1. Accueil Zonebourse
  2. Actions
  3. Inde
  4. NSE India Stock Exchange
  5. Reliance Industries Ltd
  6. Actualités
  7. Synthèse
    RELIANCE   INE002A01018

RELIANCE INDUSTRIES LTD

(RELIANCE)
  Rapport
Temps Différé NSE India Stock Exchange  -  13:25 12/08/2022
2633.00 INR   +1.62%
07/08Reliance Industries Limited recommande le versement d'un dividende pour l'exercice clos le 31 mars 2022
CI
01/08L'Inde conclut la vente aux enchères du spectre 5G pour 19 milliards de dollars
ZR
28/07Analyse - Alors que l'inflation s'envole, les fusions et acquisitions de biens de consommation en Europe ralentissent
ZR
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

L'Inde se gave de brut russe bon marché, mais ses exportations de carburant sont menacées : Russell

02/06/2022 | 09:00
FILE PHOTO: Oil tankers are seen parked at a yard outside a fuel depot on the outskirts of Kolkata
Les raffineurs de pétrole indiens aspirent le brut russe bon marché, mais le risque est que leurs exportations de produits raffinés finissent par attirer les sanctions de pays déterminés à écarter l'énergie russe des marchés mondiaux.

Les importations de brut russe par l'Inde ont atteint un niveau record en mai, et augmenteront probablement encore en juin, selon les données compilées par les analystes de matières premières Kpler.

L'Inde a importé 840 645 barils par jour (bpj) de brut russe en mai, contre 388 666 bpj en avril et 136 774 bpj en mai de l'année dernière, selon les données de Kpler.

Les importations de juin sont estimées à 1,05 million de bpj, ce qui signifie que la part de la Russie dans les importations totales de l'Inde passera à un peu moins d'un quart, un pic spectaculaire si l'on considère qu'elles représentaient environ 2 % du total l'année dernière.

Les raffineurs indiens sont heureux d'acheter du brut russe à prix fortement réduit, qui est proposé jusqu'à 40 dollars le baril en dessous du prix de référence du Brent.

Les exportations de brut de la Russie ont été ciblées par les pays occidentaux dans le cadre des sanctions visant à punir Moscou pour son invasion de l'Ukraine le 24 février.

L'Union européenne a annoncé cette semaine une interdiction des importations maritimes en provenance de Russie, et avec l'Allemagne et la Pologne qui s'engagent à mettre fin aux importations par pipeline, environ 90 % des exportations russes vers le bloc des 27 nations prendront fin.

D'autres importateurs de brut russe ont déclaré qu'ils avaient également l'intention de mettre fin à leurs achats ou de les réduire, notamment les principaux acheteurs des exportations russes vers le Pacifique, tels que le Japon et la Corée du Sud.

Cependant, la Chine, le plus grand importateur de brut au monde, et l'Inde, le troisième, ont lancé une bouée de sauvetage aux exportateurs russes, en achetant des volumes croissants pour profiter du prix plus bas par rapport aux autres fournisseurs.

Le risque pour les raffineurs indiens est que les acheteurs de leurs exportations de produits raffinés commencent à cibler ces cargaisons, étant donné la possibilité qu'une partie du diesel ou de l'essence ait été raffinée à partir de brut russe.

La société indienne Reliance Industries en est un bon exemple.

Elle exploite un complexe de raffinage de 1,2 million de bpj à Jamnagar, sur la côte ouest de l'Inde, et bien qu'elle fournisse du carburant au marché intérieur, une grande partie de sa production est exportée.

Le port de Sikka traite les importations de brut de Reliance, et les données de Kpler montrent que 10,81 millions de barils de brut russe sont arrivés en mai, soit environ 348 000 bpj.

Le même port a exporté 2,0 millions de barils de diesel, soit environ 64 500 bpj, vers l'Australie en mai, selon Kpler.

L'Australie a imposé une interdiction sur les importations de pétrole et de produits raffinés russes le 11 mars, qui est entrée en vigueur le 24 avril.

Il n'est pas clair si l'interdiction s'applique au carburant raffiné à partir de brut russe dans un pays tiers, comme l'Inde.

Mais il est probable que le gouvernement australien se verra poser ces questions et devra déterminer s'il étend l'interdiction des carburants russes à ceux provenant des raffineries de pays tiers.

Le port de Sikka a également exporté 2,56 millions de barils de diesel vers l'Europe en mai, tandis qu'il a expédié 890 000 barils d'essence vers les États-Unis en avril.

SANCTIONS SECONDAIRES

Reliance n'est pas la seule entreprise à exporter du carburant raffiné fabriqué à partir de brut russe. Nayara Energy, qui exploite la deuxième plus grande raffinerie de l'Inde, est également menacée.

