New York (awp/afp) - Le constructeur automobile FCA US (Stellantis) a lancé le rappel aux Etats-Unis de près de 340.000 véhicules de modèles Grand Cherokee de la marque Jeep, à cause d'un défaut sur une pièce du volant qui peut entraîner une perte de contrôle du véhicule.

"L'examen de routine du commentaire d'un client a entraîné une enquête du groupe qui a découvert que des modèles de Jeep Grand Cherokee et de Jeep Grand Cherokee L des années 2021 à 2023" étaient équipés d'un boulon de serrage défectueux, a expliqué FCA US dans un communiqué.

Selon l'avis de rappel diffusé par l'Agence de la sécurité routière américaine (NHTSA), ce défaut peut in fine provoquer le basculement du volant et entraîner une perte de contrôle du véhicule.

"FCA US n'a reçu aucun signalement d'accident ni de blessures liés" à ce défaut, a précisé le constructeur.

"Les conducteurs sont susceptibles de remarquer un bruit anormal ou des vibrations lorsqu'ils passent sur des bosses", a-t-il indiqué.

Les propriétaires des 338.238 véhicules vendus aux Etats-Unis sont invités à se rendre chez un concessionnaire, qui remplacera ce boulon lorsqu'il est défectueux, a précisé FCA US, estimant que 1% des véhicules pourraient être affectés.

Les véhicules concernés sont le Grand Cherokee L 2021-2023 et le Grand Cherokee 2022-2023, selon la NHTSA.

Le groupe Stellantis est né de la fusion en janvier 2021 des constructeurs français Peugeot-Citroën (PSA) et italo-américain Fiat Chrysler (FCA).

afp/al