Sage Therapeutics a déclaré mardi que son médicament expérimental s'est avéré sûr et a montré un certain effet chez les patients atteints d'une maladie neurologique génétique rare, la maladie de Huntington, dans le cadre d'une étude de phase intermédiaire.

La société a toutefois précisé que l'étude sur les patients atteints de la maladie de Huntington n'était pas conçue pour montrer une différence statistiquement significative entre le médicament dalzanemdor et le placebo.

Les actions de la société, qui avaient initialement grimpé de 80 %, ont effacé ces gains et étaient en baisse de 1,6 % dans les échanges volatils avant la mise sur le marché.

Cette nouvelle fait suite à l'échec d'un essai à mi-parcours pour le même médicament, en avril, lorsqu'il a été testé sur des patients atteints de la maladie de Parkinson. (Reportage de Sriparna Roy à Bengaluru ; rédaction de Shailesh Kuber)