Société Générale a conclu un accord exclusif avec le groupe danois Ageras en vue de céder sa filiale Shine qui propose un compte professionnel totalement en ligne pour les entrepreneurs et les indépendants. En Bourse, l’action de la banque de La Défense perd 1,27% à 22,145 euros au sein d’un secteur en repli à Paris. Aucun détail financier n’a été donné à propos de cette transaction. Société Générale avait racheté la néobanque des entrepreneurs en juin 2020.

" Ce projet de cession participe à la simplification de Société Générale ", a expliqué le groupe bancaire. " Il permet au groupe de se recentrer sur SG, son réseau de banque de détail en France, pour continuer à se développer sur le segment de clientèle des professionnels ". La finalisation du projet est attendue au premier semestre 2025.

La feuille de route stratégique de Société Générale, présentée en septembre 2023, vise " à façonner un modèle simplifié, plus synergétique et performant tout en renforçant le capital du groupe".

En avril dernier, Société Générale a annoncé la vente de ses activités de financement d'équipements professionnels (SGEF) au groupe BPCE pour 1,1 milliard d'euros. Elle avait aussi dévoilé le même mois la cession de 2 filiales marocaines pour 745 millions d'euros.

En revanche, Société Générale éprouverait des difficultés à trouver un repreneur pour sa filiale de conservation de titres, ont affirmé plusieurs sources proches du dossier à Reuters la semaine dernière. Elle attendait plus de 1 milliard d'euros pour cette activité.

Ces cessions sont jugées essentielles par les analystes pour renforcer le ratio de solvabilité de la banque - qui sera impacté en particulier par l'application des règles de Bâle IV – et permettre une revalorisation de l'action.