energy, soutenue par PFM Capital, cherchent également des acheteurs, selon les documents de vente vus par Reuters.

L'augmentation du nombre de petites sociétés à vendre souligne le fait que la hausse des prix du pétrole a créé le meilleur environnement depuis plus de sept ans pour les sociétés de capital-investissement qui souhaitent investir dans le secteur énergétique canadien.

Après un certain nombre d'années de vaches maigres, les petites sociétés ont réduit leurs coûts et renforcé leurs bilans, ce qui en fait des cibles d'acquisition plus attrayantes, a déclaré Scott Barron, responsable des services bancaires d'investissement à Calgary chez TD Securities.

"Tout le monde veut voir plus de taille, plus d'envergure, plus de sécurité. C'est l'une des forces motrices qui expliquent pourquoi nous assistons à une consolidation accrue", a déclaré M. Barron.

Les sociétés de rachat ont vendu pour environ 2,6 milliards de dollars de producteurs canadiens de pétrole et de gaz jusqu'à présent cette année, le niveau le plus élevé depuis au moins 2010, selon IHS Markit. Ces sorties font suite à une vague de consolidation des entreprises canadiennes après que de nombreuses grandes sociétés pétrolières mondiales se soient retirées du secteur énergétique canadien au cours des cinq dernières années.

D'après les données de Refinitiv, les entreprises publiques ont été les acheteurs de toutes les transactions énergétiques les plus importantes de cette année, sauf une, impliquant un vendeur privé canadien. Parmi les transactions les plus importantes, citons le rachat de Black Swan Energy Ltd par Tourmaline Oil TOU.TO pour 1,1 milliard de dollars canadiens en juin et l'achat de Velvet Energy par Spartan Delta Corp SDE.V pour 743 millions de dollars canadiens en juillet. L3N2NT2U8



DOWNTURN

Calgary, la capitale canadienne du pétrole, était autrefois un vivier de jeunes sociétés pétrolières et gazières. Des équipes de gestion expérimentées louaient les droits de forage d'une zone prometteuse et obtenaient le soutien financier de sociétés de capital-investissement, qui s'attendaient généralement à ce que les nouvelles petites sociétés prouvent leurs réserves et entrent en bourse dans les cinq ans, en enregistrant un bénéfice important.

Mais l'effondrement mondial des prix du pétrole en 2014-15 a fait perdre au secteur énergétique canadien la faveur des investisseurs internationaux et un ralentissement prolongé a contraint de nombreuses sociétés de capital-investissement à conserver leurs investissements.

"En raison des faibles prix du pétrole, ils n'avaient pas d'options de monétisation ou de voies de sortie au cours des dernières années", a déclaré Christopher Sheehan, directeur de la recherche sur les fusions et acquisitions chez IHS Markit.

Les déploiements de vaccins pour lutter contre la pandémie et les restrictions de l'offre par les principaux pays producteurs de pétrole ont poussé le brut américain CLc1 à son plus haut niveau depuis 2014, offrant aux sociétés de rachat une fenêtre de sortie longtemps attendue et rendant les banques plus disposées à prêter.

"Le pétrole à 70 dollars (le baril) signifie que les banques respirent maintenant beaucoup plus facilement, ne sont pas aussi promptes à faire pression sur certaines entreprises - l'accès au capital est beaucoup plus fort qu'il ne l'a été depuis des années", a déclaré David Phung, directeur financier de Greenfire Acquisition Corp.

En juillet, Greenfire a acheté l'unité canadienne JACOS (1662.T) de Japan Petroleum Exploration Co., reprenant ainsi le projet de sables bitumineux de Hangingstone dans le nord de l'Alberta. L4N2P5147

"Je ne pense pas que nous soyons encore au point où il y a une inondation, mais encore 20 $ par baril (hausse) et nous pourrions y être très rapidement", a déclaré Phung.

(1 $ = 1,2668 dollar canadien)


(Reportage de Shariq Khan à Bengaluru et de Nia Williams à Calgary
. Édition : Denny Thomas et Matthew Lewis)


© Zonebourse avec Reuters 2021
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ARC RESOURCES LTD. -2.52%16.23 Cours en différé.41.13%
JAPAN PETROLEUM EXPLORATION CO., LTD. -7.02%2980 Cours en différé.18.91%
LONDON BRENT OIL 1.74%111.38 Cours en différé.43.00%
QUANTUM ENERGY, INC. -6.52%0.35475 Cours en différé.-10.19%
SWAN ENERGY LIMITED -0.27%183.45 Cours en clôture.25.44%
TOURMALINE OIL CORP. -2.39%66.93 Cours en différé.63.88%
WHITECAP RESOURCES INC. -1.97%8.94 Cours en différé.19.36%
WTI 2.10%108.483 Cours en différé.40.93%
Toute l'actualité sur QUANTUM ENERGY, INC.
11/04QUANTUM ENERGY, INC. (OTCPK : QEGY) annonce un rachat d'actions pour une valeur de 2 milli..
CI
08/04Quantum Energy, Inc. autorise un plan de rachat.
CI
28/03Quantum Energy, Inc. annonce des changements de direction
CI
16/03Quantum Energy nomme Craig Kitchen au conseil d'administration
CI
02/03Quantum Energy, Inc. annonce ses résultats pour le troisième trimestre et les neuf mois..
CI
13/01Quantum Energy, Inc. annonce la démission de Jeffrey Mallmes en tant que membre du cons..
CI
2021La flambée du pétrole offre aux fonds d'investissement privés la possibilité de se reti..
ZR
Plus d'actualités
Données financières
CA 2021 - - -
Résultat net 2021 -7,44 M - -7,15 M
Tréso. nette 2021 1,72 M - 1,65 M
PER 2021 -4,89x
Rendement 2021 -
Capitalisation 7,40 M 7,40 M 7,12 M
VE / CA 2020 -
VE / CA 2021 -
Nbr Employés -
Flottant 15,6%
Graphique QUANTUM ENERGY, INC.
Durée : Période :
Quantum Energy, Inc. : Graphique analyse technique Quantum Energy, Inc. | Zone bourse
Graphique plein écran
Evolution du Compte de Résultat
Dirigeants et Administrateurs
Harry Ewert Co-Chief Executive Officer
William Westbrook Chief Financial Officer
William J. Hinz Chairman
Douglas C. Bean Independent Director
Craig N. Kitchen Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
QUANTUM ENERGY, INC.-10.19%7
EXXON MOBIL CORPORATION43.08%368 866
CHEVRON CORPORATION24.85%287 865
RELIANCE INDUSTRIES LTD1.71%193 890
BP PLC15.92%88 171
CHINA PETROLEUM & CHEMICAL CORPORATION-2.75%69 659