Saint-Gobain (-5,21% à 67,49 euros) ferme la marche au sein de l’indice CAC 40, même si le spécialiste des matériaux de construction a affiché pour la troisième année consécutive une marge d'exploitation à deux chiffres. Si le contexte reste difficile sur certains marchés, Saint-Gobain compte réitérer cette performance en 2024. "Nos actions sur les coûts et la gestion des prix nous ont permis d'améliorer la marge d'exploitation et la génération de cash flow libre, qui ont atteint tous deux un niveau historique", s’est félicité le directeur général Benoît Bazin.

L'année dernière, le résultat net part du groupe de Saint-Gobain a reculé de 11,1% à 2,66 milliards d'euros tandis que le résultat d'exploitation a baissé de 1,6% à 5,25 milliards d'euros. La marge d'exploitation a ainsi progressé à 11% contre 10,4% en 2022. Elle affiche ainsi une progression de 330 points de base depuis le lancement de la transformation du groupe fin 2018.

Dans le même temps, le chiffre d'affaires a baissé de 6,4% à 47,9 milliards d'euros. Il a reculé de 0,9% à données comparables. Si les prix ont augmenté de 4,6%, les volumes ont reculé de 5,5%.

Le cash flow libre a atteint le niveau record de 3,9 milliards d'euros, ce qui représente un taux de conversion de 62%.

Invest Securities souligne la "bonne résistance de la rentabilité malgré la dégradation d'activité".

Saint-Gobain en avance sur son programme de rachat d'actions 

Le conseil d'administration a décidé de proposer à l'assemblée générale du 6 juin la distribution en espèces d'un dividende en hausse de 5% à 2,10 euros par action pour 2023.

Saint-Gobain prévoit par ailleurs de terminer dès 2024, soit un an plus tôt que prévu, son programme de 2 milliards d'euros de rachat d'actions annoncé en 2021 pour 5 ans, avec 420 millions d'euros de rachat d'actions cette année.

S'agissant de ses perspectives, le groupe vise une marge d'exploitation à deux chiffres pour la quatrième année consécutive en 2024.

La société poursuivra en 2024 la mise en œuvre des priorités stratégiques du plan "Grow & Impact" qu'il s'est fixées pour la période 2021-2025. Ainsi, elle va poursuivre ses actions sur la rentabilité et la génération de cash flow libre. Saint-Gobain envisage de surperformer ses marchés en renforçant son profil de croissance rentable.