Stifel maintient sa recommandation d'achat sur Renault, avec un objectif de cours inchangé de 56 euros.

L'analyste estime que Dacia représente une opportunité de 1,8 milliard d'euros pour le groupe Renault.

'En supposant qu'il n'y ait pas de vent favorable macroéconomique particulier, nous pensons que Dacia devrait continuer à gagner des parts de marché pour atteindre environ 20 milliards d'euros en 2030 grâce à un effet de mix/volume équilibré', ajoute Stifel.

Le broker estime que la force de Dacia réside dans les moteurs à combustion interne (ICE) qui peuvent compenser la faiblesse du secteur des groupes motopropulseurs électriques (BEV) si la pénétration des véhicules électriques prend plus de temps à se concrétiser.

'Nous continuons à considérer les attentes (après le premier trimestre 2024) comme conservatrices ; notre séquence de revenu opérationnel pour 2024/2026 est de 13 % supérieure au consensus', souligne Stifel.


Copyright (c) 2024 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.