Le titre Safran accuse l'une des plus fortes baisses de l'indice CAC 40 vendredi, pénalisé par une dégradation du conseil de Deutsche Bank, revenu à 'conserver' sur la valeur contre 'achat' auparavant.

A 10h30, l'action de l'équipementier aéronautique recule de 0,3% alors que le CAC avance de 0,9% dans le même temps.

Dans une note, les analystes de Deutsche Bank expliquent percevoir un potentiel d'appréciation limité (de l'ordre de +5%) au moment où les prévisions du marché pour la période 2024-2025 sont revues à la baisse du fait de l'affaiblissement de la conjoncture.

Leur objectif de cours se trouve ainsi ramené de 176 à 170 euros.

'Safran demeure un solide dossier d'investissement boursier, avec des perspectives convaincantes dans une optique de long terme', reconnaît toutefois le bureau d'études.

De son point de vue, les prochains catalyseurs pourraient provenir de la publication, en février prochain, des résultats annuels 2023 voire, plus vraisemblablement, de la prochaine réunion d'investisseurs prévue fin 2024.

Copyright (c) 2023 CercleFinance.com. Tous droits réservés.