Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Bruxelles  >  SIPEF    SIP   BE0003898187

SIPEF

(SIP)
  Rapport
Cours en temps réel. Temps réel Euronext Bruxelles - 19/01 17:35:29
46.95 EUR   +0.64%
2019AVIS D'ANALYSTES DU JOUR : Orange, Ipsen, Altice, Iliad, Rexel, Nexans, LafargeHolcim, Sunrise...
2019SIPEF : Franchissements de seuil
CO
2019SIPEF : Détachement de dividende final
FA
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurRecommandations des analystes

SIPEF : Résultats semestriels du groupe SIPEF au 30 juin 2017 (6m/17)

17/08/2017 | 09:42
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 2017

Information réglementée | Juin 2017

Résultats semestriels

du groupe SIPEF au 30 juin 2017 (6m/17)

  • La production totale d'huile de palme a augmenté de 15,9% au premier semestre, avec un accroissement des volumes dans tous nos centres de production en Indonésie et en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

  • Les prix du marché de l'huile de palme ont connu de fortes fluctuations avec un maximum de USD 760/tonne en janvier et un minimum de USD 625/tonne fin juin.

  • Après la prise de contrôle de PT Agro Muko en février, une augmentation de capital de KUSD 97 122 a été réalisée avec succès le 24 mai 2017.

  • Plus-value consolidée unique de KUSD 79 324 sur la réévaluation de la participation initiale dans PT Agro Muko selon IFRS 3.

  • Le résultat net, quote-part du groupe, hors plus-value unique part du groupe de KUSD 75 182, se montait à KUSD 32 250, soit une augmentation de 164,0% par rapport au premier semestre 2016.

  • Le flux de trésorerie disponible récurrent positif de KUSD 40 388 va nous permettre de poursuivre l'expansion continue des activi- tés de plantation du Sud-Sumatra. L'acquisition de 95% de PT Dendy Marker Indah Lestari s'est d'ailleurs entre-temps achevée le 31 juillet.

  • Compte tenu de l'accroissement des volumes d'huile de palme et des ventes déjà réalisées, nous prévoyons des résultats annuels récurrents supérieurs à ceux de 2016.

  1. Rapport de gestion intermédiaire

  2. Productions du groupe

    Deuxième Trimestre

    2017 (En tonnes) Propre Tiers

    Q2/17

    YoY %

    Huile de palme 64 888 15 772

    80 660

    10,54%

    Caoutchouc 2 091 0

    2 091

    -25,88%

    Thé 591 0

    591

    -17,23%

    Bananes 6 671 0

    6 671

    23,19%

    Year To Date

    Propre Tiers

    Q2/17

    YoY %

    129 160 32 381

    161 541

    15,87%

    4 424 0

    4 424

    -18,21%

    1 169 0

    1 169

    -22,43%

    14 812 0

    14 812

    21,55%

    2016 (En tonnes) Propre Tiers

    Q2/16

    Huile de palme 59 137 13 835

    72 972

    Caoutchouc 2 708 113

    2 821

    Thé 714 0

    714

    Bananes 5 415 0

    5 415

    Propre Tiers

    Q2/16

    112 424 26 994

    139 418

    5 234 175

    5 409

    1 507 0

    1 507

    12 186 0

    12 186

    Après une année marquée par des volumes réduits en 2016 en raison des conséquences du phénomène climatique El Niño, l'année 2017 se caractérise jusqu'à présent par une hausse générale des productions. Cette tendance, surtout perceptible au premier trimestre (+21,7%), s'est maintenue dans une large mesure au deuxième trimestre (+10,5%), de sorte que SIPEF peut clôturer son premier semestre sur une augmentation du volume d'huile de palme de 15,9% par rapport à la même période l'an dernier.

    Cette augmentation s'est principalement observée dans les plantations plus matures du groupe Tolan Tiga dans le Nord-Sumatra (+21,4%), qui sont aussi celles qui avaient le plus souffert de la sécheresse consécutive à El Niño. Les jeunes plants d'UMW/TUM pour- suivent leur croissance (+8,6%), et seules les cultures Agro Muko de la province de Bengkulu, en phase de replantation, ont conservé leur niveau de production de l'année passée (+1,3%).

    Après une saison des pluies modérées plutôt exceptionnelle au début de l'année, les plantations de palmiers en Papouasie- Nouvelle-Guinée ont donné des fruits en abondance au deuxième trimestre, de sorte que tant nos propres plantations que celles des agriculteurs villageois affichaient fin juin une croissance de respectivement 26,9% et 21,5% par rapport à la même période l'an dernier.

