Les géants de l'aérospatiale, dont Airbus, Boeing et GE Aerospace, ont annoncé jeudi la formation d'une coalition visant à empêcher les pièces non autorisées d'entrer dans la chaîne d'approvisionnement mondiale.

Cette initiative intervient après que le fabricant de moteurs à réaction CFM International, co-détenu par GE Aerospace et le français Safran, a déclaré l'année dernière que des milliers de composants de moteurs pourraient avoir été vendus avec des documents falsifiés par le distributeur britannique AOG Technics.

Le groupe, Aviation Supply Chain Integrity Coalition, a été créé jeudi et comprendra des représentants de haut niveau d'American Airlines, de Delta Air Lines, de Safran, de StandardAero et de United Airlines, selon un communiqué.

L'ancien président du National Transportation Safety Board, Robert Sumwalt, et l'ancien secrétaire adjoint aux transports des États-Unis, John Porcari, seront les coprésidents de la coalition, ajoute le communiqué.

"Grâce à cette coalition, nous nous efforcerons de trouver des solutions durables que l'industrie pourra adopter pour améliorer l'intégrité globale de la chaîne d'approvisionnement de l'aviation", a déclaré M. Porcari. (Reportage d'Abhijith Ganapavaram à Bengaluru ; Rédaction d'Anil D'Silva)