Stellantis a annoncé jeudi supprimer temporairement une équipe dans son usine d'assemblage Chrysler de Détroit qui construit des véhicules utilitaires sport Jeep, invoquant les réglementations californiennes sur les émissions. Le constructeur qui emploie 4 600 personnes sur ce site qui fabrique des véhicules SUV Grand Cherokee, précise qu'il passerait de trois équipes à deux équipes au lieu de trois.

Selon Reuters, Stellantis a déclaré que ce changement s'explique "en partie par la nécessité de gérer les ventes des véhicules produits pour se conformer aux réglementations californiennes sur les émissions, mesurées État par État".