    Du fait de l'hivernage qui a lieu au premier semestre, on observe souvent des fluctuations importantes d'un trimestre à l'autre dans la production indonésienne de caoutchouc, si bien que l'augmentation de 12,7% au premier trimestre a été ramenée à une croissance normale de 0,5% à la fin du semestre. La production dans les nouvelles plantations de caoutchouc d'Agro Muko de Bengkulu continue toutefois de montrer une hausse encourageante (+10,4%).

    Les plantations de thé à Java, en Indonésie, ont continué à souffrir au deuxième trimestre des conditions climatiques et ont dû faire face à un nombre d'heures d'ensoleillement moyen de 40% inférieur à la normale, avec pour résultat une formation de nouvelles feuilles médiocre et une diminution de la production de 22,4% par rapport au premier semestre de l'année dernière.

    En raison notamment de l'évolution satisfaisante de la zone d'expansion de 151 hectares dans la plantation Azaguié 2, les volumes totaux des Plantations J. Eglin en Côte d'Ivoire ont augmenté de 21,6%. Les plantations existantes ont également enregistré une hausse de 9,5% par rapport aux volumes assez faibles de l'année dernière.

  3. Marchés

    Prix moyens du marché

    YTD Q2/17 YTD Q2/16

    en USD/tonne*

    YTD Q4/16

    * World Commodity Price Data

    Huile de palme

    CIF Rotterdam

    734

    Caoutchouc

    RSS3 FOB Singapore

    2 274

    Thé

    Mombasa

    2 801

    Bananes

    FOT Europe

    872

    667 700

    1 465 1 605

    2 263 2 298

    922 905

    Le marché de l'huile de palme a été soumis à un sentiment baissier au deuxième trimestre, lié à des prévisions de forte croissance de la production d'huile de palme plus tard dans l'année, à de bonnes récoltes de soja en Amérique du Sud et à l'anticipation de semis massifs de soja aux États-Unis. Les stocks d'huile de palme étaient cependant sous pression au même moment. Le marché a fait volte- face en raison de la faiblesse des stocks et les consommateurs sont restés prudents dans leur comportement d'achat. Pendant ce temps, le marché européen de l'huile de palme était saturé par la production sud-américaine, avec un cours faible de USD 10 à USD 20 sur le marché FOB indonésien, loin en deçà de la parité d'arbitrage réelle. Malgré une production mensuelle à chaque fois inférieure aux prévisions ainsi qu'une forte demande en mai et juin, ayant provoqué une nouvelle réduction des stocks, le marché a conservé une orientation baissière. Le cours de l'huile de palme s'établissait à USD 665/tonne au début du trimestre contre USD 625/tonne CIF Rotterdam fin juin.

    Le marché de l'huile de palmiste («palm kernel oil» - PKO) a connu la même tendance à la baisse. Bien que l'huile de coco, son

    « cousin de la famille laurique », s'échangeait à USD 500, primes incluses, l'huile de palmiste n'a pas provoqué la ruée des ache- teurs. Le cours de l'huile de palmiste s'établissait à USD 1 100/tonne début avril, contre USD 930/tonne CIF Rotterdam fin juin.

    Le marché du caoutchouc est resté particulièrement atone au deuxième trimestre et la hausse de la production, surtout en Thaïlande et au Vietnam, a fait face à des acheteurs déjà bien couverts. Le gouvernement thaïlandais a mis en vente une partie de ses stocks

    et les consommateurs chinois étaient bien couverts, avec pour conséquence l'augmentation des stocks domestiques disponibles en Chine. Les prix du SICOM RSS3 ont chuté de USD 2 246/tonne à USD 1 735/tonne à la fin juin.

    L'enchère pour le thé à la Bourse de Mombasa est restée solide au deuxième trimestre pour s'apprécier au mois de juin, les prin- cipaux conditionneurs ayant commencé à constituer des stocks en prévision des élections kenyanes du 8 août. Au Kenya, premier exportateur mondial de thé noir, la production de thé du premier semestre 2017 a été inférieure de 20% par rapport à celle de 2016. Les cours à la Bourse de Mombasa à la fin juin 2017 ont par conséquent gagné 25% en comparaison avec l'année dernière.

