Les exportations maritimes de produits pétroliers de la Russie en mai ont augmenté à 9,595 millions de tonnes métriques, soit une hausse de 10,4 % en glissement mensuel, après la maintenance saisonnière et imprévue des raffineries et la levée de l'interdiction d'exporter des carburants, selon des données provenant de sources industrielles et des calculs de Reuters.

La capacité de raffinage de pétrole primaire hors ligne de la Russie, à 3,392 millions de tonnes métriques, a diminué de 27,9% par rapport à avril, selon les calculs de Reuters basés sur les données des sources industrielles.

En mai, le gouvernement russe a suspendu l'interdiction des exportations d'essence jusqu'au 30 juin.

Les exportations totales de produits pétroliers via les ports baltes de Primorsk, Vysotsk, Saint-Pétersbourg et Ust-Luga ont atteint 4,732 millions de tonnes en mai, en hausse de 0,8 % par rapport au mois précédent, selon les données des sources du marché.

Les exportations de carburant via les ports russes de la mer Noire et de la mer d'Azov ont augmenté de 20,9 % en mai pour atteindre 4,002 millions de tonnes.

Les exportations de produits pétroliers à partir des ports arctiques russes de Mourmansk et d'Arkhangelsk ont augmenté de 48,5 % le mois dernier pour atteindre 83 000 tonnes.

Les chargements d'exportation de carburant dans les ports russes d'Extrême-Orient en mai ont augmenté de 22,4 % pour atteindre 787 400 tonnes, selon les données des sources et les calculs de Reuters.