Le principal investisseur extérieur de Tesla, Vanguard, a déclaré avoir voté en faveur du plan de rémunération de 56 milliards de dollars du PDG Elon Musk, citant les performances de l'entreprise, ce qui a contribué à l'adoption de l'accord record jeudi.

Dans une note vue par Reuters, Vanguard dit avoir voté contre le plan de rémunération de Musk lorsqu'il a été approuvé pour la première fois par les actionnaires en 2018 en raison de sa taille potentielle, qui aurait pu ne pas être justifiée par la performance.

Mais "compte tenu du fort alignement de la rémunération des dirigeants sur les rendements des actionnaires depuis 2018 et des avantages que le conseil d'administration a affirmé liés à la valeur de motivation pour le PDG en préservant l'accord initial", les fonds conseillés par Vanguard ont voté pour la ratification lors de l'assemblée annuelle de Tesla, selon la note.

Vendredi, la note sera mise à disposition sur le site web de Vanguard pour les plus de 50 millions d'investisseurs du gestionnaire de fonds.

Au 31 mars, Vanguard détenait 232 millions d'actions Tesla, soit environ 7 % du capital de l'entreprise, juste derrière la participation de 13 % détenue par Musk. Bien que certains fonds Vanguard gérés en externe votent séparément, un porte-parole de Vanguard a déclaré que les descriptions de la note couvraient la majorité de ses fonds.

La rémunération de M. Musk a été invalidée par un juge du Delaware en janvier, ce qui a conduit au vote de jeudi. Les principaux conseillers en matière de procuration et plusieurs grands investisseurs s'étaient opposés à la rémunération, notamment parce qu'ils estimaient qu'il s'agissait d'une somme trop importante.

Tesla s'est appuyé sur son actionnariat de détail pour approuver la rémunération de M. Musk et d'autres points, notamment la réélection de deux administrateurs et le transfert de la constitution de la société au Texas.

Mais Vanguard, dont les actifs totaux s'élèvent à environ 9 000 milliards de dollars, et d'autres grands gestionnaires de fonds indiciels ont toujours été susceptibles de jouer un rôle clé dans le vote. Les représentants des sociétés rivales de Vanguard, BlackRock et State Street, ont refusé de commenter leurs votes jeudi.

Tesla n'a pas divulgué le résultat exact des votes, qui devrait être connu dans les jours à venir.

Dans sa note, Vanguard a déclaré que si la rémunération de Musk était "une aberration substantielle" parmi les PDG, le rendement pour les actionnaires de Tesla se situait dans le 98e percentile de toutes les sociétés de Russell 3000 de 2018 à 2023. "Il y a peu d'entreprises qui ont créé autant d'appréciation absolue de la valeur de marché que Tesla", a déclaré Vanguard.

La performance de Tesla s'est affaiblie au cours des périodes les plus récentes, avec notamment une baisse du cours de l'action de 26,5 % depuis le début de l'année, face à la concurrence accrue d'autres fabricants de véhicules électriques. La note de Vanguard n'aborde pas la performance actuelle. L'action a clôturé en hausse de 2,9 % jeudi.

Vanguard a également déclaré que ses fonds soutenaient la proposition de transférer l'incorporation de Tesla au Texas car "nous n'avons pas noté de différences matérielles dans les droits des actionnaires entre l'État du Delaware et l'État du Texas".

L'approbation de jeudi ne résout pas le procès sur la rémunération de M. Musk devant un tribunal du Delaware, qui, selon certains experts juridiques, pourrait durer des mois.