BRUXELLES (dpa-AFX) - Le ministre estonien de la Défense, Hanno Pevkur, a appelé ses partenaires de l'Otan à consacrer chaque année une part plus importante de leur économie nationale à la défense. "Nous pensons que 2 % ne sont pas suffisants. Nous devons aller plus loin", a déclaré l'Estonien vendredi en marge d'une réunion des ministres de la Défense de l'OTAN à Bruxelles. L'Estonie a proposé un objectif de 2,5 pour cent de sa production économique. Son pays, frontalier de la Russie, investit 3,4 pour cent cette année, a-t-il ajouté.

L'objectif officiel de l'OTAN est que chaque pays consacre chaque année au moins deux pour cent de son produit intérieur brut (PIB) à la défense.

"Si nous regardons combien la Russie investit dans la défense cette année - près de 9 pour cent de son PIB - nous comprenons tous que nous devons investir encore plus si nous comparons nos 2 pour cent dans l'OTAN ou 3 à 3,5 pour cent", a déclaré Pevkur.

Le ministre de la Défense Boris Pistorius (SPD) a déclaré à Bruxelles : "Je peux dire pour l'Allemagne que nous faisons nos devoirs". L'Allemagne atteint cette année l'objectif de deux pour cent pour la première fois depuis plusieurs décennies, a-t-il ajouté. Une grande partie des alliés européens de l'OTAN - environ 20 - veulent également atteindre l'objectif de 2 % et le feront, a déclaré M. Pistorius. C'est un message important pour tous les autres partenaires de l'OTAN, mais aussi pour les alliés américains. "L'Europe fournit", a déclaré le ministre./svv/DP/mis