Nayara est détenue par une filiale de la société russe Rosneft et une filiale du négociant en matières premières Trafigura. Elle exploite une raffinerie à Vadinar, sur la côte ouest de l'Inde.

Ce port a exporté 340 000 barils de diesel vers l'Australie en mai, qui, selon Kpler, ont été vendus par Nayara.

Dans l'ensemble, il est probable qu'à un moment donné, les pays qui achètent et traitent le brut russe, puis exportent des carburants raffinés, comme l'Inde et peut-être la Chine, se retrouveront sous la loupe des gouvernements qui tentent d'isoler les exportations énergétiques de la Russie.

Il y a le risque que des sanctions secondaires soient imposées, mais aussi des mesures visant à rendre le commerce physique plus difficile, comme des sanctions sur les navires qui ont visité les ports russes, des interdictions d'assurer les cargaisons de brut russe, ou les cargaisons de produits raffinés fabriqués à partir du pétrole russe.

Comme le monde a pu le constater avec les sanctions contre les exportations de pétrole et de produits iraniens, les pays et organisations confrontés à de telles mesures tentent de garder une longueur d'avance, en employant des subterfuges pour masquer les véritables origines des cargaisons.

Un nouveau jeu du chat et de la souris impliquant les exportations énergétiques de la Russie ne fait que commencer.


© Zonebourse avec Reuters 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
LONDON BRENT OIL 0.09%93.93 Cours en différé.25.61%
RELIANCE INDUSTRIES LTD 1.62%2633 Cours en différé.11.18%
S&P GSCI PETROLEUM INDEX -0.57%339.9315 Cours en temps réel.28.27%
US DOLLAR / RUSSIAN ROUBLE (USD/RUB) -0.03%61.4818 Cours en différé.-17.87%
WTI 0.16%88.521 Cours en différé.21.92%
Toute l'actualité sur RELIANCE INDUSTRIES LTD
07/08Reliance Industries Limited recommande le versement d'un dividende pour l'exercice clos..
CI
01/08L'Inde conclut la vente aux enchères du spectre 5G pour 19 milliards de dollars
ZR
28/07Analyse - Alors que l'inflation s'envole, les fusions et acquisitions de biens de conso..
ZR
27/07RELIANCE INDUSTRIES LTD : UBS relève son opinion
ZM
26/07RELIANCE INDUSTRIES LTD : Opinion positive de Nomura
ZM
25/07Les indices indiens clôturent en baisse ; Mahindra & Mahindra glisse de 4 %.
MT
25/07Le bénéfice consolidé de Reliance Industries bondit au premier trimestre de l'exercice,..
MT
25/07Les rendements obligataires indiens chutent alors que leurs homologues américains baiss..
ZR
25/07Les actions indiennes chutent après six jours de hausse, Reliance s'effondrant après av..
ZR
25/07Le traitement du brut par les raffineurs indiens en juin reste robuste, la production b..
ZR
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur RELIANCE INDUSTRIES LTD
Plus de recommandations
Données financières
CA 2023 8 905 Mrd 112 Mrd 110 Mrd
Résultat net 2023 783 Mrd 9 844 M 9 668 M
Dette nette 2023 774 Mrd 9 734 M 9 560 M
PER 2023 22,6x
Rendement 2023 0,38%
Capitalisation 16 726 Mrd 210 Mrd 207 Mrd
VE / CA 2023 1,97x
VE / CA 2024 1,83x
Nbr Employés 342 982
Flottant 50,4%
Graphique RELIANCE INDUSTRIES LTD
Durée : Période :
Reliance Industries Ltd : Graphique analyse technique Reliance Industries Ltd | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique RELIANCE INDUSTRIES LTD
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreNeutreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 34
Dernier Cours de Clôture 2 633,00 INR
Objectif de cours Moyen 2 872,44 INR
Ecart / Objectif Moyen 9,09%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Mukesh Dhirubhai Ambani Chairman & Managing Director
Srikanth Venkatachari Joint Chief Financial Officer
Alok Agarwal Joint Chief Financial Officer
Savithri Parekh Secretary & Compliance Officer
Adil Siraj Zainulbhai Independent Non-Executive Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
RELIANCE INDUSTRIES LTD11.18%210 065
EXXON MOBIL CORPORATION53.62%391 758
CHEVRON CORPORATION36.22%312 896
BP PLC30.27%98 423
CHINA PETROLEUM & CHEMICAL CORPORATION2.75%70 954
MARATHON PETROLEUM CORPORATION52.32%48 601