Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
  1. Accueil Zonebourse
  2. Actions
  3. France
  4. Euronext Paris
  5. Saint-Gobain
  6. Communauté
  7. Synthèse
    SGO   FR0000125007

SAINT-GOBAIN

(SGO)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
--- dans SAINT-GOBAIN - Il y a 13 ans arrow option
SGO
Alex , regarde un peu SGO . J'ai l'impression qu'il est en train de partir.
  • 3
  •   
  •   
MonaSo et 1 autre membre participe à cette discussion
MonaSo - Il y a 13 ans arrow option
SGO
C'est une suiveuse du CAC à qq % près! Il n'y a pas lieu de s'affoler sur SGO je crois. Peut-être que je me trompe.

Merci Nolwen, toujours à l'affut?
  
  
sb-lm - Il y a 13 ans arrow option
Tel est pris qui croyait prendre ?
Et si Saint Gobain gobait Wendel?

Famille divisée, management décrédibilisé par son appât du gain, cours de bourse à la dérive : Il arrive bien des malheurs à Wendel. Et ces malheurs arrivent après que le holding familial se soit attaqué à la grande forteresse Saint Gobain. Il y a-t-il un lien entre les deux ? Difficile à dire. Mais ce qui est certain c’est que Jean-Louis Beffa et Ernest-Antoine Seillière se haïssent. Les deux combattants sont aujourd’hui affaiblis, mais la bagarre n’est sans doute pas finie entre ces institutions du capitalisme français dont la valeur a fondu de plus de 40% en 12 mois. Saint Gobain est bien sûr affaiblie par son tropisme « construction » (75% de l’activité) qui en fait une valeur très cyclique, d’autant que le groupe est assez présent aux Etats-Unis. « Nous n’attendons rien de bon aux Etats-Unis pour 2008 et 2009. Nous anticipons une courbe en U plutôt qu’en V : le bas de cycle semble proche, mais il risque de durer plus longtemps que prévu » explique le DG Pierre-André de Chalendar au Journal des Finances. Et l’Europe ne vaut guère mieux : « On y constate un ralentissement ». Brrr. Coté Wendel, par définition plus diversifié, cela se tient bien , certaines participations comme par exemple le Bureau Veritas délivrent mieux que bien. Mais d’un point de vue boursier, l’animal ressemble de plus en plus à une proie (cf plus haut : Famille divisée, management décrédibilisé par son appât du gain, cours de bourse à la dérive). Et alors ? Et alors les conditions sont réunies pour un reverse takeover : une offre de Saint Gobain sur Wendel. Pour Saint Gobain, une attaque serait la meilleure défense et cela permettrait de diversifier tout en mettant la main sur des tirelires. Pour la famille Wendel cela fera une jolie sortie classe (Saint Gobain a été fondé en 1665 ce qui est tout de même mieux que 1704), cela assure une vrai liquidité et maintien une certaine influence puisque même dilués ils resteraient le premier actionnaire de ce que l’on appellera SGW. Juridiquement l’affaire sera compliquée, mais banquiers d’affaires et avocats savent y faire pour casser des pactes d’actionnaires, même dans les lignées tricentenaires. Reste à trouver un capitaine pour le nouveau paquebot: Lafonta, dont les crocs sont plus aiguisés que ceux de Chalendar, parait taillé pour le job ; Beffa gardant le sien comme président. Le départ d’ Ernest-Antoine Seillière, véritable épouvantail pour Saint-Gobain facilitera le deal. Tout comme celui de Chalendar qui n’a jamais vraiment convaincu en bourse.
Dans cette perspective, on achètera du Wendel et…du Saint-Gobain à titre purement spéculatif.

Pierre-Henri de Menthon (Challenges)
2
  
MonaSo - Il y a 13 ans arrow option
PROFIT WARNING ??
Un PROFIT WARNING nommé SAINT GOBAIN ?

Le 14 juillet a des chances d'être festif au sein du groupe SAINT GOBAIN. Il y a en effet de PROFIT WARNING dans l'air pour le groupe qui présentera ses résultats semestriels le 24 juillet prochain. Le marché n'est en effet pas très rassuré au vu du contexte actuel. Le titre n'est pas à la fête depuis un bon moment et le pire n'est pas à écarter.
  
  
  • add_opinion
  • Publier
    loader
Données financières
CA 2021 43 278 M 50 406 M -
Résultat net 2021 2 535 M 2 953 M -
Dette nette 2021 6 383 M 7 435 M -
PER 2021 12,7x
Rendement 2021 2,75%
Capitalisation 31 827 M 37 021 M -
VE / CA 2021 0,88x
VE / CA 2022 0,82x
Nbr Employés 167 552
Flottant 89,9%
Graphique SAINT-GOBAIN
Durée : Période :
Saint-Gobain : Graphique analyse technique Saint-Gobain | Zone bourse
Graphique plein écran
Membres actifs sur Saint-Gobain