Zurich (awp) - Sika et d'autres chimistes de la construction sont visés par une plainte aux Etats-Unis pour de prétendus accords sur les prix. L'entreprise générale M&D Peterson accuse les entreprises de s'être entendues sur les prix de composants du ciment, du béton et du mortier et de les avoir artificiellement relevés.

Dans la plainte déposée auprès du tribunal fédéral de Philadelphie rapportée par l'agence Reuters figurent, outre la multinationale zougoise, sa filiale allemande Master Builders et le français Saint-Gobain.

Le mois dernier, des bureaux de Sika avaient été perquisitionnés à la demande des autorités européennes en charge de la concurrence.

Sollicitée vendredi par AWP, la direction de Sika n'était pas disponible dans l'immédiat pour commenter l'information.

ra/buc/fr