Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE

(GLE)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Le Caire confirme la vente par la France de 30 Rafale à l'Egypte

04/05/2021 | 00:17
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

PARIS, 4 mai (Reuters) - La France et l'Egypte ont conclu un contrat sur la livraison de 30 avions de combat Rafale fabriqués par Dassault, a déclaré mardi matin le ministère égyptien de la Défense sur son site internet, indiquant que la transaction dépendait d'un prêt de financement d'une durée d'au moins 10 ans.

Citant des documents confidentiels, le site d'investigation Disclose https://disclose.ngo/fr/article/la-france-signe-en-secret-la-vente-de-rafale-a-legypte a rapporté lundi que les deux pays avaient conclu un accord sur 30 avions Rafale pour un montant de 3,75 milliards d'euros.

"Paris et Le Caire ont signé fin avril un méga-contrat portant sur l'achat de trente avions de chasse", écrit Disclose, ajoutant que l'accord financier lié à ce contrat pourrait être paraphé dès mardi par une délégation égyptienne attendue dans la capitale française.

"Des discussions très avancées ont en effet lieu avec l'Egypte et des annonces pourraient intervenir très prochainement", a déclaré une source gouvernementale française en réponse à l'article, sans fournir plus de détails.

En décembre dernier, lors d'une visite à Paris du président égyptien Abdel Fattah al Sissi, Emmanuel Macron s'était refusé à conditionner aux droits de l'homme la coopération en matière de défense entre la France et l'Egypte, estimant qu'une telle politique affaiblirait Le Caire dans la lutte contre le terrorisme.

Selon Disclose, l'accord d'armement conclu entre Paris et Le Caire concerne également deux autres contrats représentant un marché à 200 millions d'euros au profit du missilier MBDA et de l'équipementier Safran Electronics & Defense, l'une des sociétés du groupe Safran.

"Une semaine après cette signature, la transaction est entrée dans sa phase finale. Dans les prochaines heures, une délégation d'officiels égyptiens doit atterrir à Paris avant d’être reçue à Bercy pour parapher, mardi 4 mai, l'accord financier lié au méga-contrat, le premier depuis la vente, en 2015, d'un lot de vingt-quatre Rafale", ajoute Disclose.

La France a été le principal fournisseur d'armements de l'Egypte entre 2013 et 2017. Par la suite, plusieurs contrats portant notamment sur l'achat de Rafale et de navires de guerre n'ont pas vu le jour, essentiellement pour des raisons financières d'après des sources diplomatiques.

Selon Disclose, l'Etat égyptien a obtenu un prêt garanti par la France à hauteur de 85% pour le "méga-contrat" conclu fin avril. "Autrement dit, le Trésor public s'est porté caution auprès de plusieurs établissements bancaires français – le Crédit agricole, la Société générale, la BNP et le CIC – pour permettre au maréchal Sissi de conclure le transfert d’armement", rapporte le site et ONG d'investigation.

Préoccupées par le vide sécuritaire et politique en Libye, par la menace également représentée par des groupes djihadistes en Egypte, la France et l'Egypte entretiennent des relations économiques et militaires étroites depuis l'ascension au pouvoir d'Abdel Fattal al Sissi, président depuis 2014.

Les organisations de défense des droits accusent Paris de fermer les yeux sur la répression de toute dissidence en Egypte, des accusations rejetées par les autorités qui défendent une politique consistant à ne pas critiquer ouvertement les pays sur les droits de l'homme afin d'être plus efficaces en privé, au cas par cas.

"En passant un méga-contrat d'armement avec le gouvernement de Sissi alors que ce dernier préside à la pire répression depuis des décennies en Egypte, à l’éradication de la communauté de la défense des droits humains dans le pays, à des violations extrêmement graves sous prétexte de lutte antiterroriste, la France ne fait qu’encourager cette répression impitoyable et se rend complice de ces abus", a déclaré à Reuters la directrice de Human Rights Watch en France, Bénédicte Jeannerod. (John Irishà Paris et Nayera Abdallah au Caire; version française Jean-Stéphane Brosse, édité par Jean-Michel Bélot et Jean Terzian)


© Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BNP PARIBAS 0.39%56 Cours en temps réel.29.45%
CRÉDIT AGRICOLE S.A. 0.50%13.26 Cours en temps réel.27.97%
DASSAULT AVIATION -0.83%963 Cours en temps réel.8.03%
SAFRAN -0.54%121.9 Cours en temps réel.5.65%
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 0.95%25.47 Cours en temps réel.48.34%
THALES -0.63%84.94 Cours en temps réel.14.02%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur SOCIÉTÉ GÉNÉRALE
06:00CARLOS TAVARES : Agenda FRANCE & INTERNATIONAL À 7 JOURS
RE
11/05SOCIÉTÉ GÉNÉRALE : Descriptif du programme de rachat d'actions soumis à l'autori..
GL
11/05SOCIETE GENERALE  : AlphaValue reste favorable au dossier
AO
11/05SOCIETE GENERALE  : JPMorgan revalorise légèrement
AO
11/05LES MARCHÉS EN ACTION  : Emission du 11 Mai 2021
11/05SOCIETE GENERALE  : Barclays revalorise
AO
11/05APPLE  : Le distributeur musical français Believe prépare une IPO à la Bourse de..
RE
11/05PLANÈTE BOURSE  : La revue de presse du mardi 11 mai 2021
11/05BOURSE DE PARIS : Trop vite, trop loin, trop fort ?
11/05AVIS D'ANALYSTES DU JOUR  : Orange, Total, Société Générale, Amundi, Flatexdegir..
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur SOCIÉTÉ GÉNÉRALE
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 23 502 M 28 510 M -
Résultat net 2021 2 342 M 2 841 M -
Dette nette 2021 - - -
PER 2021 8,45x
Rendement 2021 5,39%
Capitalisation 21 473 M 26 130 M -
Capi. / CA 2021 0,91x
Capi. / CA 2022 0,91x
Nbr Employés 133 000
Flottant 93,4%
Graphique SOCIÉTÉ GÉNÉRALE
Durée : Période :
Société Générale : Graphique analyse technique Société Générale | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique SOCIÉTÉ GÉNÉRALE
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne CONSERVER
Nombre d'Analystes 22
Objectif de cours Moyen 23,24 €
Dernier Cours de Cloture 25,25 €
Ecart / Objectif Haut 34,7%
Ecart / Objectif Moyen -7,94%
Ecart / Objectif Bas -58,8%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Nom Titre
Frédéric Oudéa Chief Executive Officer & Director
William Kadouch-Chassaing Group CFO, Deputy General manager & Head-Finance
Lorenzo Bini Smaghi Chairman
Giovanni Luca Soma Manager-Business Unit Europe
Carlos Goncalves Head-Global Technology Services
Secteur et Concurrence