  4. Compte de résultats consolidé

  5. Compte de résultats consolidé

    30/06/2017

    En KUSD (résumé)

    30/06/2016*

    Chiffre d'affaires

    157 017

    Coût des ventes

    -99 705

    Variations de la juste valeur

    160

    Bénéfice brut

    57 472

    Coûts commerciaux et administratifs

    -14 930

    Autres produits/(charges) opérationnel(le)s

    80 331

    Résultat opérationnel

    122 873

    Produits financiers

    784

    Charges financières

    -1 683

    Différences de change

    937

    Résultat financier

    38

    Bénéfice avant impôts

    122 911

    Charge d'impôts

    -12 391

    Bénéfice après impôts

    110 520

    Quote-part dans le résultat des entreprises associées et coentreprises

    3 100

    Résultat des activités poursuivies

    113 620

    Bénéfice de la période

    113 620

    Part du groupe 107 432

    * Les chiffres comparatifs de 30 juin 2016 ont été retraités à cause des amendements à IAS 16 et IAS 41 : Immobilisations corporelles et actifs biologiques - plantes productrices.

    117 353

    -92 212

    2 463

    27 604

    -12 599

    21

    15 026

    54

    - 451

    67

    - 330 14 696

    -4 801

    9 895

    3 314

    13 209 12 216 13 209

    Bénéfice brut consolidé

    30/06/2017 %

    En KUSD (résumé)

    Huile de palme

    51 731

    90,1

    Caoutchouc

    2 713

    4,7

    Thé

    345

    0,6

    Bananes et plantes

    1 966

    3,4

    Corporate et autres

    717

    1,2

    Total

    57 472

    100,0

    30/06/2016* %

    25 320

    91,8

    - 23

    -0,1

    357

    1,3

    949

    3,4

    1 001

    3,6

    27 604

    100,0

    * Les chiffres comparatifs de 30 juin 2016 ont été retraités à cause des amendements à IAS 16 et IAS 41 : Immobilisations corporelles et actifs biologiques - plantes productrices.

    Suite à une nouvelle méthode d'évaluation du produit agricole en croissance du palmier, les états financiers des années antérieures ont été retraités. Les conséquences de cette réévaluation sont exposées à l'annexe 6.

    Les états financiers de 2017 et la comparaison avec l'année précédente sont influencés dans une large mesure par la consolidation intégrale de PT Agro Muko dans la groupe SIPEF à partir du 1er mars 2017.

    Le chiffre d'affaires total a augmenté de 33,8% pour atteindre USD 157 millions. La consolidation intégrale de PT Agro Muko n'a qu'une influence minime sur le chiffre d'affaires, étant donné que presque toute la production de PT Agro Muko était déjà vendue auparavant via SIPEF. Le chiffre d'affaires huile de palme a augmenté de 37,2%. Les volumes, nettement plus importants, ont aussi été vendus à des prix unitaires plus élevés.

    Le chiffre d'affaires caoutchouc a augmenté de 27,2%. Sans la sortie, début juin 2016, de Galley Reach Holdings Ltd du groupe SIPEF, cette augmentation atteindrait même les 59,6%. Cette augmentation est due presque exclusivement à la hausse des prix de vente, surtout au premier trimestre 2017.

    Dans les activités thé, les faibles volumes ont été compensés par un prix de vente unitaire plus élevé, si bien que le chiffre d'affaires reste plus ou moins inchangé (+2,9%).

    En ce qui concerne l'activité bananes et horticulture, le chiffre d'affaires a suivi l'augmentation des volumes (+20,2%).

    Le prix de revient unitaire moyen, ex-usine, pour le segment palme (90% de la marge brute totale) a connu au premier semestre une diminution d'environ 5% comparativement au premier semestre de l'année dernière, principalement grâce à l'accroissement des vol- umes et aux prix inférieurs des engrais et de l'énergie.

    Les variations de la juste valeur sont les conséquences de l'évaluation des:

    • stocks de produits finis à leur valeur de marché au lieu de leur coût de production (IAS2);

    • fruits de palmier non encore récoltés à leur juste valeur (IAS41R).

    Le bénéfice brut a augmenté, passant de KUSD 27 604 en juin 2016 à KUSD 57 472 en juin 2017 (+108,2%).

