Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

SCHWEIZERISCHE NATIONALBANK

(SNBN)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésAgendaSociétéFinancesDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteur

Le soutien monétaire et budgétaire de la BNS est raisonnable

05/02/2021 | 16:56
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Zurich (awp) - Face à un choc d'une ampleur exceptionnel, tel que celui entraîné par la pandémie de Covid-19, le soutien de la BNS aux politiques budgétaire et monétaire "semble tout à fait raisonnable, voire absolument nécessaire", estime son président Thomas Jordan. Mais la gestion de la poltique monétaire dans l'intérêt général demeure l'objectif principal.

Revenant sur la nouvelle convention de distribution signée par la Banque nationale suisse (BNS) avec la Confédération et relevant le versement aux cantons et à la Confédération de 4 à 6 milliards de francs suisses, M. Jordan explique dans une interview publiée vendredi dans Le Temps que "la distribution de cet argent a lieu parce que l'on se trouve dans une situation qui l'autorise". Aussi longtemps que ce sera possible, nous distribuerons les montants les plus élevés prévus par la convention".

Selon M. Jordan, les discussions se sont déroulées comme prévu et "la pression de certains milieux politiques n'a joué aucun rôle. Nous avons un mandat et l'on ne peut être actif que dans le cadre de la loi".

Les montants déterminés par la nouvelle convention ont été possibles au vu de nos fonds propres, rappelle le président de la banque centrale. "Etant donné les circonstances, nous sommes arrivés à la conclusion qu'il était pertinent de le faire rétrospectivement déjà pour l'année 2020".

Si M. Jordan convient que le fait que cantons et Confédération puissent s'habituer à la manne de la BNS représente un risque, il assure que l'institut d'émission s'est montré clair dans les discussions, la communication et dans la convention. "Les fonds propres qui nous permettent, ou non, cette distribution sont soumis à de grandes fluctuations. Ils peuvent s'évaporer rapidement, si le franc venait à s'apprécier", rappelle-t-il.

Choc exogène

"Il faut que les cantons et la Confédération en soient conscients. Cette convention est donc raisonnable et adaptée à la situation volatile", relève M. Jordan.

Selon le président de la BNS, la récession est due à un choc entièrement exogène, "quasiment comparable à une catastrophe naturelle". Alors que les restrictions économiques sont inédites "il s'agit non seulement d'un problème de demande, mais également d'un problème d'offre", souligne M. Jordan.

La politique monétaire ne peut pas soutenir des entreprises ou des individus en particulier. Ce que la BNS peut faire, c'est influencer le niveau des taux d'intérêt, le cours de change et la liquidité dans le système bancaire pour avoir une stabilité des prix et que l'économie dans son ensemble dispose de conditions favorables, explique M. Jordan.

La Confédération, les cantons et les communes bénéficient également du bas niveau des taux d'intérêt dans cette situation difficile. La stabilité des prix est primordiale pour la population dans son ensemble, car l'inflation et la déflation sont avant tout une charge pour les ménages à bas revenus, argumente M. Jordan.

Face aux critiques concernant les placements de la BNS, notamment sous l'angle environnemental, M. Jordan rappelle que ceux-ci visent en priorité à soutenir sa politique monétaire et à maintenir la valeur des actifs de son portefeuille. A ce titre, une grande diversification, permet de réduire les risques, observe-t-il.

Sur le volet du changement climatique, la BNS doit avant tout analyser les effets de ce dernier sur l'économie en général, "et en tirer des conclusions pour la politique monétaire, pour la croissance, l'équilibre des taux, etc", poursuit le banquier central. Il y a aussi un risque pour la stabilité financière des banques.

vj/fr


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
EURO / SWISS FRANC (EUR/CHF) 0.00%1.09481 Cours en différé.1.30%
SCHWEIZERISCHE NATIONALBANK -1.13%5240 Cours en différé.11.97%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur SCHWEIZERISCHE NATIONALBANK
04/05SCHWEIZERISCHE NATIONALBANK : Détachement de dividende final
FA
29/04Bénéfice de 37,7 milliards de francs pour la BNS au 1er trimestre
AW
29/04La BNS nomme Astrid Frey en tant que déléguée pour la Suisse centrale
AW
28/04La BNS rappelle les billets de 8ème série
AW
26/04BNS : UBS anticipe un excédent trimestriel de 40 milliards de francs
AW
23/04BNS : fin des apports de liquidités en dollars dès le 1er juillet
AW
15/04La BNS lance un projet contre les risques de cyberattaques
AW
06/04Les avoirs à vue de la BNS reculent sur une semaine de 0,9 mrd CHF
AW
31/03La BNS aurait vendu 583 millions de francs de devises étrangères en février (..
AW
25/03La BNS maintient le statu quo monétaire, anticipe une inflation en 2021
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur SCHWEIZERISCHE NATIONALBANK
Plus de recommandations
Données financières
CA 2020 21 249 M 23 589 M 19 390 M
Résultat net 2020 20 870 M 23 167 M 19 044 M
Tréso. nette 2020 22 318 M 24 775 M 20 365 M
PER 2020 0,02x
Rendement 2020 0,32%
Capitalisation 524 M 581 M 478 M
VE / CA 2019 -0,40x
VE / CA 2020 -1,03x
Nbr Employés 871
Flottant 76,7%
Graphique SCHWEIZERISCHE NATIONALBANK
Durée : Période :
Schweizerische Nationalbank : Graphique analyse technique Schweizerische Nationalbank | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique SCHWEIZERISCHE NATIONALBANK
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreHaussièreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Dirigeants et Administrateurs
Nom Titre
Thomas Jakob Ulrich Jordan Chairman-Governing Board
Barbara Janom Steiner President-Bank Council
Philippe Landucci Director-Information Technology
Sébastien Kraenzlin Director-Banking Operations
Sabine Wey Assistant Director-Compliance