Les CFF ont annoncé samedi la création d'une coentreprise avec la société de crédit privée américaine Castlelake, la deuxième en trois mois environ, qui contribuera à alléger les difficultés d'endettement du groupe immobilier suédois.

La CFF et les fonds gérés par Castlelake ont signé un accord de prêt de 5,7 milliards de couronnes suédoises (534,36 millions de dollars). La coentreprise utilisera les fonds pour acquérir des propriétés de la CFF, refinancer la dette de la société suédoise et certaines dettes externes, selon un communiqué de la CFF.

Atlas SP Partners fera partie des prêteurs. Le portefeuille sera géré dans le cadre d'un accord de gestion avec la SBB, qui a acquis les propriétés pour 9,5 milliards de couronnes suédoises, soit la valeur de marché au 31 mars 2024, a ajouté la SBB.

SBB et Castlelake ont signé un accord similaire en février pour une autre joint-venture qui recevra un prêt de 5,2 milliards de couronnes suédoises.

La SBB a annoncé en mars qu'elle rachetait sa dette avec une décote de 60 % par rapport à sa valeur d'origine, dans une tentative de calmer les nerfs des investisseurs alors qu'elle s'efforce de s'attaquer à une pile de dettes de plusieurs milliards.

Le propriétaire suédois a prédit au début du mois que les conditions de financement s'amélioreraient alors qu'il procédait à de nouvelles dépréciations de la valeur de ses biens immobiliers. (1 $ = 10,6669 couronnes suédoises) (Reportage d'Urvi Dugar à Bengaluru ; Rédaction de Chris Reese et Muralikumar Anantharaman)