KIEV (dpa-AFX) - Le groupe d'armement allemand Rheinmetall et l'Ukraine ont inauguré leur premier site commun de réparation de chars et de production, selon Kiev. Les clés de l'atelier de réparation et de maintenance du véhicule blindé de combat d'infanterie Marder ont été remises, a annoncé lundi à Kiev le ministère ukrainien des Industries stratégiques. "L'ouverture d'une usine de production commune avec Rheinmetall n'est pas seulement un pas vers la victoire de l'Ukraine, mais aussi une étape importante dans la construction de l'arsenal du monde libre", a déclaré le ministre Olexandr Kamychine, cité dans un communiqué.

Sur une photo publiée par le ministère, on pouvait également voir le président de Rheinmetall, Armin Papperger, portant un gilet pare-balles. En mai de l'année dernière, Rheinmetall avait déjà créé une coentreprise avec le groupe d'armement ukrainien Ukroboronprom pour la réparation et l'entretien de véhicules blindés en Ukraine.

Selon le ministère de la Défense de Kiev, le premier centre de service commun permet une réparation et une maintenance rapides des équipements allemands directement en Ukraine, qui résiste depuis plus de deux ans à la guerre d'agression russe. Cela devrait considérablement améliorer l'efficacité des forces armées. Des spécialistes ukrainiens travaillent dans l'usine de production commune, tandis que des représentants de l'entreprise allemande assurent la supervision technique, selon un communiqué.

"Il est très important pour nous de soutenir l'Ukraine de manière efficace et fiable", a déclaré Papperger, selon le communiqué ukrainien. Les pièces de rechange devraient être livrées rapidement. Selon un précédent communiqué de Rheinmetall, la coopération devrait être étendue à la fabrication commune de certains produits du groupe allemand en Ukraine.

"La coentreprise sera active dans les domaines des services et de la maintenance, de l'assemblage, de la production et du développement de véhicules militaires et, dans un premier temps, exclusivement sur le territoire de l'Ukraine", avait indiqué Rheinmetall l'année dernière. Avec le soutien de groupes d'armement occidentaux, l'Ukraine veut devenir à l'avenir l'un des principaux producteurs d'armes au monde /mau/DP/stk