    Le bénéfice brut du segment palme a doublé (+KUSD 26 411) par rapport au premier semestre 2016 grâce à « l'effet PT Agro

    Muko » (KUSD 6 421), à des productions remarquables et à l'importante hausse des prix de l'huile de palme et de l'huile de palmiste. Le bénéfice brut du caoutchouc s'est rétabli (+KUSD 2 690) par rapport au premier semestre 2016, essentiellement grâce à l'aug- mentation des prix sur le marché mondial. À cela se sont ajoutés deux effets non opérationnels : la disparition de la marge négative en 2016 (KUSD 199) par la vente de Galley Reach Holdings en Papouasie-Nouvelle-Guinée et les conséquences de la consolidation intégrale de PT Agro Muko en 2017 (KUSD 370).

    L'expansion de l'activité bananes et horticulture a eu pour conséquences une forte augmentation des volumes bananes et une augmentation de la marge brute d'environ USD 1 million.

    Les coûts commerciaux et administratifs ont fortement augmenté (+18,5%), principalement en raison de la constitution d'une provision pour bonus plus importante étant donné l'augmentation du bénéfice, de la hausse des frais informatiques, du développement d'un bureau régional dans la région de Musi Rawas et des honoraires des avocats et conseillers impliqués dans l'acquisition de PT Agro Muko et PT Dendy Marker.

    Les autres produits/charges opérationnels comprennent une plus-value de KUSD 79 324 sur la réévaluation de la participation initiale dans PT Agro Muko selon IFRS 3 (voir annexe 7).

    Le résultat opérationnel, hors la plus-value exceptionnelle susmentionnée de KUSD 79 324, a triplé pour atteindre KUSD 43 549, contre KUSD 15 026 l'an dernier.

    Les produits financiers se composent principalement de l'effet de calendrier positif de la prise en compte de l'actualisation de la créance résultant de la vente de la participation dans la plantation d'huile de palme SIPEF-CI SA en Côte d'Ivoire fin 2016 (KUSD 718). Cette créance sera échelonnée sur les cinq prochaines années.

    Les charges financières se répartissent entre une indemnité unique pour l'ouverture du crédit-relais nécessaire à l'acquisition de PT Agro Muko (KUSD 576) et une charge d'intérêts de KUSD 1 107. L'augmentation de cette dernière par rapport à 2016 s'explique par une hausse temporaire de la position d'endettement dans l'attente de l'augmentation de capital en mai 2017.

La Sté Sipef NV a publié ce contenu, le 17 août 2017, et est seule responsable des informations qui y sont renfermées.
Les contenus ont été diffusés par Public non remaniés et non révisés, le17 août 2017 07:41:04 UTC.


© Publicnow 2017
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur SIPEF
2019AVIS D'ANALYSTES DU JOUR : Orange, Ipsen, Altice, Iliad, Rexel, Nexans, LafargeH..
2019SIPEF : Franchissements de seuil
CO
2019SIPEF : Détachement de dividende final
FA
2019SIPEF NV : publication des résultats trimestriels
2019SIPEF : Résultats annuels
CO
2018SIPEF : Rachat d'actions propres
CO
2018SIPEF : Rachat d'actions propres
CO
2018SIPEF : Rachat d'actions propres
CO
2018SIPEF : Rachat d'actions propres
CO
2018SIPEF : Franchissements de seuil
CO
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur SIPEF
Plus de recommandations
Données financières
CA 2020 291 M - 240 M
Résultat net 2020 13,5 M - 11,1 M
Dette nette 2020 163 M - 134 M
PER 2020 43,8x
Rendement 2020 1,42%
Capitalisation 591 M 593 M 487 M
VE / CA 2020 2,59x
VE / CA 2021 2,04x
Nbr Employés 21 619
Flottant 51,5%
Graphique SIPEF
Durée : Période :
SIPEF : Graphique analyse technique SIPEF | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique SIPEF
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreNeutreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 2
Objectif de cours Moyen 66,45 $
Dernier Cours de Cloture 56,33 $
Ecart / Objectif Haut 18,3%
Ecart / Objectif Moyen 17,9%
Ecart / Objectif Bas 17,6%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Nom Titre
François van Hoydonck Managing Director & Executive Director
Luc Jacques Bertrand Chairman
Johan Nelis CFO & Investor Relations Contact
Priscilla Bracht Non-Executive Director
Jacques Delen Non-Executive Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
SIPEF7.99%587
SIME DARBY PLANTATION-0.20%8 468
IOI CORPORATION1.83%6 887
AAK AB-1.45%4 982
FIRST RESOURCES LIMITED31.25%1 945
GOLDEN AGRI-RESOURCES LTD22.64%1 869